Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 mars 2021 1 01 /03 /mars /2021 21:12

Charles Cros (1842-1888) poète et inventeur français

Le collier de griffes, 1908 (publication posthume).

 

 

Ma pensée est un perce-neige

 


" Ma pensée est un perce-neige

Qui pousse et rit malgré le froid

Sans souci d'heure ni d'endroit

Ma pensée est un perce-neige.

Si son terrain est bien étroit

La feuille morte le protège,

Ma pensée est un perce-neige

Qui pousse et rit malgré le froid. "

Olga Darchuk Vyacheslavovna - perce-neige

Olga Darchuk Vyacheslavovna - perce-neige

Partager cet article
Repost0
1 mars 2021 1 01 /03 /mars /2021 20:26

 

 

Charles Rouvin 


La poésie des fleurs, 1894 

 

 

Perce neige

 


" …Mais toi, fleur de l'hiver, modeste Perce-neige,

Qui, comme le sourire ébauché sous les pleurs,

Risque ta note gaie au milieu du cortège

Dont la saison de deuil s'entoure en ses rigueurs… "

perce neige

perce neige

Partager cet article
Repost0
1 mars 2021 1 01 /03 /mars /2021 20:17

Léon Barat. 

 

Recueil : En passant par la Lorraine, 1892 

 

 

La perce-neige, 

 

" Salut, fleur de la Vierge ! Aimable avant-courrière

Qui des champs endormis présages le réveil ;

La terre au loin tressaille et sort d'un long sommeil,

Comme autrefois Lazare échappé de la bière.

 

Ton apparition annonce la première

Le départ des hivers, le retour du soleil

Et le travail du sol hier encor pareil,

A quelque monotone et vaste cimetière.

 

… Salut, fleur de la Vierge, humble fleur, toi qui rends

L'espoir de jours meilleurs à nos esprits souffrants,

Et consoles les coeurs assombris et moroses.

 

Des vents plus tièdes vont succéder aux autans

Qui font trembler l'arbuste où fleuriront les roses.

A bientôt la chanson joyeuse du printemps.

Viola Sado - Perce-neige

Viola Sado - Perce-neige

Partager cet article
Repost0
1 mars 2021 1 01 /03 /mars /2021 18:17

Louis Legendre (1851-1908) - poète


Ce que disent les fleurs : poésies, Paris, 1891

 

 

Le perce neige

 

On n'avance qu'avec effort ;

Le ciel est noir, la terre est blanche ;

Pas un oiseau sur une branche ;

Partout l'hiver, partout la mort !

 

Mais un Perce-neige, qui sort

Du sol aride où l'on se penche,

Du printemps prédit la revanche :

On ne sent plus le vent du nord

Louis Legendre (1851-1908) - poète - Le perce neige
Partager cet article
Repost0
1 mars 2021 1 01 /03 /mars /2021 18:14

Hippolyte de Saint Anthoine Comte de Fleury (1806 -1891) - poète


Recueil :  Dernières Feuilles des bois, 1879

 

 

Perce neige

 

 

" À toi, salut, petite fleur !

J'aime ta robe virginale !

Tu viens, courrière matinale,

Nous porter des jours de bonheur.

Fille du froid et de la neige,

Ô caresse longtemps nos yeux,

Et que ton souffle radieux

De la souffrance nous allège ! "

perce neige

perce neige

Partager cet article
Repost0
1 mars 2021 1 01 /03 /mars /2021 18:06

 

Antonio Spinelli (1822-18..) - poète

 

Recueil : Ce que disent les fleurs, sonnets,  1864 

 

 

Perce neige

 

 

" Sur mon front, que rien ne protège,

Toujours du givre, du verglas ;

Toujours des glaçons, des frimas ;

Encore et toujours de la neige !

Qu'importe ! Mes pétales blancs,

Qui s'épanouissent, tremblants,

Aux pâles aubes indécises,

Consolent les cœurs pleins d'amour ;

Car ils annoncent le retour

Du soleil et des tièdes brises. "

 

perce neige

perce neige

Partager cet article
Repost0
1 mars 2021 1 01 /03 /mars /2021 17:40

 

Jean Antoine Petit, dit John Petit-Senn (1792-1870) - Ecrivain suisse

 
Mes cheveux blancs, 1864 - ( Julien frères, Genève)

 

 

La perce neige


"Lorsque la terre aux flancs arides

Dans l'hiver étale ses rides

Et frissonne au souffle de mars,

Voici déjà la perce-neige

Qu'un rayon de soleil protège,

Du gel défiant les hasards !

