Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 octobre 2020 1 12 /10 /octobre /2020 23:38

 

Mythologie


Le chrysanthème

 

...." Elle trouvait à tous ses bibelots chinois des formes "amusantes", et aussi aux orchidées, aux catleyas surtout, qui étaient, avec les chrysanthèmes, ses fleurs préférées, parce qu'ils avaient le grand mérite de ne pas ressembler à des fleurs, mais d'être en soie, en satin. "....

Marcel Proust  - A la recherche du temps perdu |

Louis Letsch (Allemand, 1856-1940) - vase de chrysanthèmes

 

 

Le nom Chrysanthème provient du Grec  "chrys" signifiant "or" et de "anthemon" signifiant "fleur", à son origine, il n'existait que de la couleur "doré".

 

Après des années de culture, le  Chrysanthème se décrit sous d’innombrables couleurs  allant du blanc au violet au rouge, et  sous  différentes formes en "marguerite" , pompons ou encore étoiles... 


 

Mythologie des fleurs -  Le chrysanthème

Le genre le plus connu est celui des chrysanthèmes d‘automne ou "chrysanthèmes des fleuristes", vendu essentiellement à l’occasion de la Toussaint.

 

Trop longtemps réservés à l'ornement des tombes, les entrent de plus en plus dans les jardins, les balcons et jardinières, et les chysanthèmes entrent également pour une grosse part dans les bouquets de fleuriste sous les noms de bonnies, santinis, margot, tokyos, vésuvios etc... 

 


Le chrysanthème est une fleur extraordinaire qui décline une élégance raffinée et une palette de couleurs subtiles et délicates. Selon les variétés, leurs pétales peuvent être parées de couleurs marron glacé, chocolat ou lavés de rose, mordorées, rouges flammées d'or, beige rosé, champagne, vert anis et les formes de leurs fleurs (doubles, simples, fleurs de marguerites, pomponnettes, alvéolées, tokyos échevelés, spiders aux pétales fins évoquant l'araignée, fleurs de mimosas ajanias ... ou à très grosses têtes boules type shamrocks), permettent de réaliser de splendides bouquets et compositions florales, ou en association avec d’ autres fleurs.

 

Leurs couleurs flamboyantes illuminent l'automne de couleurs chaudes, jusqu'aux gelées.

 

le chrysanthème est connu également sous le nom de renonculier et fleur de sainte Catherine. 

 

La poésie japonaise qualifie le chrysanthème de : "mer du soleil levant", "petit plateau d'argent", "lumière de la lune" ou "l'or retiré de la rivière" 

Mythologie des fleurs -  Le chrysanthème

Nom latin : Chrysanthemum indicum ou Dendranthema indicum.


Famille botanique : Astéracées anciennement Composées.


Principaux types : Le genre Chrysanthemum comprend une multitude d’espèces d’origines différentes.


Annuelles : 


C. carinatum, ou chrysanthème à carène, 

Le chrysanthème à carène (Chrysanthemum carinatum appelé aujourd'hui Ismelia carinata) ou chrysanthème tricolore est une plante annuelle au port dressé, ramifié, à croissance rapide, dont l'origine est l'Afrique du Nord. Ses feuilles vert vif, mesurant jusqu'à une dizaine de centimètres de long, sont pennatiséquées.
 

C. carinatum, ou chrysanthème à carène

C. carinatum, ou chrysanthème à carène


C. coronarium, cultivé en annuelle en pleine terre mais vivace en serre.

Le Chrysanthème couronné, Chrysanthème des jardins, Chrysanthème Comestible ou Chrysanthème à couronnes (Glebionis coronaria) est une plante annuelle, d'origine méditerranéenne, comestible, très utilisée en Asie. Il appartient à la famille des Asteraceae et au genre Glebionis, proche du genre Chrysanthemum.
 

Le Chrysanthème couronné

Le Chrysanthème couronné

Vivaces en pleine terre.

Chrysanthemum arcticum, chrysanthème vivaces à fleurs 
 

Mythologie des fleurs -  Le chrysanthème

 

Tous les chrysanthèmes actuels sont issus d’hybridation entre les espèces types  : 


- Chrysanthème indicum, 

Chrysanthème indicum


 

- Chrysanthème morifolium

Chrysanthème  morifolium. À Lijiang de la province du Yunnan, en Chine
 


 

- Chrysanthème rubellum et Chrysanthème de Corée.

chrysanthemum rubellum


 

- chrysanthèmes spiders qui portent de grosses fleurs aux longs pétales incurvés, 

Dans les compositions florales, on assiste à un grand retour des chrysanthèmes "spider", ceux qui portent de grosses fleurs à pétales incurvés. Leurs nuances dorées, bronze, orange, cuivre donnent aux bouquets un festival de couleurs automnales.

Spider (Chrysanthemum X grandiflorum

 

 

- chrysanthèmes marguerites simples, doubles ou semi-doubles, chrysanthème d’automne, marguerite d’automne 
Chrysanthemum  hybridum, 

chrysanthemum hybridum - princesse Charlotte
 

 

En France, le chrysanthème fleurissait les tombes, pendant la guerre de 14-18,  ce qui lui a valu cette image triste, encore aujourd'hui à la Toussaint, il est largement utilisé pour fleurir les cimetières. C'est pourquoi, il n'est pas vraiment apprécié en bouquet à offrir.


Pourtant le Chrysanthème symbolise le bonheur, l'optimisme, la joie et l’amour dans le reste du monde, surtout en en Asie et aux États-Unis, 

 


Au Japon,  on considère le Chrysanthème comme un reflet de la perfection, de la royauté, de l’honneur et du bonheur. C'est la fleur du Mikado. C'est la fleur noble avant tout. Elle est représentée dans les plus grands chefs d'oeuvre de la peinture, elle figure sur les objets d'art laqués en bois précieux, les tissus, les broderies les plus aristocratiques.

Il y a même un "Festival du bonheur " qui célèbre chaque année cette fleur.

On dit qu'un seul pétale de cette fleur adorée placé au fond d'un verre de vin donnera une vie longue et saine.

Le chrysanthème symbolise toujours l'éternité au pays du soleil levant. On le retrouve sur les passeports japonais, sur le sceau de l'empereur et l'Ordre du Chrysanthème est l'équivalent nippon de notre Légion d'Honneur.

Elle figure également sur le drapeau national puisque le rond rouge sur fond blanc, est en fait une fleur de chysanthème stylisée...!

