Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 décembre 2013 2 24 /12 /décembre /2013 01:27
 
 
"Les Oiseaux"
 
La mésange noire

mesange.jpg
Partager cet article
Repost0
24 décembre 2013 2 24 /12 /décembre /2013 01:24

Que l'esprit de Noël
Vous apporte à tous

Paix et sérénité 
joie et gaieté 

Joyeux Noël

Bisous
Marie

 

 

http://img1.picmix.com/output/pic/original/5/4/6/8/2758645_47068.gif

 

 

zz-champaigne_nativite2.jpg

 

Partager cet article
Repost0
24 décembre 2013 2 24 /12 /décembre /2013 01:23
Mes créations
Gifs - Cartes imprimables 

 
"Noel" - "Joyeuses fêtes"


http://img1.picmix.com/output/pic/original/3/5/5/8/2758553_89936.gif


http://img1.picmix.com/output/pic/original/3/2/9/6/2756923_95529.gif


http://img1.picmix.com/output/pic/original/3/5/0/7/2757053_4f913.gif


http://img1.picmix.com/output/pic/original/7/6/9/6/2756967_18d3b.gif


http://img1.picmix.com/output/pic/original/0/2/4/5/2755420_fbaa2.gif


http://img1.picmix.com/output/pic/original/9/2/3/5/2755329_7963f.gif


http://img1.picmix.com/output/pic/original/1/0/8/3/2753801_df6bb.gif

 
http://img1.picmix.com/output/pic/original/3/8/7/3/2753783_05720.gif
Partager cet article
Repost0
24 décembre 2013 2 24 /12 /décembre /2013 01:22
Renée Vivien,
 
née Pauline Mary Tarn le 11 juin 1877 à Londres et morte le 18 novembre 1909 à Paris, surnommée « Sapho 1900 »,

est une poétesse britannique de langue française du courant parnassien de la Belle Époque.


Locusta
Cendres et poussières

 
        Nul n’a mêlé ses pleurs au souffle de ma bouche,
        Nul sanglot n’a troublé l’ivresse de ma couche,
        J’épargne à mes amants les rancœurs de l’amour.

        J’écarte de leur front la brûlure du jour,
        J’éloigne le matin de leurs paupières closes,
        Ils ne contemplent pas l’accablement des roses.

        Seule je sais donner des nuits sans lendemains.

        Je sais les strophes d’or sur le mode saphique,
        J’enivre de regards pervers et de musique
        La langueur qui sommeille à l’ombre de mes mains.

        Je distille les chants, l’énervante caresse
        Et les mots d’impudeur murmurés dans la nuit.
        J’estompe les rayons, les senteurs et le bruit.

        Je suis la tendre et la pitoyable Maîtresse.

        Car je possède l’art des merveilleux poisons,
        Insinuants et doux comme les trahisons
        Et plus voluptueux que l’éloquent mensonge.

        Lorsque, au fond de la nuit, un râle se prolonge
        Et se mêle à la fuite heureuse d’un accord,
        J’effeuille une couronne et souris à la Mort.

        Je l’ai domptée ainsi qu’une amoureuse esclave.
        Elle me suit, passive, impénétrable et grave,
        Et je sais la mêler aux effluves des fleurs

        Et la verser dans l’or des coupes des Bacchantes.

        J’éteins le souvenir importun du soleil
        Dans les yeux alourdis qui craignent le réveil
        Sous le regard perfide et cruel des amantes.

