poètes / écrivains /auteurs

Vendredi 24 février 2012 5 24 /02 /Fév /2012 16:57

 

Victor HUGO ( Victor, Marie HUGO),
né le 26 février 1802 à Besançon et mort le 22 mai 1885 à Paris, est un dramaturge et poète romantique considéré comme l'un des plus importants écrivains de langue française. Il est aussi une personnalité politique et un intellectuel engagé qui a compté dans l'Histoire du XIXe siècle.
339.JPG
Statue Victor Hugo - Place de la Mairie

La ville de Besançon fête le 210e anniversaire de la naissance de Victor Hugo son enfant le plus célèbre
victor-hugo-001.jpg

besancon-soigne-victor-hugo
maison natale de Victor Hugo

Conférences, débats, concerts, spectacles, théâtre, cinéma... Du 10 au 26 février 2012 Besançon, et le 150e anniversaire de la parution des Misérables.
linkhttp://www.besac.com/zoom/victor-hugo/

Ses œuvres

Théâtre
1820 : Inez de Castro
1827 : Cromwell
1828 : Amy Robsart
1830 : Hernani
1831 : Marion Delorme
1832 : Le roi s'amuse
1833 : Lucrèce Borgia
images--2-.jpg

1833 : Marie Tudor
http://img1.picmix.com/output/pic/original/2/4/6/3/1723642_ca09f.gif

1835 : Angelo, tyran de Padoue
1838 : Ruy Blas
http://img1.picmix.com/output/pic/original/2/3/5/3/1723532_686c1.gif

1843 : Les Burgraves
1882 : Torquemada
1885 : Théâtre en liberté 


Romans

1818 : Bug-Jargal
1823 : Han d'Islande
1829 : Le Dernier Jour d'un condamné
1831 : Notre-Dame de Paris
http://img1.picmix.com/output/pic/original/1/9/8/3/1723891_b627a.gif

1834 : Claude Gueux
1862 : Les Misérables
images--4-.jpg

1866 : Les Travailleurs de la mer
1869 : L'Homme qui rit
1874 : Quatre vingt-treize


Poésies

1822 : Odes et poésies diverses
1824 : Nouvelles Odes
1826 : Odes et Ballades
1829 : Les Orientales
1831 : Les Feuilles d'automne
1835 : Les Chants du crépuscule
1837 : Les Voix intérieures
1840 : Les Rayons et les Ombres
1853 : Les Châtiments
1856 : Les Contemplations
1859 : Première série de la Légende des siècles
1865 : Les Chansons des rues et des bois
1872 : L'Année terrible
1877 : L'Art d'être grand-père
1877 : Nouvelle série de la Légende des siècles
1878 : Le Pape
1879 : La Pitié suprême
1880 : L'Âne
1880 : Religions et religion
1881 : Les Quatre Vents de l'esprit
1883 : Série complémentaire de la Légende des siècles

Autres textes

1834 : Étude sur Mirabeau
1834 : Littérature et philosophie mêlées
1842 : Le Rhin, 
1852 : Napoléon le Petit (pamphlet) 
1855 : Lettres à Louis Bonaparte
1864 : William Shakespeare
1867 : Paris-Guide
1874 : Mes Fils
1875 : Actes et paroles - Avant l'exil
1875 : Actes et paroles - En exil
1877 : Histoire d'un crime - 1re partie
1878 : Histoire d'un crime - 2e partie
1883 : L'Archipel de la Manche

Ses oeuvres picturales
8883002_p.jpg

telechargement.jpg

Parmi ses nombreuses poésies :


A Jeanne

Ces lieux sont purs ; tu les complètes. 
Ce bois, loin des sentiers battus, 
Semble avoir fait des violettes, 
Jeanne, avec toutes tes vertus.

L'aurore ressemble à ton âge ; 
Jeanne, il existe sous les cieux 
On ne sait quel doux voisinage 
Des bons coeurs avec les beaux lieux.

Tout ce vallon est une fête 
Qui t'offre son humble bonheur ; 
C'est un nimbe autour de ta tête ; 
C'est un éden en ton honneur.

Tout ce qui t'approche désire 
Se faire regarder par toi, 
Sachant que ta chanson, ton rire, 
Et ton front, sont de bonne foi.

