Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 août 2013 6 24 /08 /août /2013 00:22

 

Marceline Desbordes-Valmore,

née à Douai le 20 juin 1786 et morte à Paris le 23 juillet 1859,

est une poétesse française.



Le beau jour

J'eus en ma vie un si beau jour,
Qu'il éclaire encore mon âme.
Sur mes nuits il répand sa flamme ;
Il était tout brillant d'amour,
Ce jour plus beau qu'un autre jour ;
Partout, je lui donne un sourire,
Mêlé de joie et de langueur ;
C'est encor lui que je respire,
C'est l'air pur qui nourrit mon coeur.

Ah ! que je vis dans ses rayons,
Une image riante et claire ?
Qu'elle était faite pour me plaire !
Qu'elle apporta d'illusions,
Au milieu de ses doux rayons !
L'instinct, plus prompt que la pensée,
Me dit : "Le voilà ton vainqueur."
Et la vive image empressée,
Passa de mes yeux à mon coeur.

Quand je l'emporte au fond des bois,
Hélas ! qu'elle m'y trouble encore :
Que je l'aime ! que je l'adore !
Comme elle fait trembler ma voix
Quand je l'emporte au fond des bois !
J'entends son nom, je vois ses charmes,
Dans l'eau qui roule avec lenteur ;
Et j'y laisse tomber les larmes,
Dont l'amour a baigné mon coeur.

Joséphine walll (1947)
wall-33.jpg
Partager cet article
Repost0
24 août 2013 6 24 /08 /août /2013 00:20

"Femmes et Fleurs"
 par les grands peintres (27)

Marie Laurencin (1883-1956)
Deux femmes
Laurencin--Deux-femmes.jpg

Marie Laurencin (1883-1956)
La muselaurencin--la-muse.jpg

Marie Laurencin (1883-1956)
Femme et fleurs 
Laurencin-femme-et-fleurs.jpg

Marie Laurencin (1883-1956)
Femme et fleurs
Laurencin-femmeet-fleurs.jpg

Marie Laurencin (1883-1956)
Jeune femme au bouquet
Laurencin-jeune-femme-au-bouquet_.JPG

Marie Laurencin (1883-1956)
La femme à la rose
Laurencin-La-femme-a-la-rose.jpg

Marie Laurencin (1883-1956)
La méridienne
laurencin-La-meridienne.jpg

Marie Laurencin (1883-1956)
La marchande de fleurs
Laurencin-lqa-marchande-de-fleurs.jpg

Marie Laurencin (1883-1956)
Les Belles aux magnolias
Laurencin--Marie-Les-belles-aux-magnolias.jpg

Marie Laurencin (1883-1956)
Portrait
Laurencin-portrait-de-femme-et-fleurs.jpg

Marie Laurencin (1883-1956)
Trois femmes avec des fleurs
Laurencin-Trois-femmes-avec-fleurs.jpg

Marie Laurencin (1883-1956)
La vendeuse de fleurs
Laurencin-vendeuse-de-fleurs.jpg
Partager cet article
Repost0
24 août 2013 6 24 /08 /août /2013 00:10

Pour le thème du mois d'août
de la communauté "douce France"

 "Falaises et rochers"
par les grands peintres (16)

Jean Louis Petit (1795-1876)
Vue du phare de Honfleur par gros temps
Petit-jean-Louis-Vue-du-phare-de-Honfleur-par-gros-temps.jpg




Camille Pissarro (1830-1903)
Falaises de Varangeville
pissaro falaises varangeville




Camille Pissarro (1830-1903)
Les falaises
Pissaro-Les-falaises




Jean Henri Place (1812-1880)
Les falaises d'Etretat
PLACE Henri Les falaises d'Etretat


Clément Roassal (1781-1850)
Nice - Vue des Ponchettes
roassal Nice, vue des Ponchettes-copie-1


Henri Rousseau (1844-1910)
La falaise
Rousseau Henri la falaise
Partager cet article
Repost0
23 août 2013 5 23 /08 /août /2013 01:06
Marceline Desbordes-Valmore,

née à Douai le 20 juin 1786 et morte à Paris le 23 juillet 1859,

est une poétesse française.




L'entrevue au ruisseau

L'eau nous sépare, écoute bien :
Si tu fais un pas, tu n'as rien.

Voici ma plus belle ceinture,
Elle embaume encor de mes fleurs.
Prends les parfums et les couleurs,
Prends tout... je m'en vais sans parure.