En automne, beaucoup d’expositions de chrysanthème ont lieue au Japon. On peut parfois y voir les Kiku ningyo, poupées de chrysanthèmes. 

Poupée de chrysanthème - Japon
 

 

En Chine, le chrysanthème est considéré comme une plante des plus distinguées. On l'utilise à des fins médicales et est censé apporter vie et vitalité. 

Un festival du chrysanthème a lieu chaque année à Tongxiang , près de Hangzhou , en Chine.


Une ancienne ville chinoise (ville de Xiaolan de la ville de Zhongshan) a été nommée Ju-Xian, ce qui signifie "ville du chrysanthème".


Dans la culture chinoise, le chrysanthème est un symbole de l'automne et la fleur de la neuvième lune. Les gens ont même bu du vin de chrysanthème le neuvième jour du neuvième mois lunaire pour prolonger leur vie sous la dynastie Han. C'est un symbole de longévité en raison de ses propriétés bénéfiques pour la santé. À cause de tout cela, la fleur était souvent portée sur les vêtements funéraires.
 

En extrême Orient, les chrysanthèmes blancs sont associés au chagrin et à la mort. 


 

 

La Corée a un certain nombre d'expositions de fleurs qui présentent le chrysanthème, comme le festival du chrysanthème Masan Gagopa .

 

Le Chrysanthème est aussi la fleur officielle de nombreuses villes, 

. Le chrysanthème a été reconnu comme la fleur officielle de la ville de Chicago par le maire Richard J.Daley en 1966.


. Le chrysanthème est la fleur officielle de la ville de Salinas, en Californie 


. Le chrysanthème est la fleur officielle de plusieurs fraternités et sororités dont Chi Phi , Phi Kappa Sigma , Phi Mu Alpha Sinfonia , Lambda Kappa Sigma et Sigma Alpha .

chrysanthèmes


En Iran, les chrysanthèmes sont associés à l'être spirituel zoroastrien Ashi Vanghuhi (lit. bonnes bénédictions, récompenses), une femme Yazad (ange) présidant les bénédictions.
 

 

Israël a nommé une nouvelle fleur de chrysanthème à croissance rapide en l'honneur de Narendra Modi , le Premier ministre de l'Inde , dans un geste spécial pour marquer la première visite d'un Premier ministre indien dans la nation juive.

 

Au Royaume-Uni La collection nationale britannique de chrysanthèmes rustiques se trouve à Hill Close Gardens près de Warwick .
 

 

Aux Pays-Bas, le chrysanthème s'invite dans les bouquets de mariage.

Mythologie des fleurs -  Le chrysanthème

 

Au Mexique, le chrysanthème est offert pour une déclaration.

 

En Australie, en mai, le jour de la fête des mères, le chrysanthème est la fleur de saison, traditionnellement on porte un chrysanthème blanc ou une fleur blanche similaire pour honorer leurs mères. 


Les chrysanthèmes sont souvent offerts à la fête des mères.
 

vase de chrysanthèmes

vase de chrysanthèmes

 

Les chrysanthèmes sont maintenant de plus en plus colorés et bien adaptés à la plantation en jardins. Les variétés à petits pompons ou à fleurs de marguerites permettent de réaliser de superbes massifs d’ automne, des jardinières, des cascades..

Mythologie des fleurs -  Le chrysanthème

 

Histoire du chrysanthème

 

500 avant JC :


Originaire de Corée où il poussait sur les talus, sous forme de petits buissons souples  le chrysanthème a, ensuite, pris le chemin de la Chine 


Confucius (551-479  av. J.-C.) est un philosophe chinois. 


Dans l’univers végétal chinois, les "quatre hommes de bien" sont quatre espèces qui symbolisent à la perfection les qualités requises pour atteindre l’idéal confucéen. Concrètement, ces quatre espèces sont : la fleur de prunus, l’orchidée, le bambou et le chrysanthème 


 Confucius décrit bien le chrysanthème
"...cette fleur qui éclot quand les feuilles jaunes tombent des arbres et quand les insectes se mettent à l’abri...".


Confucius suggérait qu’on fasse du chrysanthème un objet de méditation. 
 

Mythologie des fleurs -  Le chrysanthème

 

206 av. J.-C. à 220 apr. J.-C

 

C'est sous l'ère des Han que l'on fêtait le chruysanthème en buvant son alcool et en dansant.


III° siècle avant J.C.


Le chrysanthème a été pour la première fois mentionné sous le nom de fleur jaune.

 
La Chine est le pays d’origine de presque toutes les espèces types de chrysanthèmes, en particulier C. indicum que l’on trouve à l’état spontané dans les environs de Pékin. I
l représente là-bas la prospérité, la longévité, la douceur de vivre. Il devient dans l’Empire du Levant, la quatrième "plante noble" après le bambou, l’orchidée, et le prunier.
 

Mythologie des fleurs -  Le chrysanthème

 

IV° siècle


C'est au IV siècle après J.C. que les chrysanthèmes commencèrent à être cultivées en particulier grâce à l'extrême facilité de multiplication de cette plante et son aptitude à générer de multiples formes et variétés cultivées (cultivar). 
 

crysanthèmes

crysanthèmes

 

IV - V° siècle


le chrysanthème d’automne est apprécié pour sa beauté extravagante, pour ses couleurs magnifiques, pour sa générosité. 


Cependant, l’un des plus grand poètes de la littérature chinoise, Tao Yuan-ming (365-427), de la dynastie des Jin orientaux, le "maître des Cinq saules", poète philosophe amoureux du vin et des chrysanthèmes, à quarante-deux ans, après une brève carrière de mandarin, retourne définitivement à Tsai-sang, son village natal, pour cultiver la terre et suivre son aspiration de toujours : vivre retiré, libre. Il écrira à la fin de sa vie :

 

L'homme, la terre, le ciel


"Digne dans mon humble hutte, à mon aise j’ai bu du vin et composé des poèmes, accordé au cours des choses, conscient de mon sort, n’ayant plus ainsi aucune arrière-pensée."

 

cueillant des chrysanthèmes à la haie de l’est,

le cœur libre j’aperçois la montagne du sud

dans les lueurs du crépuscule la montagne a fière allure

les oiseaux qui volent ensemble y retournent

dans tout cela réside une signification profonde

sur le point de l’exprimer, j’ai déjà oublié les mots
 

Jiang Zhaohe (1904-1986) - Le poète Tao Yuanming , 1980

Jiang Zhaohe (1904-1986) - Le poète Tao Yuanming , 1980

 

VIII° siècle
Entre 710 et 794


Originaire de Chine cette plante a été importée au Japon durant la période de Nara,  pour tout d’abord servir à des fins médicinales. 


