14 avril 2014 1 14 /04 /avril /2014 23:49
 
 
"Floraison"
 
Photos personnelles
 
A l'orée du bois
Pulmonaire (coucou bleu)


Pulmonaire-02.jpg


Pulmonaire 008


Pulmonaire 012


Pulmonaire 013


Pulmonaire 015

 
Pulmonaire 016


Pulmonaire 019


Pulmonaire DSC05194


Pulmonaire DSC05196


Pulmonaire DSC05199


Pulmonaire DSC05201


Pulmonaire DSC05202


Pulmonaire DSC05203


Pulmonaire DSC05204
 
Partager cet article
Repost0
14 avril 2014 1 14 /04 /avril /2014 00:24

 

Alphonse Beauregard, poète est né à Compton au Canada. en 1881, et mort en 1924.
Il commence en 1906 à publier des poèmes dans divers journaux et autres revues (souvent sous le pseudonyme de A. Chasseur).
Ses œuvres sont assez nombreuses, on citera "Les forces" en 1912 et "Les Alternances", recueil de poèmes en 1921. 



Le lac
Les alternances

Aux pieds de trois coteaux habillés de sapins
Gît un lac profond, clair et sage,
Où maintes fois je suis descendu, le matin,
Aspirer la paix qu'il dégage.

Rond et luxuriant, à son centre, un îlot
Ressemble au chaton d'une bague ;
Les arbres alentour, penchés au bord de l'eau, 
Y dessinent des formes vagues.

Libre de quais encore, à nul chemin ouvert,
Inutile et pur diadème,
Il est, dans l'âpreté de ce pays désert.
Une oeuvre d'art pour l'art lui-même.

Je suis ton amant pauvre, ô lac, et ne peux pas
Arrêter les sinistres haches ;
Ecoute-les sonner, autour de toi, le glas
Du bois qui te pare et te cache.

Tu deviendras, parmi les maisons, les champs nus,
Une eau sans attraits, une mare,
Une chose qui sert à naviguer dessus,
Dont la multitude s'empare.

Qu'importe ! Ils n'auront pas, ces maîtres imposés,
Connu ton sourire de vierge ;
Je le garde en mon coeur comme un secret baiser
Que j'aurais cueilli sur ta berge.


Illustration mcp
Le lac
numerisation0101.jpg
Partager cet article
Repost0
13 avril 2014 7 13 /04 /avril /2014 23:06
 
 
"Floraison"
 
Photos personnelles
 
Dans mon jardin
Glycine


glycine-012.jpg


glycine-013.jpg


glycine-014.jpg


glycine-015.jpg


glycine-016.jpg


glycine-017.jpg


glycine-018.jpg


glycine-019.jpg


glycine-020.jpg
Partager cet article
Repost0
13 avril 2014 7 13 /04 /avril /2014 01:25

Les Rameaux




               Le dimanche des Rameaux est le dimanche qui précède la Pâques et qui débute la semaine sainte. Il commémore l'entrée triomphale que fit Jésus à Jérusalem six jours avant la Pâques Juive, soit quatre jours avant son arrestation et le début de la passion du Christ. Elle a donc lieu vers la fin du carême et se veut une reconstitution d'un événement précis, dans le but de faire revivre au fidèle les temps forts des évangiles.


La foule a tapissé le sol de Rameaux verts
Paques.jpg


http://img1.picmix.com/output/pic/original/8/3/3/2/2882338_525c8.jpg
Partager cet article
Repost0
13 avril 2014 7 13 /04 /avril /2014 00:00
 
 
"Floraison"
 
Photos personnelles
 
Le long des sentiers comtois
Le chèvrefeuille


chevrefeuille-1.jpg


chevrefeuille-2.jpg


chevrefeuille-3.jpg


chevrefeuille-4.jpg


chevrefeuille-5.jpg


chevrefeuille-6.jpg


chevrefeuille-7.jpg


chevrefeuille-8.jpg


chevrefeuille-9.jpg


Chevrefeuille.jpg
Partager cet article
Repost0
12 avril 2014 6 12 /04 /avril /2014 02:02
Émile Verhaeren,
né à Saint-Amand dans la province d'Anvers, Belgique, le 21 mai 1855 et mort à Rouen le 27 novembre 1916,
est un poète belge flamand, d'expression française, influencé par le symbolisme, il pratique le vers libre avec lyrisme sur un ton d'une grande musicalité.





L'ombre est lustrale et l'aurore irisée
Les heures d'après-midi

L'ombre est lustrale et l'aurore irisée.
De la branche, d'où s'envole là-haut 
L'oiseau,
Tombent des gouttes de rosée.

Une pureté lucide et frêle
Orne le matin si clair
Que des prismes semblent briller dans l'air.
On écoute une source ; on entend un bruit d'ailes.

Oh ! que tes yeux sont beaux, à cette heure première
Où nos étangs d'argent luisent dans la lumière 
Et reflètent le jour qui se lève là-bas. 
Ton front est radieux et ton artère bat.