Ô Jeanne, ta douceur est telle 
Qu'en errant dans ces bois bénis, 
Elle fait dresser devant elle 
Les petites têtes des nids.

 

http://img1.picmix.com/output/pic/original/5/4/9/3/1723945_48b10.gif


Par le-blog-de-mcbalson-palys - Publié dans : poètes / écrivains /auteurs
Ecrire un commentaire - Voir les 2 commentaires
Mercredi 22 février 2012 3 22 /02 /Fév /2012 21:39
PAUL CLAUDEL
frère cadet de la sculptrice Camille Claudel, né à Villeneuve-sur-Fère dans l’Aisne le 6 août 1868 , et mort le 23 février 1955 à Paris, est un dramaturge, poète, essayiste et diplomate français. Il fut membre de l’Académie française.
Diplomate en 1893 , il est consul de France à Prague, Francfort, Hambourg, en Chine à Shanghai, Fou-Tcheou (Fuzhou) et Tsien-Tsin (Tianjin), ministre plénipotentiaire à Rio de Janeiro, à Copenhague, ambassadeur de France à Tōkyō de 1921 à 1927, à Washington, puis à Bruxelles, où se termine sa carrière diplomatique en 1936.
Lorsqu’il s’installe définitivement dans sa propriété de Brangues, le travail littéraire, mené jusqu’alors parallèlement à sa carrière diplomatique, occupe la plus grande part de son existence.

Parmi ses poésies

Paysage français

La rivière sans se dépêcher
Arrive au fond de la vallée
Assez large pour qu’un pont
La traverse d’un seul bond
Le clocher par-dessus la ville
Annonce une heure tranquille
Le dîner sera bientôt prêt
Tout le monde l’attend, au frais,
On entend les gens qui causent
Les jardins sont pleins de roses
Le rose propage et propose
L’ombre rouge à l’ombre rose
La campagne fait le pain
La colline fait le vin
C’est une sainte besogne
Le vin, c’est le vin de Bourgogne!
Le citoyen fort et farouche
Porte son verre à sa bouche
Mais la poule pousse affairée
Sa poulaille au poulailler
Tout le monde a fait son devoir
En voilà jusqu’à ce soir.
Le soleil dit:
Il est midi.
http://img1.picmix.com/output/pic/original/4/8/5/9/1719584_49849.gif

Le delphinium

Toute pure comme le ciel,
Brûlante comme le feu,
Aérienne et réelle,
Quel nom te donner pour modèle,
Énorme torche bleue?
La grande fleur bleue dit: N’ai-je
Pas réussi à sortir
Du fond du plus noir saphir
Ce feu plus pur que la neige?
Dans le clair matin du Dieu
La grande fleur a frissonné
De la gloire d’être née,
Du triomphe d’être bleue!
Si jamais Dieu s’ennuyait,
Qu’il te regarde, créature
Aussi fraîche que le lait,
Énorme épi de millet,
Colonie de clair juillet.
Madrépore de l’azur!
http://img1.picmix.com/output/pic/original/9/8/6/9/1719689_cef79.gif


Par le-blog-de-mcbalson-palys - Publié dans : poètes / écrivains /auteurs - Communauté : Figer le monde...
Ecrire un commentaire - Voir les 7 commentaires
Mardi 21 février 2012 2 21 /02 /Fév /2012 17:44
Pierre-Jules Renard, dit Jules Renard, né à Châlons-du-Maine (Mayenne) le 22 février 1864 et décédé le 22 mai 1910 à Paris, est un écrivain français.

