Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
10 janvier 2013 4 10 /01 /janvier /2013 00:22

Charles Cros,

né à Fabrezan (Aude) le 1er octobre 1842, et mort à Paris le 9 août 1888,

est un poète et inventeur français.
 
En 1867, il présente à l'Exposition de 1867 un prototype de télégraphe automatique suite à ses travaux portant sur l'amélioration de la technologie du télégraphe.

En 1869, il présente à la Société française de photographie un procédé de photographie en couleurs qui est à l'origine du procédé actuel de trichromie.




Avenir


Les coquelicots noirs et les bleuets fanés
Dans le foin capiteux qui réjouit l'étable,
La lettre jaunie où mon aïeul respectable
A mon aïeule fit des serments surannés,


La tabatière où mon grand-oncle a mis le nez,
Le trictrac incrusté sur la petite table 
Me ravissent. Ainsi dans un temps supputable 
Mes vers vous raviront, vous qui n'êtes pas nés.


Or, je suis très vivant. Le vent qui vient m'envoie 
Une odeur d'aubépine en fleur et de lilas, 
Le bruit de mes baisers couvre le bruit des glas.


Ô lecteurs à venir, qui vivez dans la joie 
Des seize ans, des lilas et des premiers baisers, 
Vos amours font jouir mes os décomposés.


http://img1.picmix.com/output/pic/original/6/8/3/6/2226386_73b36.gif


Charles Cros
http://www.poesie-citation.fr/images/stories/cros-charles.jpg
Repost 0
10 janvier 2013 4 10 /01 /janvier /2013 00:21


 

Paysages de neige


numerisation0056.jpg



numerisation0057.jpg

Repost 0
Published by Balades comtoises - dans Images hiver - paysage de neige
commenter cet article
10 janvier 2013 4 10 /01 /janvier /2013 00:20



Cartes postales personnelles

Années 1900 - 1960/70

 

Les trains


1902 - Gare du Tholy
numerisation0033.jpg



Chemin de fer du Vivarais - ligne Tournon - Lamastre
numerisation0034.jpg



St-Trojan - Le petit train
numerisation0035.jpg


Menton - Cote d'Azur -Fêtes des citrons - Le petit train
numerisation0036.jpg

Repost 0
Published by le-blog-de-mcbalson-palys - dans cartes postales années 1900 à 1970
commenter cet article
9 janvier 2013 3 09 /01 /janvier /2013 23:30

Fête : 10 janvier
 
William
 
Etymologie : Protecteur résolu (germanique).
 
Du charme, de la classe, de l'élégance, tel apparaît William, qui est un homme raffiné, soucieux de plaire et d'être aimé. Le sentiment, la beauté, l'harmonie sont des valeurs qu'il recherche confusément tant est important son besoin d'équilibre. Néanmoins, il est assez secret et réservé et se montre peu démonstratif dans ses rapports avec les gens. Sa sensibilité est importante bien qu'en partie masquée par une froideur apparente... C'est aussi un homme actif et volontaire qui possède une intelligence pratique. Souvent perfectionniste, voire maniaque, il ne supporte ni la médiocrité ni la bassesse. En fait, c'est souvent un inquiet, enclin à se poser des questions.  L'hésitation étant de toute façon une de ses caractéristiques.

 

http://www.signification-prenom.com/prenom/prenom-WILLIAM.html 

 
Bonne fête William

Bonne fête William

Repost 0
Published by Balades comtoises - dans Gifs Bonne Fête
commenter cet article
9 janvier 2013 3 09 /01 /janvier /2013 23:24
 

Fête : 10 janvier
 
Guillemette
 
Etymologie : Protectrice résolue (germanique).
 
