Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 septembre 2013 2 24 /09 /septembre /2013 01:15
Pour le thème du mois de septembre
de la communauté "douce France"

"Les Ponts"
par les grands peintres (9)

Alfred Sisley (1839-1899)
Aqueduc à Marly
sisley-aqueduc-a-marly.jpg

Alfred Sisley (1839-1899)
Le Pont de Hampton Court
sisley-Pont-de-Villeneuve-La-Garenne.jpg


Alfred Sisley (1839-1899)
Pont de Villeneuve La Garenne
sisley-Le-Pont-de-Hampton-Court.jpg




Alfred Sisley (1839-1899)
Passerelle d'Argenteuil
Sisley_Passerelle-d-argenteuil.jpg
Partager cet article
Repost0
23 septembre 2013 1 23 /09 /septembre /2013 01:07
Marceline Desbordes-Valmore,

née à Douai le 20 juin 1786 et morte à Paris le 23 juillet 1859,

est une poétesse française.



Les roses

L'air était pur, la nuit régnait sans voiles ;
Elle riait du dépit de l'amour :
Il aime l'ombre, et le feu des étoiles,
En scintillant, formait un nouveau jour.

Tout s'y trompait. L'oiseau, dans le bocage,
Prenait minuit pour l'heure des concerts ;
Et les zéphyrs, surpris de ce ramage,
Plus mollement le portaient dans les airs.

Tandis qu'aux champs quelques jeunes abeilles
Volaient encore en tourbillons légers,
Le printemps en silence épanchait ses corbeilles
Et de ses doux présents embaumait nos vergers.

Ô ma mère ! On eût dit qu'une fête aux campagnes,
Dans cette belle nuit, se célébrait tout bas ;
On eût dit que de loin mes plus chères compagnes
Murmuraient des chansons pour attirer mes pas.

J'écoutais, j'entendais couler, parmi les roses,
Le ruisseau qui, baignant leurs couronnes écloses,
Oppose un voile humide aux brûlantes chaleurs ;
Et moi, cherchant le frais sur la mousse et les fleurs,

Je m'endormis. Ne grondez pas, ma mère !
Dans notre enclos qui pouvait pénétrer ?
Moutons et chiens, tout venait de rentrer.
Et j'avais vu Daphnis passer avec son père.

Au bruit de l'eau, je sentis le sommeil
Envelopper mon âme et mes yeux d'un nuage,
Et lentement s'évanouir l'image
Que je tremblais de revoir au réveil :

Je m'endormis. Mais l'image enhardie
Au bruit de l'eau se glissa dans mon coeur.
Le chant des bois, leur vague mélodie,
En la berçant, fait rêver la pudeur.

En vain pour m'éveiller mes compagnes chéries,
En me tendant leurs bras entrelacés,
Auraient fait de mon nom retentir les prairies ;
J'aurais dit : " Non ! Je dors, je veux dormir ! Dansez ! "

Calme, les yeux fermés, je me sentais sourire ;
Des songes prêts à fuir je retenais l'essor ;
Mais las de voltiger, (ma mère, j'en soupire,)
Ils disparurent tous ; un seul me trouble encor,

Un seul. Je vis Daphnis franchissant la clairière ;
Son ombre s'approcha de mon sein palpitant :
C'était une ombre, et j'avais peur pourtant,
Mais le sommeil enchaînait ma paupière.

Doucement, doucement, il m'appela deux fois ;
J'allais crier, j'étais tremblante ;
Je sentis sur ma bouche une rose brûlante,
Et la frayeur m'ôta la voix.

Depuis ce temps, ne grondez pas, ma mère,
Daphnis, qui chaque soir passait avec son père,
Daphnis me suit partout pensif et curieux :
Ô ma mère ! Il a vu mon rêve dans mes yeux !

