Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 mars 2019 1 04 /03 /mars /2019 18:39

Catulle Mendès (1841-1909)

 

 

Ballade de l'âme de Paul Verlaine

 


Bien qu'il ait l'âme sans rancune, 
Pierrot dit en serrant le poing :
" Mais, sacrebleu, je n'ai nul point 
De ressemblance avec la lune !

 

" Ô faux sosie aérien ! 
Mon nez s'effile, elle est camuse ; 
Elle a l'air triste ! Je m'amuse 
De tout, un peu, beaucoup, de rien.

 

" On la dit pâle ! Allons donc ! jaune ! 
Moi seul suis blanc comme les miss. 
Elle est chaste autant qu'Artémis, 
Je le suis aussi, comme un faune.

 

" N'importe ! Dès qu'elle a penché 
Son front : " Bonsoir, Pierrot céleste ! " 
Dit l'un ; un autre dit : " Ah ! peste ! 
" Pierrot, ce soir, a l'oeil poché. "...

 

                                                Catulle Mendès (1841-1909)

Catulle Mendès (1841-1909) - Ballade de l'âme de Paul Verlaine
Partager cet article
Repost0

commentaires

 

 

 

*

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Recherche

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Catégories

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Chêne de la Forêt de Chaux

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Salines d'Arc et Senans


 

 

 

 

 

Cascade de la Billaude

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mes Blogs Amis À Visiter

Fontaine du vigneron - Salins les Bains