Le chrysanthème fut introduit au Japon vers le début de la période Heian/.

La plupart des variétés de chrysanthème de jardin proviennent d’hybridations entre le chrysanthème  rubellum, originaire de Chine, originaire de Chine,

 

 chrysanthème rubellum rosé
 

 

et le Chrysanthème de Corée 

chrysanthème de Corée

 

Au XII° siècle 


les Chinois cultivaient 25 variétés de chrysanthèmes.


Le chrysanthème est symbole de longévité en Chine, il y est consommé en infusion pour ses propriétés médicinales.

Parmi les variétés les plus réputées, la variété gongju des Monts Huang, poussant à l'état sauvage sur le territoire de la municipalité de Huangshan, dans la province de l'Anhui à partir de 1120 et pendant les dynasties Ming et Qing 
 

Récolte les fleurs de chrysanthème Gongju de Huangshan

 

XIII° siècle


Le Japon vénère cette fleur sacrée.

A partir du 13° siècle l'empereur Go-Toba décide d’utiliser une variété de chrysanthème possédant 16 pétales doubles comme emblème de la famille impériale. 


C'est l'emblème du Japon. Elle figure sur le sceau impérial. Le symbole du chrysanthème à seize pétales est appelé "kikumon".
 

Emblème du Japon

Emblème du Japon

 

XV° siècle
(1504−1549) 


Livre d'illustrations sur les chrysanthèmes


Description


Gakiku est le premier livre d'illustrations sur les chrysanthèmes publié au Japon. Ses illustrations raffinées et ses magnifiques poèmes de style chinois présentèrent aux lecteurs 100 variétés de fleurs.

Le texte et les lignes, à l'encre noire, furent imprimés au bloc de bois, et les illustrations furent peintes à la main, entre autres couleurs, en jaune, en blanc, en rouge et en violet. Le livre contient une préface écrite en 1519 par Eikin (1447−1537), prêtre de la secte zen Rinzai, dans laquelle il attribue les illustrations à Junpo (1504−1549), second fils d'un seigneur féodal de l'époque. La postface et le colophon à la fin de l'ouvrage indiquent qu'il fut publié en 1691, et que les poèmes et la postface furent ajoutés cette année-là.
 

Illustration chrysanthèmes - Unpo (1504-1549)

Illustration chrysanthèmes - Unpo (1504-1549)

 

XVII° siècle

Estampes de la série dite de Kaempfer Dynastie des Qing vers 1680-1690 Gusu - Chrysanthèmes et papillons 
 

XVII° siècle estampes de la série dite de Kaempfer Dynastie des Qing vers 1680-1690 Gusu Chrysanthèmes et papillons

XVII° siècle estampes de la série dite de Kaempfer Dynastie des Qing vers 1680-1690 Gusu Chrysanthèmes et papillons

 

XVIII° siècle


Le chrysanthème occupe la première place dans les potées fleuries d’automne. Le genre Chrysanthemum fait partie de la famille des Asteraceae créé par Linné en 1753. Les classifications données par les botanistes ont évolué au cours du temps, mais on considère que ce genre comprend les 
 

- Dendranthema, 
Dendranthema hortorum/Chrysanthème Japonaise


 

- Leucanthemum 
Chrysanthemum s.(leucanthemum) 


 

- Tanacetum. Tanaisie


 

 

XVIII° siècle


Avant son importation, grâce à un navigateur, le Capitaine Pierre Blancard, le nom de "chrysanthemum"est donné à toutes sortes de fleurs (soucis, marguerites de la famille des Asteracées). 


C'est ce navigateur marseillais qui, vers 1789, rapporta de Chine sur son bateau le Saint-Charles, quelques plants de chrysanthèmes. Des trois variétés emportées, la blanche, la violette et la pourpre, seule la pourpre survécut aux aléas du long voyage et arrive vivante à Marseille. 

Capitaine Pierre Blancard


Le premier chrysanthème pourpre est remit au jardinier du roi, André Thoüin. L'extraordinaire variabilité génétique de ces plantes qui ne tardèrent pas à donner naissance à des cultivars variétés obtenues par l'homme roses, chamois, jaune soufre, blanches et même tuyautées.


Une centaine de pieds de sa Camomille à grandes fleurs sera remis au Jardin des Plantes de Paris. Ce qu'on appellera plus tard le "chrysanthème des fleuristes" plait aux jardiniers et sa culture se maintient chez les professionnels.


Jean Melchior d'Abadie, dit Dabadie de Bernet (né à Castelnau-Magnoac le 6 janvier 1748 - mort à Paris le 8 mars 1820), officier du génie militaire, en retraite et le jardinier Pertuzes s'amusèrent à les reproduire par semis et obtinrent plusieurs centaines de chrysanthèmes différents.


Quelques boutures sont envoyées à un botaniste d'Aix-en-Provence, le chanoine Thomas d'Audibert de Ramatuelle. Et à l'automne 1790, l'abbé botaniste peut admirer la première floraison couleur lie de vin. Il en donne une description précise dans le Journal d'histoire naturelle 27 (tome II, 1792), sous le nom d'Anthemis grandiflora (ou Camomille à grandes fleurs) car le réceptacle est garni de paillettes (ou paleae) à la base des fleurons, à la différence des Chrysanthemum au réceptacle nu. 
 

 

Illustration du chrysanthème publié dans le Botanical Magazine en 1796. Il s'agit de la variété pourpre ramenée de Chine par le capitaine Blancard et décrite par Ramatuelle

chrysanthemum indicum

chrysanthemum indicum

 

XVIII° siècle

 

Tachibana Hokushi  (1665-1718) poète japonais - Haïku


Les pétales de chrysanthème

Se cambrent dans leur blancheur

Sous la lune.

 

 

 

Tachibana Hokushi  (1665-1718) poète japonais - Haïku

 

Jour des Chrysanthèmes -

En peignant mes cheveux mouillés

Une pluie de gouttes.