François Pascal Simon, baron Gérard (1770-1837)
Daphnis et Chloé
zzz-Gerard-Daphnis-Chloe-2.jpg
Partager cet article
Repost0
23 septembre 2013 1 23 /09 /septembre /2013 01:04
"Femmes et Fleurs"
 par les grands peintres (55)

Nathanael Sichel (1843-1907)
Femme aux fleurs
sichel-femme-aux-fleurs.jpg

Nathanael Sichel (1843-1907)
La couronne de roses
sichel-la-couronne-de-fleurs.jpg

Nathanael Sichel (1843-1907)
Le bouquet de roses
sichel-le-bouquet-de-roses.jpg

Nathanael Sichel (1843-1907)
Beauté orientale avec un panier de roses
Sichel-Nathanael-1843---1907--Beaute-orientale-avec-un-pan.jpg

Nathanael Sichel (1843-1907)
Jeune fille aux fleurs
Sichel--la-fille-aux-fleurs.jpg
Partager cet article
Repost0
23 septembre 2013 1 23 /09 /septembre /2013 01:01
Pour le thème du mois de septembre
de la communauté "douce France"

"Les Ponts"
par les grands peintres (8)

Hubert Robert (1733-1808)
Pont sous le plont - Dunkerque
Robert--Hubert--Pont_Sous_Pont-Dunkerque.jpg

Hubert Robert (1733-1808)
Le pont
robert-le-pont.jpg

Hubert Robert (1733-1808)
Le vieux pont
Robert--le-vieux-pont.jpg

Hubert Robert (1733-1808)
Pont et personnages
Robert-paysage-au-pont-et-personnages.png

Hubert Robert (1733-1808)
Pont sous le pont - la passerelle
Robert-Pont_Sous_Pont_--La-passerelle.jpg

Hubert Robert (1733-1808)
Le pont du Gard
ROBERT-Hubert-The-Pont-Du-Gard.jpg
Partager cet article
Repost0
22 septembre 2013 7 22 /09 /septembre /2013 00:51
Marceline Desbordes-Valmore,

née à Douai le 20 juin 1786 et morte à Paris le 23 juillet 1859,

est une poétesse française.


Dernière entrevue

Attends, nous allons dire adieu :
Ce mot seul désarmera Dieu.

Les voilà ces feuilles brûlantes
Qu'échangèrent nos mains tremblantes,

Où l'amour répandit par flots
Ses cris, ses flammes, ses sanglots.

Délivrons ces âmes confuses,
Rendons l'air aux pauvres recluses.

Attends, nous allons dire adieu :
Ce mot seul désarmera Dieu.

Voici celle qui m'a perdue...
Lis ! Quand je te l'aurai rendue,

De tant de mal, de tant de bien,
Il ne me restera plus rien.

Brûlons ces tristes fleurs d'orage,
Moi, par effroi ; toi, par courage.

Elles survivraient trop d'un jour
Au naufrage d'un tel amour.

Par pitié, sois-nous inflexible !
Pour ce sacrifice impossible,

Il fallait le secours des cieux,
Et les regarder dans tes yeux !

Contre toi le sort n'a plus d'armes ;
Oh ! ne pleure pas... bois mes larmes !

Lève au ciel ton front abattu ;
Je t'aime à jamais : le sais-tu ?

Mais te voilà près de la porte...
La terre s'en va... je suis morte !...

Hélas ! je n'ai pas dit adieu...
Toi seul es sauvé devant Dieu !

Création mcp
Dernière entrevue
2644137_b4aaa.jpg
Partager cet article
Repost0
22 septembre 2013 7 22 /09 /septembre /2013 00:47
"Femmes et Fleurs"
 par les grands peintres (54)

Léopold Schmutzler (1864 – 1941)
Femme à l'oeillet
Schmutzler-1---femme-a-l-oeillet.jpg

Léopold Schmutzler (1864 – 1941)
Femme et fleurs
Schmutzler-2--femme-et-fleurs.jpg

Léopold Schmutzler (1864 – 1941)
Gitane
Schmutzler-3--gitane.jpg

Léopold Schmutzler (1864 – 1941)
Gitane
Schmutzler-4-Gitane.jpg

Léopold Schmutzler (1864 – 1941)
Flora
Schmutzler-5-Flora.jpg

Léopold Schmutzler (1864 – 1941)
Flora
Schmutzler-6--Flora.jpg

Léopold Schmutzler (1864 – 1941)
Flora
Schmutzler-6-Leopold--Flora-.jpg

Léopold Schmutzler (1864 – 1941)
Flora
Schmutzler-8-Flora.jpg
Partager cet article
Repost0
22 septembre 2013 7 22 /09 /septembre /2013 00:45
Pour le thème du mois de septembre
de la communauté "douce France"

