Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 mars 2012 4 15 /03 /mars /2012 02:43
Oscar Wilde, de son nom complet Oscar Fingal O'Flahertie Wills Wilde, est un écrivain irlandais, né à Dublin en Irlande le 16 octobre 1854 et mort à Paris le 30 novembre 1900 à l'âge de 46 ans.
 
 
MADONNA MIA
 
Jeune fille et lys, elle n'était point faite pour la
douleur de ce monde, avec sa chevelure brune et
douce que ses larmes collaient en tresses, avec ses
yeux pleins de désirs, à demi voilés par les larmes
encore endormies, comme des eaux très bleues qu'on
voit à travers les brouillards de la pluie ;
des joues pâles, où nul amour n'avait laissé sa
tache, sa lèvre inférieure rouge, et ramenée en dedans
pour fuir l'amour, et une gorge blanche, plus
blanche que la colombe argentée, et dont le marbre
pâle était rayé d'une veine pourpre. Et pourtant,
quoique mes lèvres ne doivent point cesser de la
louer,
je ne serais point assez hardi pour lui baiser
même les pieds, car je me sens sous l'ombre que
font les ailes du respect,
ainsi que Dante, quand il était debout avec Béatrice,
sous la poitrine enflammée du Lion, et qu'il
voyait le septième ciel de cristal et l'escalier d'or.
 
 
oscar WILDE - écrivain - "Madonna Mia"
Oscar Wilde

Oscar Wilde

Partager cet article
Repost0
14 mars 2012 3 14 /03 /mars /2012 03:33
Paul Marie Verlaine 
poète français, né à Metz le 30 mars 1844 et mort à Paris le 8 janvier 1896.
«La bonne Chanson»,
est un poème écrit en 1870, avant son mariage avec Mathilde Mauté. Il croit que, grâce à cette toute jeune fille, sa vie deviendra meilleure et il évoque le bonheur conjugal, paisible et familier qu’il espère.
 
 
"LA BONNE CHANSON"
 
POEME A MATHILDE
 
Puisque l’aube grandit, puisque voici l’aurore,
Puisque, après m’avoir fui longtemps, l’espoir veut bien
Revoler devers moi qui l’appelle et l’implore,
Puisque tout ce bonheur veut bien être le mien,
 
C’en est fait à présent des funestes pensées,
C’en est fait des mauvais rêves, ah ! c’en est fait
Surtout de l’ironie et des lèvres pincées
Et des mots où l’esprit sans l’âme triomphait
 
Arrière aussi les poings crispés et la colère
A propos des méchants et des sots rencontrés ;
Arrière la rancune abominable ! arrière
L’oubli qu’on cherche en des breuvages exécrés
 
Car je veux, maintenant qu’un Être de lumière
A dans ma nuit profonde émis cette clarté
D’une amour à la fois immortelle et première,
De par la grâce, le sourire et la bonté,
 
Je veux, guidé par vous, beaux yeux aux flammes douces,
Par toi conduit, ô main où tremblera ma main,
Marcher droit, que ce soit par des sentiers de mousses
Ou que rocs et cailloux encombrent le chemin ;
 
Oui, je veux marcher droit et calme dans la Vie,
Vers le but où le sort dirigera mes pas.
Sans violence, sans remords et sans envie :
Ce sera le devoir heureux aux gais combats.
 
Et comme, pour bercer les lenteurs de la route,
Je chanterai des airs ingénus, je me dis
Qu’elle m’écoutera sans déplaisir sans doute ;
Et vraiment je ne veux pas d’autre paradis.
 
 
Paul Verlaine
 
Paul VERLAINE - poète - "poème à Mathilde"
Mathilde Mauté

Mathilde Mauté

Partager cet article
Repost0
13 mars 2012 2 13 /03 /mars /2012 02:59
La société "Peugeot Frères" est née à Hérimoncourt, dans le Doubs.
En 1812, Jean-Frédéric et Jean-Pierre Peugeot obtiennent l'autorisation du préfet du Doubs de transformer leur moulin en une fabrique d'acier : la société "Peugeot Frères".
L'aventure commence avec toute une gamme d'appareils ménagers : fer à repasser, hachoir, machine à coudre, machine à laver… y compris le célèbre moulin à poivre, toujours en fabrication.
C'est à la fin du XIXème siècle avec la fabrication d'automobiles que le nom Peugeot acquiert sa renommée internationale.
 