        J’apporte le sommeil dans le creux de mes mains.
        Seule je sais donner des nuits sans lendemains.
Illustration mcp
Locusta
2757064_5a6262.jpg

Partager cet article
Repost0
24 décembre 2013 2 24 /12 /décembre /2013 01:11
"Femmes et Fleurs"
par les grands peintres (142)

William Merritt Chase (1849-1916)

Portrait de Grace Beatrice Dickerman
zz-merrit--Portrait-of-Grace-Beatrice-Dickerman.jpg

Pivoines
zz-Merrit-Chase---pivoines.jpg

Jeune fille et fleurs
zz-Merrit-chase-jeune-fille-et-fleurs.jpg

Fille espagnole
zz-merritt-chase-spanish-girl.jpg

Portrait de femme
zz-Merritt_Portrait_Of_A_Lady_1890.jpg

Surprise
zz-merrit-surprise.jpg
Partager cet article
Repost0
24 décembre 2013 2 24 /12 /décembre /2013 01:10

 

"Les Oiseaux"
 
Le tarin des aulnes
tarin-des-aulnes.jpg
Partager cet article
Repost0
23 décembre 2013 1 23 /12 /décembre /2013 01:13
Renée Vivien,
 
née Pauline Mary Tarn le 11 juin 1877 à Londres et morte le 18 novembre 1909 à Paris, surnommée « Sapho 1900 »,

est une poétesse britannique de langue française du courant parnassien de la Belle Époque.


L’Odeur de la Montagne
Evocations

« Lo giorno se n’andava, e l’aer bruno
Toglieva gli animai che sono in terra
Dalle fatiche loro… »
dante, Inferno, canto secondo.

Le soir, désaltérant la soif de la campagne,
Coule, froidement vert comme un fleuve du Nord,
Et voici que descend l’odeur de la montagne.

Consolant la tristesse et ranimant l’effort,
La fraîcheur des sommets se répand dans la plaine.

On voit de loin, jetant des flammes sur les fleurs,
Le ver luisant et la luciole incertaine ;
Et la bruine déferle, éteignant les couleurs
Et noyant d’infini les pâles paysages.
L’or du couchant jaillit, tel le vin du pressoir,
Et s’attarde, empourpré, sur les divins visages

De l’Ombre et de la Mort, qui passent dans le soir…


Illustration mcp
L'odeur de la montagne
2755398_91a28.jpg
Partager cet article
Repost0
23 décembre 2013 1 23 /12 /décembre /2013 01:08
"Femmes et Fleurs"
par les grands peintres (141)

Julius Garibaldi Melchers (1860-1932)


La lecture
zz-melchers---Lady-Reading.-1910.jpg

Femme et couture
zz-melchers---Woman-Sewing.-Date-unknown.jpg

Femme et couture
zz-melchers---Young-Woman-Sewing.-1923.jpg

La lecture
zz-Melchers-Gari.jpg

Mariage
zz-Melchers_Marriage1.jpg

La marguerite
zz-Melchers-xx-After-the-Ball-xx-.jpg
Partager cet article
Repost0
23 décembre 2013 1 23 /12 /décembre /2013 01:07
 
"Les Oiseaux"
 
Le cassenoix moucheté
cassenoix-mouchete.jpg
Partager cet article
Repost0
22 décembre 2013 7 22 /12 /décembre /2013 01:39
Renée Vivien,
 
née Pauline Mary Tarn le 11 juin 1877 à Londres et morte le 18 novembre 1909 à Paris, surnommée « Sapho 1900 »,

est une poétesse britannique de langue française du courant parnassien de la Belle Époque.



Vers d’amour
Cendres et Poussières

Tu gardes dans tes yeux la volupté des nuits,
O Joie inespérée au fond des solitudes !
Ton baiser est pareil à la saveur des fruits
Et ta voix fait songer aux merveilleux préludes
Murmurés par la mer à la beauté des nuits.

Tu portes sur ton front la langueur et l’ivresse,
Les serments éternels et les aveux d’amour,
Tu sembles évoquer la craintive caresse
Dont l’ardeur se dérobe à la clarté du jour
Et qui te laisse au front la langueur et l’ivresse.
Illustration mcp
Volupté des nuits
2755364_715be23.jpg


Partager cet article
Repost0

 

 

 

 

*

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Recherche

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Catégories

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Evans - Jura

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mes Blogs Amis À Visiter