Quelle séduction! Charme, vivacité, féminité et sensibilité caractérisent Guillemette, femme particulièrement intuitive et imaginative. elle a la possibilité de vivre ses aspirations, que ce soit par la réalisation d'un idéal élevé, ou par celle de son ambition sociale. Sa grande créativité peut favoriser sa réussite. Et si la vie lui permet d'y accéder, ce ne sera pas sans tension nerveuse.C'est une hyperémotive,  sensible, dépendante. Particulièrement féminine, et assoiffée de tendresse, elle recherchera la vie en couple, et se montrera affective, sociable, chaleureuse et communicative. D'un autre côté, elle est méfiante et prudente lorsqu'elle ne se sent pas à son aise. Par ailleurs, elle possède du sens pratique et est capable de travail acharné si elle est motivée. En fait, elle demeure assez cyclothymique et, selon l'humeur, elle est capable de choisir la facilité ou au contraire de s'enthousiasmer...

 
Bonne fête Guillemette

Bonne fête Guillemette

Repost 0
Published by Balades comtoises - dans Gifs Bonne Fête
commenter cet article
9 janvier 2013 3 09 /01 /janvier /2013 23:16
 
Fête : 10 janvier
 
Billy
 
Etymologie : Protecteur résolu (germanique).
 
Billy est un personnage contradictoire, indépendant et dépendant, autoritaire et conciliant, actif et passif. Exacerbé, ce mélange suscite des contradictions internes et certaines incohérences. Son caractère cyclothymique peut s'exprimer au travers de phases d'activité, d'audace, d'enthousiasme, de confiance... suivies de phases de doute, de craintes, de paresse. Moins marquées, ces tendances antagonistes peuvent aussi s'harmoniser et lui conférer une grande richesse intérieure. On dira alors de lui qu'il a une main de fer dans un gant de velours. Paradoxalement, Billy oscille entre le don de soi et l'égocentrisme. Il dissimule sa sensibilité derrière une façade de froideur, que l'on peut aisément prendre pour de la fierté ou de l'orgueil. Son activité est inégale selon son humeur, le moment, ou les personnes qui l'entourent. Billy est en effet profondément réceptif et influençable. 

 
Bonne fête Billy

Bonne fête Billy

Repost 0
Published by Balades coomtoises - dans Gifs Bonne Fête
commenter cet article
9 janvier 2013 3 09 /01 /janvier /2013 23:09

Fête : 10 janvier
 
Guillaume
 
Etymologie : Protecteur résolu (germanique).
 
Guillaume est un personnage très éclectique. Il ne supporte pas la médiocrité, idéaliste, humaniste, altruiste, inspiré ou éclairé. Il peut être d'une grande sensibilité avec une forte dépendance par rapport à son environnement familial, affectif ou amical. Guillaume a un sens profond de l'amitié : soyez heureux si vous faites partie des élus ! Il est assez difficile d'affirmer qu'il penche plutôt du côté de l'introversion ou de l'extraversion, la communication est relativement importante mais peut, par mécanismes inhibiteurs, être bloquée dans un premier temps. En fait, ce n'est pas un homme de demi-mesures et, lorsqu'il s'exprime, ce n'est certes pas pour parler de la pluie et du beau temps, mais d'un sujet qui le passionne. Plutôt intellectuel, c'est un homme de réflexion et de finesse dont l'intuition est développée. Mais il ne s'agit pas uniquement d'un penseur, d'un érudit, car il possède une grande énergie, de la combativité, de la volonté et n'est pas dépourvu d'un certain magnétisme. De plus, son agressivité est forte et il ne s'agit pas de l'agacer !... Il donne le maximum de lui-même lorsqu'il trouve un sens à sa vie et peut se révéler alors un militant passionné. 

 
Bonne fête Guillaume

Bonne fête Guillaume

Repost 0
Published by Balades comtoises - dans Gifs Bonne Fête
commenter cet article
9 janvier 2013 3 09 /01 /janvier /2013 02:30

 

Pour l'anniversaire

de la naissance de Simone de Beauvoir

le 9 janvier

 

 

 Simone de Beauvoir
née Simone-Lucie-Ernestine-Marie Bertrand de Beauvoir le 9 janvier 1908 à Paris et morte le 14 avril 1986 à Paris, est une philosophe, romancière, épistolière, mémorialiste et essayiste française.
Elle a partagé la vie du philosophe Jean-Paul Sartre. Leurs philosophies, bien que très proches, ne sauraient être confondues. Simone de Beauvoir est une théoricienne importante du féminisme, et a participé au mouvement de libération des femmes dans les années 1970.

http://www.babelio.com/users/AVT_Simone-de-Beauvoir_4332.jpeg









Nelson Algren est un écrivain nord-américain juif et communiste né le 28 mars 1909 à Détroit, Michigan, et mort à Sag Harbor dans l'État de New York le 9 mai 1981.

