Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 novembre 2013 1 18 /11 /novembre /2013 00:09
 
 
"Femmes et Fleurs"
par les grands peintres (107)




Léon-François Comerre (1850-1916)
Gloire du matin 
zz-Comerre-gloire-du-matin-copie-1.jpg

Léon-François Comerre (1850-1916)
Odalisque au tambourin
zz-Comerre-Odalisque-au-tambourin---arc.jpg

Léon-François Comerre (1850-1916)
La Favoritezz-Comerre-orLa-Favorite.jpg

Léon-François Comerre (1850-1916)
Femme avec une rose
zz-Comerre.-Leon-Francois-femme-avec-une-rose.jpg

Léon-François Comerre (1850-1916)
Portrait de femme
zz--comerre-.jpg

Leon-Francois Comerre (1850-1916)
Portrait de Suzanne Hudelo
zz-Comerre_Leon_Francois_Portrait-of-Suzanne-Hudelo.jpg

Partager cet article
Repost0
18 novembre 2013 1 18 /11 /novembre /2013 00:05
 
Pour le thème du mois de Novembre
de la communauté "douce France"

"Les Portes"

Porte en forme de crosse de la "Villa Lorraine"
Rue de Vittel à Besançon -Doubs
(1906 - inscrite au patrimoine historique XX° siècle)

numerisation0017.jpg
Partager cet article
Repost0
17 novembre 2013 7 17 /11 /novembre /2013 00:57
Renée Vivien,
 
née Pauline Mary Tarn le 11 juin 1877 à Londres et morte le 18 novembre 1909 à Paris, surnommée « Sapho 1900 »,
 
est une poétesse britannique de langue française du courant parnassien de la Belle Époque.




Nuptiale
Sillages

 
        Elle viendra tantôt, cette femme que j’aime !
        Son voile aux plis flottants a de nobles ampleurs…
        Vous qui savez chanter, chantez un beau poème…
        Et parsemez de fleurs et de fleurs et de fleurs
        Le chemin lumineux de la femme que j’aime.

        Elle viendra vers moi, très blanche dans le soir,
        Cette femme que j’aime entre toutes les femmes !
        Elle a le don de se vêtir et se mouvoir
        Et de marcher sans brui ainsi que font les âmes...
        Combien son pas léger est charmant dans le soir !

        Qui dira la beauté de Celle qui s’approche
        Et m’apporte son cœur entre ses tendres mains ?
        Son visage est parfait, son corps est sans reproche,
        Son regard ne craint pas l’ombre des lendemains.
        Elle sait que je l’aime, elle vient et s’approche…

        Vierges qui l’attendez, éteignez les flambeaux,
        Disposez autour d’elle ainsi qu’une parure
        L’ombre douce qui rend les visages plus beaux,
        Le regard plus profond et la ligne plus pure…
        Je l’entends… Elle vient… Eteignez les flambeaux.


Illustration
Nuptiale

2707877 ad687

Partager cet article
Repost0
17 novembre 2013 7 17 /11 /novembre /2013 00:55
 
 
"Femmes et Fleurs"
par les grands peintres (106)


Georges Jules Victor Clairin (1843-1919)
La fête des fleurs
zz-clairin-2.jpg

Georges Jules Victor Clairin (1843-1919)
Harmonie
zz-clairin-harmonie.jpg

Georges Jules Victor Clairin (1843-1919)
Sur le balcon
zz-clairin-sur-le-balcon.jpg

Georges Jules Victor Clairin (1843-1919)
Su le balcon
zz-clairin.jpg

Georges Jules Victor Clairin (1843-1919)
Fantaisie nuptiale
zz-Clairin_Georges_Jules_Victor_A_Brides_Fantasy_large.jpg

George Cochran Lambdin (1830-1896) 
Rêverie rose
zz cochran george-lambdim-

George Cochran Lambdin (1830-1896) 
Femme avec des roses
zz-Cochran-Lambdin-Woman-with-Roses-by-.jpg
Partager cet article
Repost0
17 novembre 2013 7 17 /11 /novembre /2013 00:53

 
"Les Portes"
 
Porte de la synagogue (1867-1869)
à Besançon - Doubs
numérisation0015
Partager cet article
Repost0
16 novembre 2013 6 16 /11 /novembre /2013 00:57
Renée Vivien,
 
née Pauline Mary Tarn le 11 juin 1877 à Londres et morte le 18 novembre 1909 à Paris, surnommée « Sapho 1900 »,
 
est une poétesse britannique de langue française du courant parnassien de la Belle Époque.

Les couleurs

Éloignez de mes yeux les flamboiements barbares
Du Rouge, cri de sang que jettent les fanfares.

Éteignez la splendeur du Jaune, cri de l’or,
Où le soleil persiste et ressurgit encor.

Écartez le sourire invincible du Rose,
Qui jaillit de la fleur ingénument déclose,

Et le regard serein et limpide du Bleu, —
Car mon âme est, ce soir, triste comme un adieu.