Kawarazaki Shodo (1889-1973)

 

 

Paul LaCroix (1827-1869)

Chrysanthemums

1864

 

 

XIX° siècle


Katsushika Hokusai (1760-1849) est un peintre, dessinateur et graveur spécialiste de l’ukiyo-e, ainsi qu'auteur d'écrits populaires japonais surtout connu sous le nom de Hokusai  ou de son surnom de "Vieux Fou de dessin". Sa vie est une quête émouvante de la perfection ; il est le type même de l'artiste ne vivant que pour son art,


Moineaux et chrysanthèmes de Hokusai Katsushika (1760-1849)

 

 Moineaux et chrysanthèmes de Hokusai Katsushika (1760-1849)

Moineaux et chrysanthèmes de Hokusai Katsushika (1760-1849)

 

Eventail aux chrysanthèmes - Katsushita Hokusai

Eventail aux chrysanthèmes - Katsushita Hokusai

Eventail aux chrysanthèmes - Katsushita Hokusai

 

XIX° siècle


Utagawa Kunisada (1786-1865), connu également sous le nom Utagawa Toyokuni III (est l'un des peintres d'ukiyo-e les plus populaires du XIX° siècle et aussi l'un des plus prolifique. 


Estampe de Kunisada Utagawa datant de 1847-1852
 


 

Estampe de Kunisada Utagawa datant de 1847-1852

Estampe de Kunisada Utagawa datant de 1847-1852

 

XIX° siècle 

1848 - 1852


Au début  de la deuxième république, certaines collections rassemblaient 500 cultivars. En moins de soixante ans, le chrysanthème avait révolutionné le monde horticole.


Dans la seconde partie du XIXe siècle, on rapporta du Japon les chrysanthèmes pompons à grandes fleurs, les chrysanthèmes duveteux.


Avec les romantiques le chrysanthème de vient à la mode.


Les roses disparaissent progressivement.

 

 

Auguste Renoir (1841-1919) - chrysanthèmes

 

 

Claude Monet (1840-1926)- chrysanthèmes 

 

 

Claude Monet (1840-1926)- chrysanthèmes 

 

 

Claude Monet (1840-1926)- chrysanthèmes 

 

 

Claude Monet (1840-1926)- chrysanthèmes 

 

 

Claude Monet (1840-1926)- parterre de chrysanthèmes

 

 

Edgar Degas (1834-1917) - femme aux chrysanthèmes 


 


Emil Carlsen (1853 -1932)- chrysanthèmes


 


XIX° siècle


Les 5 et 6 novembre 1883,

à Philadelphie, la Pennsylvania Horticultural Society, à la demande de la Florists and Growers Society, a tenu sa première exposition de chrysanthème à Horticultural Hall. Ce serait le premier de plusieurs événements Chrysanthemum présentés par PHS au public.


La fondation de l'industrie du chrysanthème remonte à 1884, lorsque les frères Enomoto de Redwood City, en Californie , ont cultivé les premiers chrysanthèmes cultivés en Amérique.
 

 

XVII° au XIX° siècle

Ere Edo (1600-1868) 


Réservée au début à l’aristocratie japonaise, le chrysanthème, kiku en japonais, est aujourd’hui l’une des fleurs les plus importantes dans l’histoire du Japon.


La plante se répandit sur le sol japonais, et plusieurs centaines de types de chrysanthèmes étaient cultivés dans le pays dès l'ère Edo (1600-1868). 

 

Paravent , chariot portant des fleurs, Japon période Edo

Paravent , chariot portant des fleurs, Japon période Edo

Paravent , chariot portant des fleurs, Japon période Edo


XIX° siècle 

 

Hiroshige Utagawa (1797-1858) Chrysanthèmes Paris, musée Guimet - musée national des Arts asiatiques
 

Hiroshige Utagawa (1797-1858) Chrysanthèmes Paris, musée Guimet - musée national des Arts asiatiques

Hiroshige Utagawa (1797-1858) Chrysanthèmes Paris, musée Guimet - musée national des Arts asiatiques


XIX° siècle


L’ordre suprême du Chrysanthème "Grand Ordre de la Décoration du Chrysanthème" est la plus haute distinction du Japon. Il est avant tout l'ordre dynastique de la maison impériale dont il reprend le kamon, la fleur de chrysanthème à seize pétales. Il a été créé en 1876 et remanié en 1888 par la création d'un grand collier. Il ne comporte qu'une seule classe.
 

Mythologie des fleurs -  Le chrysanthèmeMythologie des fleurs -  Le chrysanthème

 

XIX° siècle

Louis-Marie-Julien Viaud dit Pierre Loti (1850-1923) écrivain et officier de marine français, 

 


Madame Chrysanthème est un roman de Pierre Loti publié en 1888 qui connut un immense succès d'édition.

 


Le roman, inspiré de l'expérience de l'auteur, raconte le mariage d'un jeune officier de la Marine française avec une Japonaise à Nagasaki.

 


Loti a voyagé au Japon en 1885, il en rapporta l'inspiration de ce roman. Le 9 juillet 1885, dès son arrivée à Nagasaki, Loti épouse par contrat d'un mois renouvelable, une jeune Japonaise de 18 ans, Okané-San baptisée Kiku-San (Madame Chrysanthème). Le 12 août, âgé de 35 ans, il quitte Nagasaki. Ce mariage auquel les parents ont donné leur consentement a été arrangé par un agent et enregistré par la police locale. Il ne dure que le temps du séjour et la jeune fille pourra par la suite se marier avec un Japonais. Cette pratique est alors courante dans l'empire du Japon, même si elle s’avère coûteuse pour l'étranger.

Mythologie des fleurs -  Le chrysanthème

 

XIX° siècle

Italie
Le compositeur italien Giacomo Puccini a écrit Crisantemi (1890), un mouvement pour quatuor à cordes, à la mémoire de son ami Amedeo di Savoia Duca d'Aosta .

 

Mythologie des fleurs -  Le chrysanthème

 

XIX° siècle


Armand Silvestre (1837 - 1901),

Le Pays de Roses, poésies nouvelles 1880-1882, 

 

 

C'est au temps de la chrysanthème

 

C'est au temps de la chrysanthème

Qui fleurit au seuil de l'hiver

Que l'amour profond dont je t'aime

Au fond de mon cœur s'est ouvert.

 

Il est né doux et solitaire,

A ces fleurs d'automne pareil

Qui, pour parer encor la terre,

N'ont pas eu besoin de soleil.

 

Sans redouter les jours moroses

Qui font mourir les autres fleurs,

Il durera plus que les roses

Aux douces, mais frêles couleurs.

 

Et si, quelque jour par caprice,

Ton pied le foule, méprisé,

En même temps que son calice,

Tu sentiras mon cœur brisé !

Mythologie des fleurs -  Le chrysanthème

 

XIX° siècle


Nérée Beauchemin (1850-1931) est un poète français

Recueil : Les floraisons matutinales (1897)

 


Chrysanthèmes

 

Ils disent qu'au ciel on retrouve

Ces chers petits morts tant pleurés.

Ah ! savent-ils bien ce qu'éprouve

Le cœur des parents éplorés.

 

Ils sont étonnés qu'on se plaigne.

Savent-ils bien notre douleur ?

À nous dont le sein meurtri saigne,

On parle d'un monde meilleur !

 

J'y crois à cette autre demeure,

À cet immense azur béni ;

Oui, j'y crois ! et, pourtant, je pleure :

J'ai peur de ce vague infini.

 

Lui, là-haut, si loin de sa mère !

Je ne puis croire qu'il n'ait pas

Comme une nostalgie amère

De ceux qu'il aimait ici-bas.

 

Et, comme en un rêve, il me semble

Voir errer dans ce ciel si grand

Un bel ange qui lui ressemble,

Qui nous tend les bras en pleurant.

 

Il partit alors que les roses

S'ouvrent dans l'air étincelant :

De leurs premières fleurs écloses

On couvrit le suaire blanc.

 

Pour longtemps la chambre est fermée :

Dans sa froide atmosphère en deuil

Flotte encore l'âme embaumée

Des chrysanthèmes du cercueil.

 

En secret, la mère, hagarde,

Toute pâle, tournant la clé

De l'huis funèbre, se hasarde

À franchir le seuil endeuillé.

 

Dans la pièce où son œil pénètre

Elle cherche et voudrait bien voir

Les beaux yeux du cher petit être

Qui manque aux caresses du soir.

 

Une fièvre intense hallucine

Et son oreille et son regard ;

Ce nid plein d'ombre la fascine :

Son trésor est là, quelque part.

 

Ce demi-jour mélancolique

Que reflète le ténébreux

Cristal du grand miroir oblique.

C'est le reflet des jours heureux.

 

L'alcôve était claire et fleurie ;

C'est là que l'enfant fut bercé.

Ah ! l'alcôve est bien assombrie

Depuis que la mort a passé.

 

Où sont les fleurs, les fines gazes,

Les merveilles du blanc trousseau ?

Les fleurs ne sont plus dans les vases,

Et l'enfant n'est plus au berceau.

 

C'est pourquoi la mère affolée,

En proie aux regrets superflus,

Ne veut pas être consolée,

Parce que son amour n'est plus.

Mythologie des fleurs -  Le chrysanthème

 

Fin du XIX° et du début du XX° siècle


L'Art nouveau est un mouvement artistique de la fin du XIX° et du début du XX° siècle qui s'appuie sur l'esthétique des lignes courbes.

Le chrysanthème est alors sculpté dans la pierre et devient la fleur fétiche des artistes.
 

Gabriel Argy-Rousseau. Vase "Chrysanthèmes". Epoque Art Nouveau


 

Art nouveau - Chrysanthèmes - Journal L'illustration -


 

Alphonse Mucha - Chrysanthème


 

Établissements GALLÉ (1904-1936) - Chrysanthèmes du Japon - Vase en obus fuselé


 

Ancienne statue Buste de Femme Art Nouveau Chrysanthèmes 48 cm


 

Plaque cuivre patiné Art nouveau La vierge aux chrysanthèmes R. Elias Date d'édition : 1900


 

 

XIX° siècle


James Tissot (1836-1902) peintre et graveur français.


Les chrysanthèmes
 

Mythologie des fleurs -  Le chrysanthème

 

XIX° siècle


Dieudonné Royer (1835-1920) 


pots de chrysanthèmes
 

Mythologie des fleurs -  Le chrysanthème

 

XIX° siècle


Lily Giry est une peintre aquarelliste née au Havre (France) en 1868. Ses aquarelles ont été utilisées pour l'illustration de cartes postales.

les chrysanthèmes

 

Mythologie des fleurs -  Le chrysanthème

 

XIX° - XX° siècle


Le chrysanthème est au sommet de sa gloire à la Belle Epoque, avec la vogue du style japonisant

 

Marcel Proust, né le 10 juillet 1871 à Paris où il est mort le 18 novembre 1922, est un écrivain français, disait dans :


A la recherche du temps perdu |

 ..."Ils étaient précédés d'un étroit vestibule dont le mur quadrillé d'un treillage de jardin, mais doré, était bordé dans toute sa longueur d'une caisse rectangulaire où fleurissaient comme dans une serre une rangée de ces gros chrysanthèmes encore rares à cette époque, mais bien éloignés cependant de ceux que les horticulteurs réussirent plus tard à obtenir. Swann était agacé par la mode qui depuis l'année dernière se portait sur eux, mais il avait eu plaisir, cette fois, à voir la pénombre de la pièce zébrée de rose, d'orangé et de blanc par les rayons odorants de ces astres éphémères qui s'allument dans les jours gris.
.........
Elle trouvait à tous ses bibelots chinois des formes « amusantes », et aussi aux orchidées, aux catleyas surtout, qui étaient, avec les chrysanthèmes, ses fleurs préférées, parce qu'ils avaient le grand mérite de ne pas ressembler à des fleurs, mais d'être en soie, en satin. "......

Gustave Caillebotte - Quatre vases de chrysanthèmes


 

À l'ombre des jeunes filles en fleurs
"Comme des feux arrachés par un grand coloriste à l’instabilité de l’atmosphère et du soleil…

Ils m’invitaient, ces chrysanthèmes, et malgré toute ma tristesse, à goûter avidement pendant cette heure du thé ces plaisirs si courts de novembre dont ils faisaient flamber près de moi la splendeur intime et mystérieuse."


 

 

XIX° siècle

 

Berthe Marie Pauline Morisot (1841-1895) artiste peintre française, membre fondateur et doyenne du mouvement d'avant-garde que fut l'Impressionnisme, peint les chrysanthèmes sur les cheveux et le décolleté de sa Jeune Fille au bal. 

 


XX° siècle

Kajita Hanko (1870-1917) peintre - 


Reproduction par David Bull d'un Kuchi-e Bungei Kurabu Vol.11, No.13 1905

"L'odeur des chrysanthèmes"
 

 

Kajita Hanko (187-1917) peintre -  "L'odeur des chrysanthèmes"  Reproduction par David Bull d'un Kuchi-e Bungei Kurabu Vol.11, No.13 1905   "L'odeur des chrysanthèmes"

Kajita Hanko (187-1917) peintre -  "L'odeur des chrysanthèmes" Reproduction par David Bull d'un Kuchi-e Bungei Kurabu Vol.11, No.13 1905 "L'odeur des chrysanthèmes"

 

XX° siècle


L'entrée du chrysanthème au cimetière date du 11 novembre 1919. Georges Clemenceau sous la présidence de Raymond Poincaré, lors du premier anniversaire de l'armistice, de la guerre 14/18 aurait appelé les Français à fleurir les monuments aux morts et les tombes des soldats morts pour la France. 

 

On a choisi les chrysanthèmes d'automne car il fleurit tard dans l’année et peut résister à un gel modéré. 


le Chrysanthème détrône définitivement toutes les autres espèces de plantes dans le domaine des tombes, en France.


 

 

XX° siècle


Fernand Gregh, né le 14 octobre 1873 à Paris 9e et mort le 5 janvier 1960 dans le 16e arrondissement de la même ville, est un poète et critique littéraire français élu à l'Académie française en 1953.

 

(extrait du poème "Promenade d’automne")

 


 

Chrysanthème



J’ai regardé longtemps, assis sous les vieux charmes, chrysanthèmes

Près du pont, me sentant monter aux yeux les larmes

 

Que fait venir l’aspect de la beauté parfaite.

Parfois passait, dans l’or du bel automne en fête,

 

Odeur de la Toussaint funèbre, attristant l’heure

Du tendre souvenir lointain des morts qu’on pleure,

 

Un monotone et doux parfum de chrysanthèmes.

– Et soudain j’ai songé que je mourrais moi-même …

 

Et j’ai dit à l’automne, aux longs rayons obliques, chrysanthème

Au vent, au ciel, aux eaux, aux fleurs mélancoliques :

"Je ne vous verrai plus, un jour, beauté du monde !

Tu ne couleras plus en moi, douceur profonde".



 

Mythologie des fleurs -  Le chrysanthème

 

XX° siècle

 

Anna de Noailles (1876-1933) poètesse

Publiés en 1924, Poèmes de l'amour est une œuvre poétique.


Poème de l'Amour


 

Chapitre LXXXVI

 


...."Aucun jour je ne me suis dit

Que tu pouvais être mortel.

Tu ressembles au paradis,

À tout ce qu’on croit éternel !

— Mais, ce soir, j’ai senti, dans l’air

Humide d’un parc triste et blême,

La terreuse odeur des asters

Et du languissant chrysanthème…

 

Quoi ! tu peux mourir ! — et je t’aime !".....

 

Mythologie des fleurs -  Le chrysanthème

XX° siècle


Honoré Harmand (1883-1952) est un poète français qualifié de Lamartinien

 

 

Le chrysanthème

 

 "Ô fleur pâle ornement des images d’automne

sans parfum qui nous grise aussi sans voluptés,

quand je te vois fleurir la gaieté m’abandonne

et tu souris toujours sous les cieux attristés.

 

Tu pousses quand tout meurt dans la nature entière,

quand d’un feuillage d’or les arbres sont parés.

Tu fleuris quand la rose à son heure dernière

effeuille tristement ses pétales fanés

 

Tu souris à l’hiver malgré que la lumière

d’un soleil radieux méprise tes atours.

Tu te ris du soleil et moqueuse et légère,

tu balances ta tête, aux reflets de velours.

 

Dans les jardins en deuil ta frileuse parure

jette une note gaie et sur les tapis d’or

par l’Automne étendus, tes rameaux de verdure

font croire que l’Hiver est loin de nous encore.

 

Sur les tombeaux glacés tu remplaces les roses

quand chaque fleur se fane au baiser des brouillards.

Tu figures partout et dans les chambres roses

et dans les grands salons et sur les corbillards.

 

N’es-tu pas par ta grâce et par ta modestie

la fleur qui plaît aux yeux entre toutes les fleurs

puisqu’au sein de la Mort tu fais briller la Vie

comme un rayon d’espoir brille au sein des douleurs. "
 

Mythologie des fleurs -  Le chrysanthème


XX° siècle


Auguste Angellier (1848-1911) est un poète et universitaire français, qui fut le premier professeur de langue et littérature anglaises de la Faculté des lettres de Lille et devient son doyen de 1897 à 1900.


Le Chemin des saisons, Librairie Hachette et Cie, 1903 (p. 191-194).


 

 

L’Habitude

 

Les chrysanthèmes
à Louis Ovion.

 

Le jardin n’a plus que des chrysanthèmes !

Les rosiers sont morts, et les diadèmes

        Des derniers soleils

Tombent, en pliant leurs tiges séchées,

Dans l’herbe où les fleurs sont déjà couchées

        Pour les longs sommeils ;

 

Les géraniums, les phlox, les colchiques,

Les lourds dahlias, et les véroniques,

        Et les verges d’or.

Gisent dans l’humus sous les feuilles mortes,

En proie au hideux peuple des cloportes,

        Ouvriers de mort.

 

Le jardin n’a plus que des chrysanthèmes !

Mais l’année a mis ses grâces suprêmes

        Dans ces pâles fleurs ;

Leur seule rosée est la fine pluie,

Parfois un rayon presque froid essuie

        Leur visage en pleurs ;

 

Leur blancheur de cire a des teintes mauves.

Les rideaux fanés des vieilles alcôves

        Ont leur incarnat,

Leur plus tendre rose est teint d’améthyste,

Et même leur or le plus clair est triste,

        Et n’a point d’éclat.

 

Le jardin n’a plus que des chrysanthèmes !

Quel chagrin pensif, en leurs roseurs blêmes,

        De leurs froids destins !

Quel délicat rêve en leur blancheur chaste !

Quels nobles et fiers ennuis dans le faste

        De leurs ors éteints !

 

Elles ont grandi sans pouvoir connaître

L’ivresse d’amour qui flotte et pénètre

        Leurs sœurs de l’été,

Quand vibre partout le vol des insectes,

Douloureuses fleurs, calmes et correctes

        Dans l’air déserté.

 

Le jardin n’a plus que des chrysanthèmes !

Allons en cueillir, puisque tu les aimes

        À l’égal des lis,

Des amaryllis de larmes trempées,

Et des sombres cœurs entourés d’épées

        De tes chers iris.

 

Nous rapporterons, en tremblantes gerbes,

Leurs troublantes fleurs, humbles ou superbes ;

        Nous en emplirons

Le verdâtre et vieux vase de la Chine,

Où s’enfuit sans cesse et se dissémine

        Un vol de hérons.

 

Le jardin n’a plus que des chrysanthèmes !

Nous devinerons les profonds poèmes

        D’obscure douleur,

Qui vivent au fond de ces douces âmes,

Dont l’effort d’aimer éclate en des flammes

        Qui sont sans chaleur.

 

Quand le soir hâtif emplira la chambre,

Nous regarderons ces fleurs de Novembre,

        Ces fleurs de souci,

Ces fleurs sans espoir, comme des emblèmes ;

Le jardin n’a plus que des chrysanthèmes,

        Et nos cœurs aussi !
 

Mythologie des fleurs -  Le chrysanthème

 

XX° siècle

 

Arthur de Bussières (1877- 1913) est un poète québécois.

 

Kita-No-TendjiI

 

C’est un temple de pierre aux structures énormes,

Granits, marbres en blocs, pylônes à foison,

Dont les contours pesants estompent l’horizon;

Flanqués d’ombres. Autour, des cèdres ou des ormes.

Au sein de l’éclatante et vaste floraison

Des chrysanthèmes d’or aux sépales difformes,

Triste, ainsi que des dieux aux immobiles formes,

Un vieux bonze accroupi murmure une oraison.

Kita-no-tendji dort. Ni les voix de l’enceinte,

Ni les bruits éternels de Kioto la sainte

Ne vont troubler la paix de son divin sommeil.

Mais les temps l’ont penché vers l’abrupte colline;

Il chancelle, pareil au vieillard qui décline

Sous les grands rayons roux de l’hivernal soleil…


 

 

XX° siècle


Art japonais 
Japanese art Tsuchiya Koitsu (1870-1949
)

Toitsu Tsuchiya - Chrysanthemum

Koitsu Tsuchiya - Chrysanthemum

 

XX° siècle


Olga Boznańska (1865-1940) est une peintre polonaise, liée au mouvement du modernisme. Elle fit l'essentiel de sa carrière en France


Jeune fille aux chrysanthèmes (1894), musée national de Cracovie.


 

 

XX° siècle

 

Hisajo Sugita (1890-1946), nom véritable Sugita Hisa est une poétesse japonaise de haiku des ères Meiji, Taishō- et Shōwa.


"Les pétales de chrysanthème se cambrent dans leur blancheur au-dessous de la lune". 


 

 

XX° siècle

 

art japonais

Kawarazaki Shodo (1889-1973) - "chrysant" - Japan - ca. 1955 


 

 

XX° siècle

 

Pan Yuliang (1895-1977) peintre, sculptrice et graveuse chinoise. Elle a grandi à Tongcheng (dans la province du Anhui).
auto portrait au vase de chrysanthèmes


 

 

 

XX° siècle

 

Georges Brassens (1921-1981) auteur, compositeur, interprète français.

 

Le Testament, 1956


"Je rêve d´encore une amourette

Je rêve d´encor m´enjuponner

Encore une fois dire : "Je t´aime"

Encore une fois perdre le nord

En effeuillant le chrysanthème

Qui est la marguerite des morts."


 

 

XX° siècle


Alain Borne (1915-1962) poète français. 


"Pâle avec une lenteur de songe, du ciel tombent les pétales des routes de minuit. Qui donc pose aux marguerites de l’hiver, la question de l’amour ?"

Marguerite d'automne orange - chrysanthème Lupo

 

XX° siècle


Robert Lassus (1930-2004) journaliste, écrivain et dessinateur français.


"Je suis dans la fleur d’un âge qui commence à sentir le chrysanthème

 

 

XX° siècle

 

Czesław Miłosz (1911-2004) est un poète, romancier, essayiste et traducteur polonais. Considéré comme un des poètes majeurs du XXe siècle, prix Nobel de littérature en 1980.


- Rien de plus
 "De la matière friable que peut-on retenir ? Rien, si ce n’est la beauté. Aussi doivent nous suffire les fleurs des cerisiers et les chrysanthèmes de la pleine lune".  

Chikanobu Toyohara (1838-1912)

 

XX° siècle


Scott Douglas Cunningham (né le 27 juin 1956 à Royal Oak (Michigan) et mort le 28 mars 1993) 

Scott Cunningham - L’ENCYCLOPEDIE DES HERBES MAGIQUES - Adapté de l'américain par Michel Echelberger.


Il est écrit : 

...."Les chrysanthèmes ont des vertus protectrices : "Ayez-en toujours plusieurs pieds dans votre jardin - et n'oubliez pas d'effectuer les pincements le 18 juin, au coucher du soleil, pour obtenir d'énormes fleurs en boule au mois d'octobre. Vous combattrez ainsi efficacement, et à peu de frais, les perturbations électro-magnétiques négatives de l'atmosphère"....


 

 

XX° siècle


Georges Ohsawa est un enseignant japonais (1893-1966), qui fonda le mouvement connu sous le nom de macrobiotique. Son véritable nom était Yukikazu Sakurazawa, mais il signait aussi Nyoiti Sakurazawa.


Dans le livre des fleurs - 1989
écrit :
........"Le chrysanthème sera nommé inkun'usi, sage caché, ou akinagusa, fleur qui ne connaît pas la tristesse de l'automne, ou enreikyaku hôte qui honore. L'école niponne des fleurs est uné présentation morale des fleurs, par suite elle doit connaître leur psychologie."............


 

 

Proverbe chinois


"Si vous souhaitez être heureux pour une vie, cultivez des Chrysanthèmes ".

 
 

 

XXI° siècle


Le mois de novembre annonce le début du grand festival du chrysanthème, appelé kiku matsuri en japonais, se déroulant  à tokyo au sanctuaire Yushima Tenman-gû. Durant le kiku matsuri pas moins de 2 000 fleurs issues de 30 variétés différentes y sont exposées. Chaque année 100 000 visiteurs viennent découvrir cet art floral aux couleurs flamboyantes des chrysanthèmes faisant briller les rues de Tokyo.
 

XXI° siècle

 

Christophe Bregaint (1970) poète et peintre

 2008

 

 

Chrysanthèmes

 

Sous la mitraille

Chemin tortueux

Dans la grisaille

Pas hasardeux.

 

Des cicatrices

Larmes de sang

Dans l’interstice

Un être absent.

 

La mort qui guette

Dans le ciel noir

En fine esthète

Le non-espoir.

 

Des cris déchirent

La nuit, la vie

La peau transpire

Tout se détruit.

 

Des chrysanthèmes

Rêves réels

Vie post-mortem

Formes sensuelles.
 