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/8/89/Nelson_Algren_NYWTS.jpg/220px-Nelson_Algren_NYWTS.jpg






 10 mai 1950 | 
Lettre de Simone de Beauvoir à Nelson Algren
 
 Nelson, mon amour. Je veux vous écrire une lettre d’amour, ce dont je n’abuse pas, non plus que des télégrammes, car je sais que vous ne les aimez pas beaucoup. Mais je n’ai pas oublié quel ange vous avez été l’an dernier quand j’ai désiré aller à Amalfi : « Allons-y pour me faire plaisir. » « Bon, d’accord ! », avez-vous acquiescé, à moitié contrarié mais avec un gentil sourire. Eh bien j’écris pour me faire plaisir. Je vous aime si fort, il faut que je vous le dise. Pourquoi m’interdirais-je un peu de sotte sentimentalité ? Peut-être à cause de la date (10 mai), peut-être à cause du printemps parisien, pareil à ceux d’autrefois, ou de la photo de l’écureuil, peut-être à cause de vos lettres, un peu de folie m’habite, comme parfois dans vos bras par temps orageux, quand je vous aime trop, et que vous dites : « En voilà du propre ! » Oh Nelson, je pleure comme le 10 septembre quand vous avez pris l’avion, est-ce de joie ou de peine, parce que vous vous rapprochez (deux mois, six semaines) ou parce que vous êtes tellement loin ? Ce soir vous dire la force de mon amour paraît essentiel, comme si je devais mourir au matin. Vous pouvez me comprendre, je le sais, bien que soi-disant vous ne perdiez jamais la tête, que vous gardiez soi-disant tête et cœur froids et ordonnés.
     Sottise, bêtise, bien sûr de ma part. Vous avez trop de modestie pour découvrir en vous la moindre justification d’un pareil amour, mais il existe. Quand je vous ai déclaré que je vous « respectais », quel ahurissement vous avez manifesté ! C’était vérité, pourtant, ça l’est toujours. La conscience involontaire et soudaine de qui vous êtes me submerge le cœur, ce soir, d’une sauvage marée. Ne me répondez pas que Mme Roosevelt sait qui vous êtes, que votre éditeur, que votre agent le savent, personne sauf moi ne le sait. Car je suis le seul lieu sur la terre où vous êtes authentiquement vous-même ; vous l’ignorez vous aussi, chéri, sinon vous tourneriez insensiblement à l’odieux. Moi je sais, et à jamais. Vous êtes doux à aimer, Nelson, laissez-moi, sottement, vous remercier.
     Assez d’absurdités. Pleurer de loin est mauvais. S’il vous plaît, Nelson, essayez de sentir, de connaître l’intensité de mon amour. Je souhaite ardemment vous donner quelque chose qui vous rende heureux, qui vous fasse rire. Je vous veux et je veux que vous le sachiez. Que vous sachiez combien merveilleux et beau vous êtes dans mon cœur, et que ça vous fait plaisir. Vous m’avez donné bonheur et amour, jeunesse et vie. Pour vous remercier suffisamment il me faudrait être heureuse, aimante, belle, jeune et vivante pendant dix mille ans. Et tout ce que je peux faire, c’est pleurer dans ma lointaine chambre, mes bras resteront froids, eux qui ont tant besoin de vous communiquer leur chaleur. Ca va être si long avant que je m’abolisse dans vos bras. Personne ne vous a aimé, ni ne vous aimera comme je vous aime, sachez- le. Oh dieu, en voilà du propre ! Oubliez tout si ça vous offense, c’est sûrement la plus belle lettre que je vous aie jamais écrite. Mon cœur souffre ce soir, il souffre, je ne dormirai pas. Après tout, rien dans ces lignes n’est insultant, n’est-ce pas ?
     Nelson, Nelson.
Votre Simone.


