Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 mars 2013 1 18 /03 /mars /2013 01:58

 

Le siège de BESANCON

par les peintres du roi Louis XIV

 

Histoire

En 1667, Louis XIV, marié à Marie-Thérèse d'Espagne, réclame la Franche-Comté au titre de l'héritage de son épouse. Après une première campagne, en 1668, Besançon. est définitivement conquise en 1674. En 1678, le traité de Nimègue réunit la Franche-Comté à la France. Le parlement, l'université sont transférés de Dole à Besançon, capitale provinciale, qui est placée sous l'administration d'un intendant et devient aussi siège du gouvernement militaire.

La guerre déclenchée en 1672 a vu la naissance d'une coalition contre le royaume de France en 1673. Malgré son isolement, l'Angleterre ayant décidé de ne plus soutenir la France en février 1674, Louis XIV, à la tête d'une armée d'environ 70 000 hommes, décide d'attaquer la Franche-Comté. Alors que Louvois avait planifié la prise de Salins et de Dole avant d'attaquer Besançon, Vauban était intervenu et avait conseillé au ministre de s'attaquer d'abord à cette dernière, ce qui fut fait.

Lors de son arrivée sur le site le 26 avril, Vauban décide d'installer 36 pièces d'artillerie sur le mont Chaudanne qui surplombe la citadelle depuis l'ouest de la ville. À dos d'hommes et de mulets, de nuit, il fait installer les canons sur la colline. À partir de ce moment, la ville est sous le feu français. Elle se rendra le 15 mai et la citadelle résistera jusqu'au 22.

Sur tous ces champs de bataille, Louis XIV s'accompagnait de ses peintres

 

 

 Adam-François Van der Meulen,

baptisé le 11 janvier 1632 à Bruxelles et mort le 15 octobre 1690 à Paris, est un peintre d’origine bruxelloise. Il est appelé à Paris par Charles Le Brun, premier peintre du roi Louis XIV et directeur de la Manufacture des Gobelins.Se spécialisant dans la peinture de bataille et de chasse, il vient renforcer en 1665, l'équipe chargée d'immortaliser l'image du roi et est pensionné dès 1667. Il accompagne Louis XIV dans tous ses voyages, dans toutes ses résidences, et dans toutes ses guerres.

 

Louis XIV au siège de Besançon (Franche-Comté) - 1674
Meulen-le-siege-de-besancon.jpg

Le siège de Besançon - Doubs - 1674
ca330065dc12a1b2-grand-prise-besancon-par-armees-roi-15-mai.jpg


Adam-Frans-van-der-Meulen--Prise-de-Besancon.-15-mai-1674.jpg

numerisation0259-copie-1.jpg

numerisation0260.jpg

numerisation0264.jpg



Siege_de_Besancon_en_1674.jpg


numerisation0265.jpg


numerisation0261.jpg


numerisation0262.jpg


numerisation0263.jpg



Mas0782-10351





Jean-Baptiste Martin,
surnommé « Martin des batailles »
ou encore « Martin des Gobelins »
, est un peintre français né en 1659 à Paris où il est mort en 1735.
Peintre du roi et directeur de la manufacture des Gobelins, il était spécialisé dans les scènes de bataille.
Ayant étudié auprès de Laurent de La Hyre, puis l'art des fortifications, il est envoyé comme dessinateur auprès de Sébastien Le Prestre de Vauban. Celui-ci le recommande à Louis XIV qui lui attribue une pension et collabore avec Adam François van der Meulen en tant que premier peintre des conquêtes du roi. 


Le Siège de Besançon - 1674
the_siege_of_besancon_in_1674.jpg



m035004_00558_p.jpg








Pierre-Denis Martin
dit Martin le Jeune 
est un artiste peintre français né à Paris en 1663 et décédé à Paris en 1742.
Élève de Adam François Van der Meulen, il a été « peintre ordinaire et pensionnaire du roy et de sa majesté ». Il est connu pour ses peintures présentes dans les châteaux royaux français réalisées à l'époque de Louis XIV puis de Louis XV, notamment au château de Versailles et au château de Compiègne.
Il est le frère de Jean-Baptiste Ier Martin, dit « Martin des Batailles » ou « Martin des Gobelins », peintre qui succéda à Van der Meulen, à la Manufacture des Gobelins.

Siège de Besançon en mai 1674
m034704_b3397_p.jpg








Charles Le Brun,
proclamé premier peintre du roi le 1er Juillet 1664 et fut anoblie par la suite, baptisé le 24 février 1619 à Paris où il est mort le 12 février 1690, est un artiste peintre et décorateur français, premier peintre du roi Louis XIV, directeur de l'Académie royale de Peinture et de Sculpture, et de la Manufacture royale des Gobelins


La Franche-Comté conquise pour la seconde fois. 1674
Charles-Le-Brun--La-France-Comte-conquise-pour-la-seconde-.jpg








Armand Bernard
est un peintre français (20 avril 1829 à Cormatin - 4 mars 1894 à Paris),
d'après Sauveur Le Conte
ou " Louis Le Conte",
  né en 1659 et mort en 1694, est un peintre de guerre français.
Sauveur Le Conte était fils d’un maître peintre, Mainfrain Le Conte. 
Initié par son père à la peinture, Sauveur Le Conte est formé par le maître Van der Meulen. Il devint le principal collaborateur du grand peintre dans l'équipe de Charles Le Brun. Il fut chargé à la mort de Van der Meulen, de terminer ses toiles inachevées . Il fut surnommé le « Le Conte, peintre des batailles aux Gobelins ».

Conquête de la Franche-Comté, de Besançon, de Dole et de Gray 
m505201_de751a_p.jpg







Maquette en relief - conservée au "Louvre"
La citadelle Vauban - Besançon
faite par les Ingénieurs de Louis XIV
numerisation0266.jpg

Partager cet article
Repost0

commentaires

L

Un MAGNIFIQUE article sur les peintres de louis XIV, je n'avais jamais vu " la conquete de la franche comté". 


C'est dommage que tes articles ne soient pas plus vu que ça, car ils sont vraiment interessant ou beaux par les poêmes que tu y mets.


bises et bon mardi mon amie
Répondre

 

 

 

 

*

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Recherche

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Catégories

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Evans - Jura

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mes Blogs Amis À Visiter