Sous sa feuille elle éclot cachée,

Et là, modestement penchée,

Des mortels fuyant les dédains,

Cette pâle fleur printanière

Nous semble en s'ouvrant la première

L'hirondelle de nos jardins."

perce neige

perce neige

Partager cet article
Repost0
1 mars 2021 1 01 /03 /mars /2021 17:36

Auteur anglais - 1864

 

Perce neige

 

"Perce-neige ! Oh ! Précoce enfant de la Nature,

Candide fleur, à l'âme aussi blanche que pure,

Lève ta tête, au sol penchée en abat-jour,

Et parles-nous du Dieu qui te donna le jour ! 

 

Grêle, pâle, abattue et timide et tremblante,

Bien rudement bercée, et mainte fois souffrante.

Par Dieu je fus choisie entre toutes les fleurs

Pour proclamer sa gloire, annoncer ses splendeurs. 

perce neige - Meta Goetz

perce neige - Meta Goetz

Partager cet article
Repost0
1 mars 2021 1 01 /03 /mars /2021 17:15

Jean Baptiste Gindre de Mancy (1797-1872) - poète


Les Deux Bourgognes, 1836

 

poème dédié à Mme Marie Nodier Menessier

 

 

La Perce-neige

 

" …Là, dès que Février voit sourire un beau jour,

Sylphides et Follets au fortuné séjour

Reviennent empressés, et, sous leur tiède haleine,

Du milieu des frimas qui blanchissent la plaine,

Soudain la Perce-Neige offre à l'œil étonné

Son calice de miel et son front couronné… "

perce neige

perce neige

Partager cet article
Repost0
1 mars 2021 1 01 /03 /mars /2021 17:02

Louis-Charles Maurice-Saint-Aguet (1809-1873) 

 

 

A mes Perce-Neige, 1835

 


Pauvres fleurs, qui germez au soleil des hivers,

Quand son pâle rayon vient féconder la neige,

Allez. J'ai fait de vous un timide cortège,

Pour m'annoncer au seuil du lyrique univers.


Et j'ai fait un bouquet de vos frêles calices,

Pour les jeter, chétif, dans un monde moqueur ;

Heureux ! s'il peut percer, comme des froids cilices,

La neige de la terre et la neige du cœur !


Heureux! si, dans le bal,par sa pitié séduite,

Une femme aux gants le relève éploré ;

Si quelque jeune fille, au front décoloré,

Sur le linceul des champs, par un chagrin conduite,

Le regarde en passant au jardin défloré !

 

Allez... Je serai fier, si votre éclat compense

Ce qu'apporte l'hiver de deuil et de silence

Dans les âmes et dans les cieux !

Oh oui ! car j'aurai fait ce qui récompense

Par des mots écrits dans les yeux !

 

San avenir, hélas ! vous courbez votre tige,

Tremblante et désolée, au-dessus du trépas,

Comme un enfant, la nuit, penché par un vertige

Sur un lac ténébreux qui ne réfléchit pas.

 

Oh tant mieux ! ...si la femme au coeur futile évite,

Plur son bouquet de bal, votre jeune pâleur !

Tant mieux ! - Si vous saviez comme on se flétrit vite,

Quand on a de leur sein respiré la chaleur ! ...

 

Mais si vous devinez la tristesse et la grâce

Dans celles qui viendront marquer un frais contour

Avec leurs petits pieds, et laisser une trace

Parmi les neiges d'alentour ;

 

Oh laissez-vous cueillir, si votre heure est éclose !

De leur âme d'enfant vous avez la couleur  ;

Heureuses ! ... restez-y long-temps ! ... c'est quelque chose

de s'y faire une place auprès d'une doule

Anne Cotterill (1933-2010) - perce neige

Anne Cotterill (1933-2010) - perce neige

Partager cet article
Repost0

 

 

 

 

 

 

 

*

 

 

 

 

Recherche

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Catégories

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Evans - Jura

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Evans - Forêt

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mes Blogs Amis À Visiter