http://www.touch-arts.com/cinema/wp-content/uploads/2012/03/Simone-de-Beauvoir-227x300.jpg





Parmi les citations  de Simone de Beauvoir 



à Nelson Algren, mai 1947 :
 » Je vous sens avec moi, vous me prenez dans vos bras, je me serre contre vous, je vous embrasse comme je vous embrassais «

 
« Dans toutes les larmes s’attarde un espoir.  »
Extrait  Les Mandarins


« Pour désirer laisser des traces dans le monde, il faut en être solidaire.  »
 extrait de l'invitée


« L'humanité est une suite discontinue d'hommes libres qu'isole irrémédiablement leur subjectivité.  »
Extrait du Pyrrhus et Cinéas


Repost 0
Published by le-blog-de-mcbalson-palys - dans poèmes-textes "divers"
commenter cet article
9 janvier 2013 3 09 /01 /janvier /2013 02:15


 

Paysages de neige

numerisation0054.jpg



numerisation0140.jpg

Repost 0
Published by Balades comtoises - dans Images hiver - paysage de neige
commenter cet article
9 janvier 2013 3 09 /01 /janvier /2013 02:00



Un bouquet de 

roses

en cartes postales

pour égayer cette journée




numerisation0029.jpg



numerisation0030.jpg



numerisation0031.jpg



numerisation0032.jpg

Repost 0
Published by le-blog-de-mcbalson-palys - dans Images fleurs
commenter cet article

Citation "amour"

Recherche

 

LA BOUGIE DE L'AMITIE

Cette bougie a été allumée 

   Le 15 septembre 1998 

http://idata.over-blog.com/3/02/13/98/photos-jean-claude/images/PHOTOS-JC-2/PHOTOS-JC-3/PHOTOS-JC-4/PHOTO-JC-5/photos-JC-6/photo-7/photos-8/photos-9/PHOTO-10/N--11/ATT22444.gif

 

http://img1.picmix.com/output/pic/original/6/0/7/8/1648706_5c037.gif

 

Pour la lutte contre le cancer

http://img.over-blog.com/600x450/5/05/88/06/divers-internet-2/349e05ce--1-.jpg

 

http://img1.picmix.com/output/pic/original/5/5/8/4/2154855_b5fe3.gif

 

Citation gothique

http://img1.picmix.com/output/pic/original/4/2/8/2/2102824_23208.gif

nymphes

http://img1.picmix.com/output/pic/original/6/0/2/9/1849206_14c73.gif

 

Les oiseaux - cygnes

Oiseaux - cygnes

Humour des années 1960

http://img.over-blog.com/401x600/5/05/88/06/cartes-postales-humoristiques-1960---1970/numerisation0025.jpg           

 

 

 

Le gros chêne à Evans

http://img.over-blog.com/593x446/5/05/88/06/EVANS---jura/evans-le-gros-chene-HPIM2529.jpg

 
Morez - Andelot - Jura - Viaduc -

la ligne des hirondelles

Morez - Andelot - Jura - Viaduc - la ligne des hirondelles -

 

La Loue - 

Ornans - Doubs

La Loue - Ornans - Doubs

 

Fraisans - Jura - canal des forges

Fraisans - Jura - canal des Forges

 

Cascade du Dard - Jura

Cascade du Dard - à l'entrée des grottes - Baume les Messieurs - Jura

 

L'église Saint-Just d'Arbois - Jura

Eglise au bord de la Cuisance - Arbois - Jura

 

Les roses

Catégories

Mes chats

http://img.over-blog.com/500x375/5/05/88/06/HPIM0774.JPG

 

http://images.empreintesduweb.com/originale/1373362006.gif

Le billet d'amour

http://img1.picmix.com/output/pic/original/2/6/0/7/2657062_97b71.jpg

chien et chat

http://img.over-blog.com/600x535/5/05/88/06/chats/numerisation0005-copie-1.jpg

http://img1.picmix.com/output/pic/original/4/6/5/6/1886564_d2f06.gif