SES OEUVRES

Romans 

Crime de village (1888)
Sourires pincés (1890)
L'Écornifleur (1892) 
La Lanterne sourde (1893)
Coquecigrues (1893)
Deux fables sans morale (1893)
Le Coureur de filles (1894)
Histoires naturelles (1894) 
Poil de carotte (1894)
http://img1.picmix.com/output/pic/original/0/7/8/7/1717870_a6c9b.gif
Le Vigneron dans sa vigne (1894) 
La Maîtresse (1896)
Bucoliques (1898)
Les Philippe (1907)
Patrie (1907)
Mots d'écrit (1908)
Ragotte (1909)
Nos frères farouches (1909)
Causeries (1910)
L'Œil clair (1913)
Les Cloportes (1919)

Théâtre

Le Plaisir de rompre (1897) 
Le Pain de ménage (1898)
Poil de Carotte (1900)
Monsieur Vernet (1903)
La Bigote (1909)
Huit jours à la campagne (1912) 
Le Cousin de Rose

Deux de ses poésies (histoires naturelles)

Le Papillon
Ce billet doux plié en deux
cherche une adresse de fleurs.
(Jules Renard)
http://img1.picmix.com/output/pic/original/1/0/2/6/1716201_3ba52.gif

Les hirondelles
Elles me donnent ma leçon de chaque jour.
Elles pointillent l'air de petits cris.
Elles tracent une raie droite, posent une virgule au bout, et, brusquement, vont à la ligne.
Elles mettent entre folles parenthèses la maison où j'habite.
Trop vives pour que la pièce d'eau du jardin prenne copie de leur vol, elles montent de la cave au grenier.
D'une plume d'aile légère, elles bouclent d'inimitables parafes.
Puis, deux à deux, en accolade, elles se joignent, se mêlent, et, sur le bleu du ciel, elles font tache d'encre.
Mais l'oeil d'un ami peut seul les suivre, et si vous savez le grec et le latin, moi je sais lire l'hébreu que décrivent dans l'air les hirondelles de cheminée.
http://img1.picmix.com/output/pic/original/9/2/6/7/1717629_5c275.gif
Par le-blog-de-mcbalson-palys - Publié dans : poètes / écrivains /auteurs - Communauté : Figer le monde...
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Dimanche 19 février 2012 7 19 /02 /Fév /2012 04:58
André Gide (Paul Guillaume André Gide) est un écrivain français lauréat du prix Nobel de littérature en 1947, né à Paris 6e , le 22 novembre 1869 et mort à Paris 7e le 19 février 19511.
Il nous laisse un nombre important d'oeuvres dont les plus connues
La Symphonie pastorale -  1919.
Les Faux-Monnayeurs - 1926.

Voici une de ses poésies :

Printemps plein d'indolence

Printemps plein d'indolence,
J'implore ta clémence.

A toi plein de langueur
J'abandonne mon cœur.

Ma pensée indécise
Flotte au gré de la bise.

Un ruissellement tendre
Me pénètre de miel.

Ah ! ne voir, ah ! n'entendre
Qu'à travers le sommeil.

A travers ma paupière
J'accueille ta lumière,

Soleil qui me caresse ;
Pardonne à ma paresse...

Bois mon cœur sans défense,
Soleil plein d'indulgence.

André Gide
http://img1.picmix.com/output/pic/original/9/3/8/3/1713839_aef0f.gif

Voici quelques unes de ces citations : 

La Poésie est comparable
à ce génie des Nuits arabes qui,
traqué, prend tour à tour
les apparences les plus diverses
afin d’éluder la prise,
tantôt flamme et
tantôt murmure,
tantôt poisson,
tantôt oiseau…
(André Gide)
http://img1.picmix.com/output/pic/original/2/0/4/4/1714402_30c91.gif

La paresse est la mère de tous les vices."
 Découvrons Henri Michaux - 1941.

"Mieux vaut parfois se taire et... encaisser."
 Correspondance (1933-1937)

"Mieux vaut être haï pour ce que l'on est, qu'aimé pour ce que l'on n'est pas."
Journal (1889-1939)

"L'humanité ne progresse et ne peut progresser sans bousculer un peu ses âmes."
 Journal (1889-1939)


"Croyez ceux qui cherchent la vérité, doutez de ceux qui la trouvent."
 Les jeux sont faits - 1952.

"Une chose ne vaut que par l'importance qu'on lui donne."
Journal 1942-1949, Gallimard - 1950.

"L'intelligence, c'est la faculté d'adaptation."
Journal (1889-1939)

"Avoir raison... qui donc y tient encore : quelques sots."
 Journal (1889-1939)

"Les femmes n'ont jamais rien à dire, mais elles ont tout à raconter."
 Les cahiers (1918-1951)

"L'expérience instruit plus sûrement que le conseil."
 Les faux-monnayeurs - 1925.