La vie intense et bonne et sa force divine
Entrent si pleinement, tel un battant bonheur,
En ta poitrine
Que pour en contenir l'angoisse et la fureur,
Tes mains soudain prennent mes mains
Et les appuyent comme avec peur,
Contre ton coeur.


Illustration mcp
L'aurore irisée
l-aurore-irisee---mcp.jpg
Partager cet article
Repost0
11 avril 2014 5 11 /04 /avril /2014 23:30
 
 
"Floraison"
 
Photos personnelles
 
Le long des sentiers comtois
Mouron des oiseaux (stellaire ou morgeline)


Mouron-des-oiseaux--stellaire-ou-morgeline--1.jpg


Mouron-des-oiseaux--stellaire-ou-morgeline--2.jpg


Mouron-des-oiseaux--stellaire-ou-morgeline--3.jpg


Mouron-des-oiseaux--stellaire-ou-morgeline--4.jpg


Mouron-des-oiseaux--stellaire-ou-morgeline--5.jpg

Mouron-des-oiseaux--stellaire-ou-morgeline--6.jpg


Mouron-des-oiseaux--stellaire-ou-morgeline--7.jpg

Mouron-des-oiseaux--stellaire-ou-morgeline--8.jpg


Mouron-des-oiseaux--stellaire-ou-morgeline--9.jpg


Mouron-des-oiseaux--stellaire-ou-morgeline--054.jpg


Mouron-des-oiseaux--stellaire-ou-morgeline-.jpg
Partager cet article
Repost0
11 avril 2014 5 11 /04 /avril /2014 01:05
Émile Verhaeren,
né à Saint-Amand dans la province d'Anvers, Belgique, le 21 mai 1855 et mort à Rouen le 27 novembre 1916,
est un poète belge flamand, d'expression française, influencé par le symbolisme, il pratique le vers libre avec lyrisme sur un ton d'une grande musicalité.


S'il était vrai
Les heures du soir

S'il était vrai 
Qu'une fleur des jardins ou qu'un arbre des prés 
Pût conserver quelque mémoire 
Des amants d'autrefois qui les ont admirés 
Dans leur fraîcheur ou dans leur gloire 
Notre amour s'en viendrait 
En cette heure du long regret 
Confier à la rose ou dresser dans le chêne 
Sa douceur ou sa force avant la mort prochaine.

Il survivrait ainsi,
Vainqueur du funèbre souci,
Dans la tranquille apothéose 
Que lui feraient les simples choses ; 
Il jouirait encor de la pure clarté, 
Qu'incline sur la vie une aurore d'été, 
Et de la douce pluie aux feuilles suspendue.

Et si, par un beau soir, du fond de l'étendue 
S'en venait quelque couple en se tenant les mains 
Le chêne allongerait jusque sur leur chemin 
Son ombre large et puissante, telle qu'une aile, 
Et la rose leur enverrait son parfum frêle.



Illustration mcp
L'ombre du chêne telle une aile
L-ombre-du-chene-telle-une-aile---mcp.jpg
Partager cet article
Repost0
10 avril 2014 4 10 /04 /avril /2014 23:25
 
 
"Floraison"
 
Photos personnelles


Dans mon jardin
Cœur de Marie (Cœur-de-Jeannette)

coeur-de-marie-010.jpg


coeur-de-marie-011.jpg


coeur-de-marie-012.jpg


coeur-de-marie-013.jpg


coeur-de-marie-014.jpg


coeur-de-marie-015.jpg


coeur-de-marie-16.jpg


coeur-de-marie-17.jpg


coeurs-de-Marie-017.jpg
 
Partager cet article
Repost0
10 avril 2014 4 10 /04 /avril /2014 00:22
Émile Verhaeren,
né à Saint-Amand dans la province d'Anvers, Belgique, le 21 mai 1855 et mort à Rouen le 27 novembre 1916,
est un poète belge flamand, d'expression française, influencé par le symbolisme, il pratique le vers libre avec lyrisme sur un ton d'une grande musicalité.


Que tes yeux clairs, tes yeux d'été
Les heures claires


Que tes yeux clairs, tes yeux d'été,
Me soient, sur terre,
Les images de la bonté.

Laissons nos âmes embrasées
Revêtir d'or chaque flamme de nos pensées.

Que mes deux mains contre ton coeur
Te soient, sur terre,
Les emblèmes de la douceur.

Vivons pareils à deux prières éperdues
L'une vers l'autre, à toute heure, tendues.

Que nos baisers sur nos bouches ravies
Nous soient sur terre
Les symboles de notre vie.
Illustration mcp
Tes yeux clairs, tes yeux d'été
Les-yeux-clairs--les-yeux-d-ete.gif
Partager cet article
Repost0

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Recherche

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Catégories

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mes Blogs Amis À Visiter