MUSEE PEUGEOT - SOCHAUX - Doubs
 Le musée Peugeot relate aujourd'hui l'histoire de cette aventure en présentant un grand nombre de ses modèles produits sur plus d'une centaine d'années. Vous y verrez par exemple le "bébé" de Bugatti qui a été construit suite à un arrangement en 1913 avec Peugeot, le coupé chauffeur 174, la célèbre 402 des années 1940, et bien sûr la 404.
 
 
TUBES POUR IMAGES ANIMEES
161 QUADRILETTE - 1921

161 QUADRILETTE - 1921

TYPE 127 TORPEDO - 1911

TYPE 127 TORPEDO - 1911

TYPE 56 TONNEAU - 1904

TYPE 56 TONNEAU - 1904

VEHICULE LEGER DE VILLE (VLV)- 1941

VEHICULE LEGER DE VILLE (VLV)- 1941

TYPE 5 QUADRICYCLE - 1894

TYPE 5 QUADRICYCLE - 1894

301 D COUPE - 1936

301 D COUPE - 1936

601 COUPE TRANSFORMABLE - 1935

601 COUPE TRANSFORMABLE - 1935

402 LIMOUSINE - 1935

402 LIMOUSINE - 1935

601 ROADSTER - 1934

601 ROADSTER - 1934

174 COUPE CHAUFFEUR - 1923

174 COUPE CHAUFFEUR - 1923

202 UH LIMOUSINE COMMERCIALE - 1948

202 UH LIMOUSINE COMMERCIALE - 1948

TYPE 10 BREAK - 1894

TYPE 10 BREAK - 1894

203 U8 FOURGON PAQUET DE TABAC - 1952

203 U8 FOURGON PAQUET DE TABAC - 1952

CAMION 1525 - 1917

CAMION 1525 - 1917

Partager cet article
Repost0
13 mars 2012 2 13 /03 /mars /2012 02:27

 

Paul MORAND,
né le 13 mars 1888 à Paris et mort le 23 juillet 1976 à Paris,
est un écrivain, poète,diplomate et académicien français.
Considéré comme un des pères du « style moderne » en littérature, il s'est imposé comme l'un des grands écrivains français du XXe siècle. Son œuvre a eu une large influence sur les Hussards, en particulier Roger Nimier.
sur des poèmes de Paul Morand,
 
Don Quichotte à Dulcinée
est un recueil de trois chansons pour baryton et accompagnement composées par Maurice Ravel en 1932 .
 
dont
 
La Chanson romanesque
 
Si vous me disiez que la Terre
A tant tourner vous offensa,
Je luis dépêcherais Pança :
Vous la verriez fixe et se taire.
 
Si vous me disiez que l'ennui
Vous vient du ciel trop fleuri d'astres,
Déchirant les divins cadastres,
Je faucherais d'un coup la nuit.
 
Si vous me disiez que l'espace
Ainsi vidé ne vous plaît point,
Chevalier Dieu, la lance au poing,
J'étoilerais le vent qui passe.
 
Mais si vous disiez que mon sang
Est plus à moi qu'à vous ma Dame,
Je blêmirais dessous le blâme
Et je mourrais vous bénissant.
 
Ô Dulcinée...
 
Paul MORAND - poète et écrivain -  La Chanson romanesque
Paul MORAND - poète et écrivain -  La Chanson romanesque
Partager cet article
Repost0
12 mars 2012 1 12 /03 /mars /2012 00:50
Rochefort sur Nenon (Doubs) :  une terre de légendes
 
LE SAUT DE LA PUCELLE
LEGENDES COMTOISES - LE SAUT DE LA PUCELLE - Doubs
Près de ROCHEFORT SUR NENON, une falaise abrupte surplombe le Doubs.
Une jeune bergère, jadis, gardait là-haut ses bêtes lorsqu'une bande de soldats surgit et se précipita vers elle.
Elle s'enfuit, éperdue, et arriva, poursuivie par les soudards lubriques, au bord du rocher. Entre le viol et la mort, elle n'hésita guère. Elle se recommanda à la Vierge et se jeta dans le vide.
Elle tomba doucement, comme portée par les airs, jusqu'au Doubs dont les eaux la soutinrent merveilleusement jusqu'à la rive.
La falaise en garde le nom de SAUT DE LA PUCELLE et une chapelle en porte témoignage.
LEGENDES COMTOISES - LE SAUT DE LA PUCELLE - Doubs

A Rochefort sur Nenon, au sommet des Roches, Lieu très prisé des amateurs d’escalade et de sensations fortes, aux beaux jours, une très belle ascension jusqu’au sommet de la falaise, vous profiterez d’un  panorama admirable sur la plaine du Doubs depuis le saut de la pucelle.