"Ne pas se soucier de paraître ; être, seul est important."
 Journal, 1887-1950.

"La sagesse n'est pas dans la raison, mais dans l'amour."
 Les nouvelles nourritures - 1935.

"Le parfait est ce qui n'est plus à refaire."
 Incidences - 1924.

"Entre le désir et l'ennui notre inquiétude balance."
 Les nourritures terrestres - 1897.

"Choisis tes ennemis ; mais laisse les amis te choisir."
 Conseils au jeune écrivain.

 
Textes dits par :
- André gide
- Gérard Philippe
- Jean-Louis Barrault


Par le-blog-de-mcbalson-palys - Publié dans : poètes / écrivains /auteurs - Communauté : la communauté de la gentilless
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Jeudi 9 février 2012 4 09 /02 /Fév /2012 00:41
Boris Leonidovitch Pasternak
né le 10 février 1890 à Moscou et mort le 30 mai 1960 à Peredelkino près de Moscou, est un poète et romancier russe.

SES PRINCIPALES OEUVRES

Un jumeau dans les nuages (1914)
Par-dessus les barrières (1917)
Ma sœur la vie (1917)
L'an 1905 (1927)
Le Lieutenant Schmidt (1927)
Sauf-conduit (1931)
Seconde naissance (1932)
Le Docteur Jivago (1957)
http://img1.picmix.com/output/pic/original/2/0/5/3/1693502_79879.gif

 

La chanson de Lara par John William (musique de Maurice Jarre)


 
Essai d'autobiographie (1958)
POEMES DIVERS

Citations

De plus, souvenez-vous : jamais, en aucune circonstance, il ne faut désespérer. Espérer et agir, voila notre devoir dans le malheur. Un désespoir inactif, c'est le refus et l'oubli du devoir.
Le Docteur Jivago (1957) 

Les enfants sont francs, sans gêne et n'ont pas honte de la vérité, alors que nous, par peur de paraître arriérés, nous sommes prêts à renier tout ce qui nous est cher, nous disons du bien de ce qui est repoussant, nous approuvons ce qui est incompréhensible.
Le Docteur Jivago (1957) 

Transformer la vie ! Ceux qui parlent ainsi en ont peut-être vu de toutes les couleurs, mais la vie, ils n'ont jamais su ce que c'était, ils n'en ont jamais senti le souffle, l'âme. L'existence pour eux, c'est une poignée de matière brute qui n'a pas été ennoblie par leur contact et qui attend d'être travaillée par eux. Mais la vie n'est pas une matière ni un matériau. La vie, si vous voulez le savoir, n'a pas besoin de nous pour se renouveler et se refaçonner sans cesse, pour se refaire et se transformer éternellement. Elle est à cent lieues au-dessus de toutes les théories obtuses que vous et moi pouvons faire à son sujet.
Le Docteur Jivago (1957) 

 
Car c'est seulement dans la mauvaise littérature que les vivants sont divisés en deux camps et n'ont aucun point de contact. Dans la réalité, tout est tellement entremêlé ! Il faut être d'une irrémédiable nullité pour ne jouer qu'un seul rôle dans la vie, pour n'occuper qu'une seule et même place dans la société, pour signifier toujours la même chose !.
Le Docteur Jivago (1957) 

L'appartenance à un type, c'est la mort de l'homme, sa condamnation. Si l'on ne peut le faire entrer dans une catégorie, s'il n'est pas représentatif, il possède déjà la moitié de ce qu'on est en droit d'exiger de lui : il est affranchi de lui-même, il détient une parcelle d'immortalité.
Le Docteur Jivago (1957) 

Peut-être faut-il que parmi tous les personnages qui figurent dans une vie, il se trouve une force inconnue, un être presque symbolique qui vient à votre secours sans qu'on l'appelle [. .. ].
Le Docteur Jivago (1957) 