L'eau nous sépare, écoute bien :
Si tu fais un pas, tu n'as rien.

Sais-tu pourquoi je viens moi-même
Jeter mon ruban sur ton sein ?
C'est que tu parlais d'un larcin,
Et l'on veut donner quand on aime.

L'eau nous sépare, écoute bien ;
Si tu fais un pas, tu n'as rien.

Adieu ! ta réponse est à craindre,
Je n'ai pas le temps d'écouter ; 
Mais quand je n'ose m'arrêter,
N'est-ce donc que toi qu'il faut plaindre ?

Ce que j'ai dit, retiens-le bien :
Pour aujourd'hui, je n'ai plus rien !

Jules Joseph Lefebvre (1836-1911)
OphélieLefebvre-Joseph.jpg

Partager cet article
Repost0
23 août 2013 5 23 /08 /août /2013 01:03

"Femmes et Fleurs"
 par les grands peintres (26)


Marcel Krasicky (1898-1944)
Portrait de femme et fleursKrasick--Marcel.jpg

Marcel Krasicky (1898-1944)
Enfant et femme nue
krasicky-enfant-et-femme-nue-copie-2.jpg

Marcel Krasicky (1898-1944)
Une fille et des fleurs
krasicky-une-fille-et-des-fleurs.jpg

Marcel Krasicky (1898-1944)
Une fleuriste
Krasicky-une-fleuriste.jpg

Marcel Krasicky (1898-1944)
Jeune femme et fleurs
kraziki.jpg
Partager cet article
Repost0
23 août 2013 5 23 /08 /août /2013 00:55
 
Pour le thème du mois d'août
de la communauté "douce France"

 "Falaises et rochers"
par les grands peintres (15)

Jean-Baptiste Olive (1848-1936)
Bord de mer
Olive-bord-de-mer.jpg

Jean-Baptiste Olive (1848-1936)
La Calanque
Olive-la-calanque.jpg

Jean-Baptiste Olive (1848-1936)
Le cap Canaille
olive-le-cap-canaille.jpg

Jean-Baptiste Olive (1848-1936)
La corniche à Marseille
OLIVE--1848-1936--La-corniche-a-Marseille.jpg

Jean-Baptiste Olive (1848-1936)
La corniche et le parc Talabot
olive-jean-baptiste-04la-corniche-etr-le-parc-talabot.JPG

Jean-Baptiste Olive (1848-1936)
Lever du soleil sur le Frioul
olive-jb-lever-de-soleil-sur-le-frioul.jpg

Jean-Baptiste Olive (1848-1936)
Coucher du soleil sur les îles Frioul
olive-j-b-coucher-de-soleil-sur-les-iles-du-frioul.jpg

Jean-Baptiste Olive (1848-1936)
Soleil couchant sur le chateau d'If
olive-soleil--couchant-sur-le-chateau-d-if.jpg
Partager cet article
Repost0
22 août 2013 4 22 /08 /août /2013 01:08

 

 

Marceline Desbordes-Valmore,

née à Douai le 20 juin 1786 et morte à Paris le 23 juillet 1859,

est une poétesse française.

 

 

A l'amour
Reprends de ce bouquet les trompeuses couleurs,
Ces lettres qui font mon supplice,
Ce portrait qui fut ton complice ;
Il te ressemble, il rit, tout baigné de mes pleurs.

Je te rends ce trésor funeste,
Ce froid témoin de mon affreux ennui.
Ton souvenir brûlant, que je déteste,
Sera bientôt froid comme lui.

Oh ! Reprends tout. Si ma main tremble encore,
C'est que j'ai cru te voir sous ces traits que j'abhorre.
Oui, j'ai cru rencontrer le regard d'un trompeur ;
Ce fantôme a troublé mon courage timide.

Ciel ! On peut donc mourir à l'aspect d'un perfide,
Si son ombre fait tant de peur !
Comme ces feux errants dont le reflet égare,
La flamme de ses yeux a passé devant moi ;

Je rougis d'oublier qu'enfin tout nous sépare ;
Mais je n'en rougis que pour toi.
Que mes froids sentiments s'expriment avec peine !
Amour... que je te hais de m'apprendre la haine !

Eloigne-toi, reprends ces trompeuses couleurs,
Ces lettres, qui font mon supplice,
Ce portrait, qui fut ton complice ;
Il te ressemble, il rit, tout baigné de mes pleurs !

Cache au moins ma colère au cruel qui t'envoie,
Dis que j'ai tout brisé, sans larmes, sans efforts ;
En lui peignant mes douloureux transports,
Tu lui donnerais trop de joie.

