Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 septembre 2019 5 27 /09 /septembre /2019 18:44

Carte Bonne Fête Ljuben - 28 septembre

 

Carte Bonne Fête Ljuben - 28 septembre

Carte Bonne Fête Ljuben - 28 septembre

Partager cet article
Repost0
27 septembre 2019 5 27 /09 /septembre /2019 18:43

Carte Bonne Fête Lioba - 28 septembre

 

Carte Bonne Fête Lioba - 28 septembre

Carte Bonne Fête Lioba - 28 septembre

Partager cet article
Repost0
27 septembre 2019 5 27 /09 /septembre /2019 18:42

Carte Bonne Fête Wenzel - 28 septembre

Bonne Fête Wenzel - 28 septembre

Bonne Fête Wenzel - 28 septembre

Partager cet article
Repost0
27 septembre 2019 5 27 /09 /septembre /2019 18:40

Carte Bonne Fête Wenceslas - 28 septembre

 

Carte Bonne Fête Wenceslas - 28 septembre

Carte Bonne Fête Wenceslas - 28 septembre

Partager cet article
Repost0
27 septembre 2019 5 27 /09 /septembre /2019 18:39

Carte Bonne Fête Venceslas - 28 septembre

 

Carte Bonne Fête Venceslas - 28 septembre

Carte Bonne Fête Venceslas - 28 septembre

Partager cet article
Repost0
27 septembre 2019 5 27 /09 /septembre /2019 00:49

Louis Jacques Napoléon Bertrand, dit Aloysius Bertrand est un poète, dramaturge et journaliste français, né le 20 avril 1807 à Ceva (Piémont), mort le 29 avril 1841, à l'hôpital Necker de Paris.

Considéré comme l'inventeur du poème en prose, il est notamment l'auteur d'une œuvre posthume passée à la postérité, Gaspard de la nuit (1842).

 


Les Vendanges

Quand le raisin est mûr, par un ciel clair et doux,
Dès l'aube, à mi-coteau, rit une foule étrange
C'est qu'alors dans la vigne, et non plus dans la grange,
Maîtres et serviteurs, joyeux, s'assemblent tous.

A votre huis, clos encor, je heurte.

Dormez-vous ?
Le matin vous éveille, élevant sa voix d'ange
Mon compère, chacun, en ce temps-ci, vendange.
Nous avons une vigne eh bien !

Vendangeons-nous ?
Mon livre est cette vigne, où, présent de l'automne,
La grappe d'or attend, pour couler dans la tonne,
Que le pressoir noueux crie enfin avec bruit.

J'invite mes voisins, convoqués sans trompettes,
A s'armer promptement de paniers, de serpettes.
Qu'ils tournent le feuillet  sous le pampre est le fruit.

 

Daniel Ridgway Knight - les vendanges

Daniel Ridgway Knight - les vendanges

Partager cet article
Repost0
27 septembre 2019 5 27 /09 /septembre /2019 00:37

Théodore Faullain de Banville, né le 14 mars 1823 à Moulins (Allier) et mort le 13 mars 1891 à Paris 6e arrondissement, est un poète, dramaturge et critique dramatique français.

Célèbre pour les Odes funambulesques et Les Exilés, il est surnommé "le poète du bonheur".
Les Cariatides (1842)

À Auguste Vitu

 

Le Pressoir

Sans doute elles vivaient, ces grappes mutilées
Qu’une aveugle machine a sans pitié foulées !
Ne souffraient-elles pas lorsque le dur pressoir
A déchiré leur chair du matin jusqu’au soir,
Et lorsque de leur sein, meurtri de flétrissures,
Leur pauvre âme a coulé par ces mille blessures ?
Les ceps luxuriants et le raisin vermeil
Des coteaux, ces beaux fruits que baisait le soleil,
Sur le sol à présent gisent, cadavre infâme
D’où se sont retirés le sourire et la flamme !
Sainte vigne, qu’importe ! à la clarté des cieux
Nous nous enivrerons de ton sang précieux !
Que le cœur du poète et la grappe qu’on souille
Ne soient plus qu’une triste et honteuse dépouille,
Qu’importe, si pour tous, au bruit d’un chant divin,
Ruisselle éblouissant le flot sacré du vin !

 

carte ancienne "au pressoir"

carte ancienne "au pressoir"

Partager cet article
Repost0
27 septembre 2019 5 27 /09 /septembre /2019 00:10

Alphonse Daudet, né le 13 mai 1840 à Nîmes et mort le 16 décembre 1897 à Paris, est un écrivain et auteur dramatique français.
Recueil : "Les Amoureuses"

 

Trois jours de vendanges

Je l’ai rencontrée un jour de vendange,
La jupe troussée et le pied mignon ;
Point de guimpe jaune et point de chignon :
L’air d’une bacchante et les yeux d’un ange.

Suspendue au bras d’un doux compagnon,
Je l’ai rencontrée aux champs d’Avignon,
Un jour de vendange.
* * *
Je l’ai rencontrée un jour de vendange.
La plaine était morne et le ciel brûlant ;
Elle marchait seule et d’un pas tremblant,
Son regard brillait d’une flamme étrange.

Je frissonne encore en me rappelant
Comme je te vis, cher fantôme blanc,
Un jour de vendange.
* * *
Je l’ai rencontrée un jour de vendange,
Et j’en rêve encore presque tous les jours.
Le cercueil était couvert en velours,
Le drap noir avait une double frange.

Les sœurs d’Avignon pleuraient tout autour…
La vigne avait trop de raisins ; l’amour
A fait la vendange.

 

Leopold schmutzler (1864-1941) vendanges

Leopold schmutzler (1864-1941) vendanges

Partager cet article
Repost0
26 septembre 2019 4 26 /09 /septembre /2019 22:23
vintage - enfants ​​​​​​​

vintage - enfants ​​​​​​​

Partager cet article
Repost0
26 septembre 2019 4 26 /09 /septembre /2019 22:22
vintage - enfants ​​​​​​​

vintage - enfants ​​​​​​​

Partager cet article
Repost0

 

 

 

*

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Recherche

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Catégories

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Chêne de la Forêt de Chaux

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Salines d'Arc et Senans


 

 

 

 

 

Cascade de la Billaude

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mes Blogs Amis À Visiter

Fontaine du vigneron - Salins les Bains