Trois années de changements, d'imprévu, de voyages ; la guerre, la révolution, tous leurs bouleversements, les fusillades, les scènes de ruine, les scènes de mort, les destructions, les incendies, tout cela se tranforma en un vide dénué de sens. Après un long intermède, le premier événement d'importance, c'était cette course vertigineuse du train vers une maison encore intacte, dont la moindre pierre était précieuse. C'était la vie, c'était cela l'épreuve, c'était cela le but des chercheurs d'aventures, c'était cela le but final de l'art : retrouver les siens, rentrer chez soi, recommencer sa vie.
Le Docteur Jivago (1957)
 
Oh, comme parfois on aimerait laisser le faux sublime, les ténèbres épaisses du bavardage humain, pour se réfugier dans l'apparent silence de la nature, dans le bagne muet d'un long travail obstiné, dans l'ineffable du sommeil profond, de la vraie musique et du calme langage des coeurs, qui fait taire l'âme comblée.
Le Docteur Jivago (1957) 

Aussi loin que remontaient ses souvenirs, il n'avait jamais cessé de se demander avec étonnement comment, avec les mêmes bras et les mêmes jambes, le même langage et les mêmes habitudes, on pouvait être autre chose que tous les autres et par-dessus le marché quelque chose qui ne plaisait guère et qu'on n'aimait pas ? Il ne comprenait pas une situation où, si l'on était pire que les autres, on ne pouvait pas faire de son mieux pour se corriger et s'améliorer.
Le Docteur Jivago (1957) 

 
Par le-blog-de-mcbalson-palys - Publié dans : poètes / écrivains /auteurs - Communauté : la communauté de la gentilless
Ecrire un commentaire - Voir les 3 commentaires

Présentation

Créer un Blog

Recherche

Catégories

Calendrier

Avril 2014
L M M J V S D
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30        
<< < > >>

Bonne Fête Greta et Parfait

http://img1.picmix.com/output/pic/original/6/7/4/5/2395476_0bec5.gif


http://img1.picmix.com/output/pic/original/1/5/4/5/2395451_e8fe5.gif                                                                             
                                                                                                                                                                                                                                                            

Aux personnes nées le 18 avril

 http://img1.picmix.com/output/pic/original/3/2/1/9/1669123_716fc.gif

 

Aux enfants nés le 18 avril

 http://img1.picmix.com/output/pic/original/2/4/2/1/2161242_d5657.gif


Pâques

http://img1.picmix.com/output/pic/original/4/2/7/7/2887724_aea58.gif


http://img.over-blog.com/600x807/5/05/88/06/Paques/Paques--3-.jpg


 

Amour

http://img1.picmix.com/output/pic/original/1/9/9/5/2285991_71cc5.jpg

 

Amour divin rôdeur
(Marceline Desbordes-Valmore)

http://img1.picmix.com/output/pic/original/5/6/0/0/2640065_d97d3.jpg

 

 Thrène
(Renée Vivien)

http://img.over-blog.com/600x779/5/05/88/06/illustration-poemes/2780603_1fc452.jpg   



Avec  mes sens, avec mon coeur
Emile Verhaeren  

http://img.over-blog.com/600x709/5/05/88/06/illustration-poemes/2861999_def92.jpg 


Regret d'avril
Armand Silvestre
http://img1.picmix.com/output/pic/original/1/6/0/4/2394061_8f505.gif
Premier sourire de printemps
Théophile Gautier
http://img1.picmix.com/output/pic/original/5/1/2/1/1731215_6f4b1.gif


Les quatre Vents
Renée Vivien
http://img.over-blog.com/600x791/5/05/88/06/divers-internet-2/2706105_b8d81.jpg

 

Peut-être serai-je plus gaie
Cécile sauvage
http://img1.picmix.com/output/pic/original/9/6/6/5/1875669_57c60.gif




 
http://img1.picmix.com/output/pic/original/5/6/8/4/2054865_25eb5.gif



http://img1.picmix.com/output/pic/original/1/9/3/3/2653391_7cb7c.gif

 

Les couleurs
Renée Vivien

http://img.over-blog.com/600x789/5/05/88/06/femmes-et-fleurs-5/femmes-et-fleurs-6/2706833_bc58e2.jpg

 


J'avais froid
Marceline Desbordes-Valmore
http://img.over-blog.com/600x776/5/05/88/06/femmes-et-fleurs-5/femmes-et-fleurs-6/2694539_c502b2.jpg

 