Reprends aussi, reprends les écrits dangereux,
Où, cachant sous des fleurs son premier artifice,
Il voulut essayer sa cruauté novice
Sur un coeur simple et malheureux.

Quand tu voudras encore égarer l'innocence,
Quand tu voudras voir brûler et languir,
Quand tu voudras faire aimer et mourir,
N'emprunte pas d'autre éloquence.

L'art de séduire est là, comme il est dans son coeur !
Va ! Tu n'as plus besoin d'étude.
Sois léger par penchant, ingrat par habitude,
Donne la fièvre, amour, et garde ta froideur.

Ne change rien aux aveux pleins de charmes
Dont la magie entraîne au désespoir :
Tu peux de chaque mot calculer le pouvoir,
Et choisir ceux encore imprégnés de mes larmes...

Il n'ose me répondre, il s'envole... il est loin.
Puisse-t-il d'un ingrat éterniser l'absence !
Il faudrait par fierté sourire en sa présence :
J'aime mieux souffrir sans témoin.

Il ne reviendra plus, il sait que je l'abhorre ;
Je l'ai dit à l'amour, qui déjà s'est enfui.
S'il osait revenir, je le dirais encore :
Mais on approche, on parle... hélas ! Ce n'est pas lui !

Création personnelle
A l'amourhttp://img1.picmix.com/output/pic/original/6/4/9/7/2597946_d503e.jpg

Partager cet article
Repost0
22 août 2013 4 22 /08 /août /2013 01:06


"Femmes et Fleurs"
 par les grands peintres (25)




George Sheridan Knowles (1863-1931)
Les cadeaux d'amour
Knowles George Sheridan Les cadeaux d'amour



George Sheridan Knowles (1863-1931)
Cueillette des roses
knowles-cueillette-de-roses.jpg

George Sheridan Knowles (1863-1931)
Femme et enfant
knowles-femme-et-enfant.jpg


George Sheridan Knowles (1863-1931)
Portrait de femmeknowles-portrait.jpg

George Sheridan Knowles (1863-1931)
La lettre
knowles-la-lettre-lettre.jpg

George Sheridan Knowles (1863-1931)
Les lys
knowles-les-lys.jpg

George Sheridan Knowles (1863-1931)
Une jeune beauté
knowles-une-jeune-beaute.jpg
Partager cet article
Repost0
22 août 2013 4 22 /08 /août /2013 01:04
 
Pour le thème du mois d'août
de la communauté "douce France"

 "Falaises et rochers"
par les grands peintres (14)

Alexandre Nozal (1852-1929)
Falaise d'Etretat le soir
NOZAL-Alexandre-Etretat---falaise-le-soir.jpg

Alexandre Nozal (1852-1929)
Etretat - La grande porte et l'aiguille
NOZAL-Alexandre-Etretat---La-grande-porte-et-l-aiguille.jpg

Alexandre Nozal (1852-1929)
Le Puy à Dieppe
Nozal-Le-Puy-a-Dieppe.jpg

Alexandre Nozal (1852-1929)
Falaise
Nozal-falaise.jpg
Partager cet article
Repost0
21 août 2013 3 21 /08 /août /2013 01:55
Marceline Desbordes-Valmore,

née à Douai le 20 juin 1786 et morte à Paris le 23 juillet 1859,

est une poétesse française.




Sans l'oublier

Sans l'oublier, on peut fuir ce qu'on aime.
On peut bannir son nom de ses discours,
Et, de l'absence implorant le secours,
Se dérober à ce maître suprême,
Sans l'oublier !

Sans l'oublier, j'ai vu l'eau, dans sa course,
Porter au loin la vie à d'autres fleurs ;
Fuyant alors le gazon sans couleurs,
J'imitai l'eau fuyant loin de la source,
Sans l'oublier !

Sans oublier une voix triste et tendre,
Oh ! que de jours j'ai vus naître et finir !
Je la redoute encor dans l'avenir :
C'est une voix que l'on cesse d'entendre,
Sans l'oublier !

Daniel Ridgway Knight (1839-1924) 
Fleurs au bord de la rivière
knight-fleurs-au-bord-de-la-riviere.jpg
Partager cet article
Repost0

 

*

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Recherche

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Catégories

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Evans - Le gros chêne

 

 

 

 

 

 

 

Evans - le chateau

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Evans clocher

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mes Blogs Amis À Visiter

Fontaine du vigneron - Salins les Bains