"Les Ponts"
par les grands peintres (7)



François-Edme Ricois (1795-1881)
Le château de Maintenon vu à travers l'aqueduc
Ricois-francois---edmee-Le_chateau_de_Maintenon_vu_a_tr.jpg

François-Edme Ricois (1795-1881)
Paris vu du Pont Royal
Ricois_Paris_vu_du_pont_Royal_P1614_rwk.jpg

François-Edme Ricois (1795-1881)
Vue du cours de la seine
ricois_vue-du-cours-de-la-seine.jpg
Partager cet article
Repost0
21 septembre 2013 6 21 /09 /septembre /2013 02:18
Marceline Desbordes-Valmore,

née à Douai le 20 juin 1786 et morte à Paris le 23 juillet 1859,

est une poétesse française.



Le rendez-vous

Il m'attend ! Je ne sais quelle mélancolie
Au trouble de l'amour se mêle en cet instant ;
Mon coeur s'est arrêté sous ma main affaiblie ;
L'heure sonne au hameau ; je l'écoute... et pourtant
Il m'attend !

Il m'attend ! D'où vient donc que dans ma chevelure
Je ne puis enlacer les fleurs qu'il aime tant ?
J'ai commencé deux fois sans finir ma parure,
Je n'ai pas regardé le miroir... et pourtant
Il m'attend !

Il m'attend ! Le bonheur recèle-t-il des larmes ?
Que faut-il inventer pour le rendre content ?
Mes bouquets, mes aveux, ont-ils perdu leurs charmes ?
Il est triste, il soupire, il se tait... et pourtant
Il m'attend !

Il m'attend ! Au retour serai-je plus heureuse ?
Quelle crainte s'élève en mon sein palpitant ?
Ah ! Dût-il me trouver moins tendre que peureuse,
Ah ! Dussé-je en pleurer, viens, ma mère... et pourtant
Il m'attend !


Création mcp
Rendez-vous
http://img1.picmix.com/output/pic/original/0/4/5/2/2642540_3d880.jpg
Partager cet article
Repost0
21 septembre 2013 6 21 /09 /septembre /2013 01:37
Pour le thème du mois de septembre
de la communauté "douce France"

"Les Ponts"
par les grands peintres (6)


Auguste Renoir (1841-1919)
Le Pont d'Argenteuil
renoir-le-pont-d-argenteuil.JPG

Auguste Renoir (1841-1919)
Le Pont de chemin de fer à Chatou
renoir--le-pont-de-chemin-de-fer-a-Chatou.JPG

Auguste Renoir (1841-1919)
Le Pont de Chatou
Renoir_-_Le_Pont_de_Chatou.jpg


Auguste Renoir (1841-1919)

Le Pont  Neuf
Renoir-le-pont-neuf.jpg

Auguste Renoir (1841-1919)
Le Pont 
Renoir-le-pont.jpg

Auguste Renoir (1841-1919)
Le Pont des Arts
Renoir_-_Le_Pont_des_Arts_Paris.jpg
Partager cet article
Repost0
20 septembre 2013 5 20 /09 /septembre /2013 01:34
Marceline Desbordes-Valmore,

née à Douai le 20 juin 1786 et morte à Paris le 23 juillet 1859,

est une poétesse française.




Amour, divin rôdeur

Amour, divin rôdeur, glissant entre les âmes,
Sans te voir de mes yeux, je reconnais tes flammes.
Inquiets des lueurs qui brûlent dans les airs,
Tous les regards errants sont pleins de tes éclairs...

C'est lui ! Sauve qui peut ! Voici venir les larmes !...
Ce n'est pas tout d'aimer, l'amour porte des armes.
C'est le roi, c'est le maître, et, pour le désarmer,
Il faut plaire à l'Amour : ce n'est pas tout d'aimer !


Création mcp
flammes d'Amour
http://img1.picmix.com/output/pic/original/5/6/0/0/2640065_d97d3.jpg
Partager cet article
Repost0

 

 

 

*

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Recherche

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Catégories

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Chêne de la Forêt de Chaux

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Salines d'Arc et Senans


 

 

 

 

 

Cascade de la Billaude

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mes Blogs Amis À Visiter

Fontaine du vigneron - Salins les Bains