Elle adore le charme atténué du Mauve,
Pareil aux songes purs qui parfument l’alcôve.

Et la mysticité du profond Violet,
Plus grave qu’un chant d’orgue et plus doux qu’un reflet.

Versez-lui l’eau du Vert, qui calme le supplice
Des paupières, fraîcheur des yeux de Béatrice.

Entourez-la du rêve et de la paix du Gris,
Crépuscule de l’âme et des chauves-souris.

Le Brun des bois anciens, favorable à l’étude,
Sait encadrer mon silence et ma solitude.

Venez ensevelir mon ancien désespoir
Sous la neige du Blanc et dans la nuit du Noir.

Illustration mcp
Les couleurs
2706833_bc58e2.jpg
Partager cet article
Repost0
16 novembre 2013 6 16 /11 /novembre /2013 00:56
 
 
"Femmes et Fleurs"
par les grands peintres (105)

Joseph Caraud (1821-1905)
Femme de pêcheur
zz-caraud-3.jpg

Joseph Caraud (1821-1905)
Corbeille de fleurs
zz-caraud-5.jpg




Joseph Caraud (1821-1905)
Le chèvrefeuille
zz-caraud-joseph-4.jpg



Joseph Caraud (1821-1905)
La servante
zz-Caraud_Joseph_-la-servante.jpg



Joseph Caraud (1821-1905)
Le parasol rouge
zz-caraud-le-parasol-rouge.jpg



Joseph Caraud (1821-1905)
Le parasol rouge
zz-Caraud_Joseph_-le-parasol-rouge.jpg
Partager cet article
Repost0
16 novembre 2013 6 16 /11 /novembre /2013 00:55
 
 
"Les Portes"
 
Porte des bains-douches (1920) d'inspiration orientale
à Besançon - Doubs - rue de Belfort
numerisation0018.jpg
Partager cet article
Repost0
15 novembre 2013 5 15 /11 /novembre /2013 01:15
Renée Vivien,
 
née Pauline Mary Tarn le 11 juin 1877 à Londres et morte le 18 novembre 1909 à Paris, surnommée « Sapho 1900 »,
 
est une poétesse britannique de langue française du courant parnassien de la Belle Époque.


Les Quatre Vents
Le vent des vaisseaux

 
    Les quatre Vents se sont réunis sous mon toit.
    Voici le Vent du Nord revêtu de blanc froid…
    Voici le Vent du Sud portant les odeurs chaudes
    Et toi, Vent de l’Ouest, qui pleures et qui rôdes !…

    Te voici, Vent de l’Est amer et bienfaisant,
    Toi dont les larges cris font trembler les cœurs lâches,
    Toi qui grondes, toi qui domines, qui te fâches,
    Toi qui donnes la force et la gloire du sang !

    Vous voici réunis, ô quatre Vents que j’aime !
    Et vous chantez, et vous criez tous réunis
    Avec la joie et de désespoir infinis
    Que ressent le poète en face du poème.

    Tous vous obéissez au signe de mon doigt.
    Mais, ô Vent de l’Ouest, qui rôdes et qui pleures,
    C’est vers toi que s’en vont les songes de mes heures !…
    Les quatre Vents se sont réunis sous mon toit.


Illustration mcp
Les vents
2706105_b8d81.jpgi
Partager cet article
Repost0
15 novembre 2013 5 15 /11 /novembre /2013 01:12
 
 
"Femmes et Fleurs"
par les grands peintres (104)

Antoine Calbet (1860-1944)
Gitane
zz-Calbet-gitane.jpg

Antoine Calbet (1860-1944)
Jeune femme nue cueillant des fleurs
zz-CALBETAntoine---Nu-agenouille-cueillant-des-fleurs.jpg

Antoine Calbet (1860-1944)
Le repos
zz-calbet-1860-1944-le-repos.jpg

Antoine Calbet (1860-1944)
Nu dans un jardin de roses
zz-CALBET--Nu-dans-un-jardin-de-roses.jpg

Antoine Calbet (1860-1944)
Le jardin de roses
zz-CALBET-le-jardin-de-fleurs.jpg

Antoine Calbet (1860-1944)
Deux élégantes cueillant des fleurs
zz-calbet-deux-elegantes-cueillant-des-fleurs.jpg

Antoine Calbet (1860-1944)
Elégantes sur la terrasse
zz-calbet-elegantes-sur-la-terrasse.jpg

Antoine Calbet (1860-1944)
Femmes et fleurs
zz-calbet-femme-et-fleurs.jpg

Partager cet article
Repost0

 

 

 

*

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Recherche

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Catégories

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Chêne de la Forêt de Chaux

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Salines d'Arc et Senans


 

 

 

 

 

Cascade de la Billaude

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mes Blogs Amis À Visiter

Fontaine du vigneron - Salins les Bains