31 août 2023 4 31 /08 /août /2023 16:11

 

 

Hildegarde de Bingen (1098-1179), moniale bénédictine allemande, abbesse, illustratrice, compositrice, poétesse, figure marquant l'apogée de la médecine monastique à la fin du Haut Moyen Âge.


Le livre des subtilités des créatures divines, Physique, Les plantes, les éléments, les pierres et les métaux, 

 

L'ail 

 


..."L’ail a une bonne chaleur et pousse grâce à la force de la rosée ;

et il pousse dès l’engourdissement de la nuit,

jusqu’au moment où il commence à faire jour, au matin.

Il est meilleur à manger que le poireau,

autant pour les malades que pour les bien-portants.

Et on doit le manger cru, car si on le faisait cuire, 

il ressemblerait à du vin éventé, c’est-à-dire passé,

car son suc est tempéré et il a une bonne chaleur.

Il n’est pas inutile pour les yeux :

il est vrai qu’à cause de sa chaleur

le sang vient rougir le tour des yeux de l’homme,

mais par la suite ceux-ci deviennent clairs.

Il faut en manger modérément pour que le sang

ne s’échauffe pas trop à l’intérieur de l’homme.

Quand l’ail est vieux, son fruit n’est plus aussi sain ni aussi vigoureux.

Mais si on le mélange à d’autres aliments, il retrouve ses vertus...."

Hildegarde de Bingen (1098-1179) -  abbesse, illustratrice, compositrice, poétesse - L'ail 
Partager cet article
Repost0

commentaires

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Recherche

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Catégories

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Evans - Jura

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mes Blogs Amis À Visiter