Mon âme en une rose
(Stuart fitzrandolph Merrill)

http://img1.picmix.com/output/pic/original/8/3/2/9/2139238_cd9b2.gif


 Rêve
(Albert Ferland)
http://img1.picmix.com/output/pic/original/2/7/6/5/1805672_3803a.gif      

 

http://img1.picmix.com/output/pic/original/9/8/5/9/2119589_ee111.gif


La Gentillesse

http://img.over-blog.com/600x794/5/05/88/06/famille/2707217_bcb96.jpg 

 

 

LA BOUGIE DE L'AMITIE

Cette bougie a été allumée 

   Le 15 septembre 1998 

http://idata.over-blog.com/3/02/13/98/photos-jean-claude/images/PHOTOS-JC-2/PHOTOS-JC-3/PHOTOS-JC-4/PHOTO-JC-5/photos-JC-6/photo-7/photos-8/photos-9/PHOTO-10/N--11/ATT22444.gif

 

 

 

http://img1.picmix.com/output/pic/original/6/0/7/8/1648706_5c037.gif

 

Pour la lutte contre le cancer

http://img.over-blog.com/600x450/5/05/88/06/divers-internet-2/349e05ce--1-.jpg

 

http://img1.picmix.com/output/pic/original/5/5/8/4/2154855_b5fe3.gif


 

Citations gothiques

http://img1.picmix.com/output/pic/original/5/9/4/2/2102495_68136.gif


http://img1.picmix.com/output/pic/original/2/8/2/2/2102282_a1472.gif

 

 

Humour des années 1960

http://img.over-blog.com/401x600/5/05/88/06/cartes-postales-humoristiques-1960---1970/numerisation0025.jpg           

 

 

 

Le gros chêne à Evans

http://img.over-blog.com/593x446/5/05/88/06/EVANS---jura/evans-le-gros-chene-HPIM2529.jpg

 

Parcey - Jura - 
îlots cernés par les bras de la Loue

http://img.over-blog.com/600x687/5/05/88/06/images-feeriques/numerisation0343.jpg

 

 

 

Dans les bois les gorges du Lison -
Jura

http://img.over-blog.com/600x787/5/05/88/06/images-feeriques/numerisation0342.jpg


 Cascade de la Vouivre Jura

http://img.over-blog.com/600x574/5/05/88/06/images-feeriques/numerisation0168.jpg

 

Le vignoble entre Arbois et Pupillin

http://img.over-blog.com/600x407/5/05/88/06/communaute-douce-france/numerisation0003.jpg

 

Le saut du Doubs

http://img.over-blog.com/600x409/5/05/88/06/images-feeriques/numerisation0171.jpg

 

Cascade des Tufs - Jura

http://img.over-blog.com/600x819/5/05/88/06/cascades-comtoises/numerisation0140.jpg


Mes chats

http://img.over-blog.com/500x375/5/05/88/06/HPIM0774.JPG

 

http://images.empreintesduweb.com/originale/1373362006.gif

AMOUR

http://img1.picmix.com/output/pic/original/6/7/9/0/2070976_aed0b.gif

 

Le billet d'amour

http://img1.picmix.com/output/pic/original/2/6/0/7/2657062_97b71.jpg

 

TENDRESSE

http://img1.picmix.com/output/pic/original/6/2/9/4/2124926_afc99.jpg

 http://img1.picmix.com/output/pic/original/1/3/0/7/2057031_0ea61.gif

 

AMITIE 

http://img1.picmix.com/output/pic/original/5/4/5/2/1892545_329e9.gif

http://img1.picmix.com/output/pic/original/9/2/1/1/1651129_264d5.gif

 

 

chien et chat

http://img.over-blog.com/600x535/5/05/88/06/chats/numerisation0005-copie-1.jpg

 

http://img1.picmix.com/output/pic/original/3/0/9/9/2129903_12c39.gif

 

 

L'elfe et le loup

http://img1.picmix.com/output/pic/original/4/6/5/6/1886564_d2f06.gif

 

Nymphe des eaux  

http://img1.picmix.com/output/pic/original/6/1/1/7/2047116_509b0.gif

 

      

Syndication

  • Flux RSS des articles

Partager

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés