Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 juin 2021 4 17 /06 /juin /2021 23:10

 

 

John Alexander McCrae (Canada 1872-1918) est un médecin militaire canadien. Il est connu comme l'auteur du poème Au champ d'honneur (In Flanders Fields), poème de guerre écrit pendant la Première Guerre mondiale. Rédigé à l'occasion des funérailles d'un ami de l'auteur, le lieutenant Alexis Helmer, tombé lors de la deuxième bataille d'Ypres en Belgique, les circonstances de sa composition font l'objet de plusieurs hypothèses.

 

Publié le 8 décembre 1915 dans le magazine britannique Punch, la popularité du poème ne cesse de croître à mesure de l'avancement du conflit. Rapidement traduit dans plusieurs langues, il est aussi largement utilisé dans le cadre de la propagande de guerre. L'image des coquelicots qu'il évoque est ainsi mise à profit lors d'opérations de levée de fonds telles que les émissions d'obligations de guerre. Cette image est aussi devenue l'emblème de la Campagne du Coquelicot, campagne annuelle d'appel aux dons menée en Grande-Bretagne et dans certains pays du Commonwealth, en soutien aux familles des soldats morts ou blessés au combat.

 

La popularité du poème se confirme après guerre, aussi bien au Canada que dans d'autres pays, où il est notamment utilisé lors des commémorations du jour du Souvenir, sous des formes diverses.
 

 

Au champ d'honneur

 


Dans les champs de Flandre, les coquelicots fleurissent

Entre les croix qui, une rangée après l'autre,

Marquent notre place ; et dans le ciel,

Les alouettes, chantant valeureusement encore, sillonnent,

À peine audibles parmi les canons qui tonnent.

 

Nous, les Morts, il y a quelques jours encore,

Nous vivions, goûtions l'aurore, contemplions les couchers de soleil,

Nous aimions et étions aimés ; aujourd'hui, nous voici gisant

Dans les champs de Flandre.

 

Reprenez notre combat contre l'ennemi :

Nos bras meurtris vous tendent le flambeau,

À vous toujours de le porter bien haut.

Si vous nous laissez tomber, nous qui mourons,

Nous ne trouverons pas le repos, bien que les coquelicots fleurissent

Dans les champs de Flandre.
 

 

 

In Flanders fields


In Flanders fields the poppies grownote

Between the crosses row on row,

That mark our place; and in the sky

The larks, still bravely singing, fly

Scarce heard amid the guns below.

 

We are the Dead. Short days ago

We lived, felt dawn, saw sunset glow,

Loved and were loved and now we lie

In Flanders fields.

 

Take up our quarrel with the foe:

To you from failing hands we throw

The torch; be yours to hold it high.

If ye break faith with us who die

We shall not sleep, though poppies grow

In Flanders fields.

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

 

 

 

 

 

 

 

*

 

 

 

 

Recherche

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Catégories

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Evans - Jura

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Evans - Forêt

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mes Blogs Amis À Visiter