Mythologie des fleurs -  Le chrysanthème

 

La Fête du Double Neuf et le vin aux chrysanthèmes 

   
Le neuvième jour du neuvième mois lunaire est la Fête du Double Neuf, une fête traditionnelle chinoise. A l’occasion de cette fête, on fait de l’escalade, on admire les chrysanthèmes, on boit du vin aux chrysanthèmes, on fait des sachets aux cornacées et on mange des gâteaux.

 

 

Le chrysanthème dans le langage des fleurs


Différents mythes, de différentes origines, confèrent aux Chrysanthèmes de nombreux symboles. 


au XIXe siècle offrir un bouquet de chrysanthèmes signifiait l'amour absolu.


 


- Une pensée pour les êtres chers à  la Toussaint, 
  Il signifie  : tu restes dans mon souvenir. 
                       A la vie, à la mort, je me souviens."

 

 

- Le Chrysanthème s'offre également pour tous les messages. Lié à l'espoir, la joie, la loyauté et la longue vie, le chrysanthème est le messager parfait. 

 


Pour les celebrations telles que les mariages dans certains pays, le chrysanthème est le symbole de la joie et de l'amour



On les offre lors des 13e anniversaires de mariage.

 

 

 

La couleur de la fleur lui fait prendre des significations diverses mais toutes sont empreintes de joie.


- Le chrysanthème jaune symbolise un amour absolu et vrai,


 

- Le chrysanthème rose signifie un amour naissant ou le passage d’un nouvel amour à un amour plus profond,


 

- Le chrysanthème rouge est parfait pour un message d'amour intense et    passionné


 

- Le chrysanthème blanc signifie l’amour pur et fidèle.


 

- Le Chrysanthème orange et mordoré : sentiment d’amour délicat.


 

- Le chrysanthème violet signifie : La peur de perdre l'amour de  la personne aimée.

 

Indépendamment de sa couleur le chrysanthème peut prendre d'autre significations

Il peut symboliser des émotions

- l’amitié profonde,

- La bonne humeur, la gaieté,

- Le retour à une bonne santé et le rétablissement après une épreuve,

- Le renouveau ou la vie qui se poursuit

- La dévotion, la fidélité et la loyauté.

Marianne North (24 octobre 1830 - 30 août 1890)

 

 

Pour en savoir plus
 

 

- L’épopée du chrysanthème, dossier Jardins de France , cultures florales, R. Bossard, 1960.

 

 

- le Dictionnaire des symboles (1ère édition, 1969 ; édition revue et corrigée Robert Laffont, 1982) de Jean Chevalier et Alain Gheerbrant, 
 

....."La disposition régulière et rayonnante de ses pétales en fait un symbole essentiellement solaire, associé donc aux idées de longévité et même d'immortalité. C'est ce qui explique que cette fleur soit l'emblème de la maison japonaise."....


 

 

Dans Le Livre des superstitions, Mythes, croyances et légendes (Éditions Robert Laffont S.A.S., 1995, 2019) proposé par Éloïse Mozzani, il est écrit :
 

...."Le chrysanthème, qui fleurit d'octobre à décembre, "est à la Toussaint ce que le buis est aux Rameaux". Cette fleur funéraire, dont on orne traditionnellement les tombes le jour des Morts, évoque la vie éternelle : "La disposition régulière et rayonnante de ses pétales en fait un symbole essentiellement solaire, associé donc aux idées de longévité et même d'immortalité. "....


...."Les chrysanthèmes ont des vertus protectrices : "Ayez-en toujours plusieurs pieds dans votre jardin - et n'oubliez pas d'effectuer les pincements le 18 juin, au coucher du soleil, pour obtenir d'énormes fleurs en boule au mois d'octobre. Vous combattrez ainsi efficacement, et à peu de frais, les perturbations électro-magnétiques négatives de l'atmosphère"....


...."Des infusions de feuilles et de boutons de chrysanthème aident à lutter contre l'alcoolisme, le tabac et les drogues douces (dont l'abus de médicaments). Prise pendant quinze jours (avec interruption d'un mois)., "cette infusion calmante, inductive d'états intérieurs parfois profonds, peut-être "un grand secours"."....

 

Nicole Parrot, auteure de Le Langage des fleurs, (Éditions Flammarion, 2000) : 


"Le chrysanthème a gardé au creux de ses pétales un peu du mystère de sa patrie d'origine, le Japon. Pourtant, ses messages sont clairs et sans détour. Il déclare apporter la joie dans l'adversité. Face à la fuite du temps, il favorise la constance dans les sentiments. Blanc, il prédit : "vous aimez le vrai, vous avez raison, vous y trouverez un succès durable".

Rose, il s'engage : "mes sentiments pour vous n'auront point de fin".

Jaune, il recommande l'optimisme et,

violet, il ordonne : "pensez constamment à moi".
 

 

Eric Pier Sperandio, auteur du Grimoire des herbes et potions magiques, Rituels, incantations et invocations (Editions Québec-Livres, 2013), présente ainsi le chrysanthème (Chrysanthemum morrifolium) : 


"Les fleurs de chrysanthème sont d'un jaune pâle et très petites à leur état naturel ; elles sont particulièrement prisées par le peuple chinois.


 

 

- La fleur d’or - Le chrysanthème, son histoire, sa culture, les principales variétés, Didier Bernard, Gunten, 2006


"....Baptisée "Fleur Jaune" à l'origine par les Chinois qui la cultivaient il y a déjà vingt-cinq siècles, elle fut appelée ensuite "Fleur d'Or" par les Japonais, mot qui s'est traduit plus tard..."

 

Natalia Kucherenko

Natalia Kucherenko

M Guyot - chrysanthèmes et marguerites

M Guyot - chrysanthèmes et marguerites

Ksenia Pogylai - Fillette aux chrysanthèmes

Ksenia Pogylai - Fillette aux chrysanthèmes

Nikolay Panov

Nikolay Panov

Lee Yong Su

Lee Yong Su

Chrysanthème morifolium

Chrysanthème morifolium

hrysanthemes spider japonais

hrysanthemes spider japonais

Chrysanthemum s.(leucanthemum)

Chrysanthemum s.(leucanthemum)

Chrysanthemes

Chrysanthemes

Chrysanthemes

Chrysanthemes

Chrysanthemes

Chrysanthemes

Chrysanthemes

Chrysanthemes

chrysanthèmes sauvages

chrysanthèmes sauvages

chrysanthèmes

chrysanthèmes

femme chrysanthème

femme chrysanthème

Partager cet article
Repost0

commentaires

 

 

 

 

 

*

 

 

 

 

 

 

 

Recherche

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Catégories

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Evans - Jura

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Evans - Forêt

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mes Blogs Amis À Visiter