LEGENDES COMTOISES - LE SAUT DE LA PUCELLE - Doubs
LEGENDES COMTOISES - LE SAUT DE LA PUCELLE - Doubs
 
 
Charles Nodier écrivain franc-comtois disait d’ailleurs : «  Le spectacle de la  nature tourmente tous les sens,  l’œil se trouble, l’oreille s’effraie, la pensée se fatigue». Ne restent que les émotions…
Partager cet article
Repost0
10 mars 2012 6 10 /03 /mars /2012 04:29
Voici une chanson de 1956
Paroles: Francis Blanche.
Musique: Robert Wright, George Forrest,
sur un thème d'Alexander Borodine Titre original: "Stranger in paradise"
Adaptation du titre tiré de la comédie musicale "Kismet" (1953).
            ETRANGER AU PARADIS

 
Prends ma main
Car je suis étranger ici
Perdu dans le pays bleu
Etranger au paradis
Et je sais qu'en chemin
Le danger dans un paradis
C'est de rencontrer un ange
Et qu'il vous sourie
Simple mortel
Je m'émerveille
Les yeux remplis d'étoiles
Et de fraîcheur
Comme un enfant
Qui se réveille
Je te retrouve
Alors je n'ai plus peur
Ne laisse surtout pas ma main
Ô bel ange qui me conduis
Déjà je me sens bien moins
Etranger au paradis
Et si tu veux bien de moi
L'étranger dans ton paradis
Alors nous irons je crois
Plus loin que la vie.
 
https://img1.picmix.com/output/pic/original/2/6/0/8/1748062_709b8.gif
 
 
Partager cet article
Repost0
9 mars 2012 5 09 /03 /mars /2012 03:51
Boris VIAN,
né le 10 mars 1920 à Ville-d'Avray (Seine-et-Oise, aujourd'hui Hauts-de-Seine) et mort le 23 juin 1959 à Paris,
est un écrivain français, poète, parolier, chanteur, critique et musicien de jazz (trompettiste). Ingénieur de l'École centrale (Promotion 42B), il est aussi scénariste, traducteur (anglo-américain), conférencier, acteur et peintre.
Sous le pseudonyme de Vernon Sullivan, il a publié de nombreux romans dans le style américain. Il a souvent utilisé d'autres pseudonymes, parfois sous la forme d'une anagramme, pour signer une multitude d'écrits.
 
 
Ils cassent le monde 
En petits morceaux 
Ils cassent le monde 
A coups de marteau 
Mais ça m'est égal 
Ca m'est bien égal 
Il en reste assez pour moi 
Il en reste assez 
Il suffit que j'aime 
Une plume bleue 
Un chemin de sable 
Un oiseau peureux 
Il suffit que j'aime 
Un brin d'herbe mince 
Une goutte de rosée 
Un grillon de bois 
Ils peuvent casser le monde 
En petits morceaux 
Il en reste assez pour moi 
Il en reste assez 
J'aurais toujours un peu d'air 
Un petit filet de vie 
Dans l'oeil un peu de lumière 
Et le vent dans les orties 
Et même, et même 
S'ils me mettent en prison 
Il en reste assez pour moi 
Il en reste assez 
Il suffit que j'aime 
Cette pierre corrodée 
Ces crochets de fer 
Où s'attarde un peu de sang 
Je l'aime, je l'aime 
La planche usée de mon lit 
La paillasse et le châlit 
La poussière de soleil 
J'aime le judas qui s'ouvre 
Les hommes qui sont entrés 
Qui s'avancent, qui m'emmènent 
Retrouver la vie du monde 
Et retrouver la couleur 
J'aime ces deux longs montants 
Ce couteau triangulaire 
Ces messieurs vêtus de noir 
C'est ma fête et je suis fier 
Je l'aime, je l'aime 
Ce panier rempli de son 
Où je vais poser ma tête 
Oh, je l'aime pour de bon 
Il suffit que j'aime 
Un petit brin d'herbe bleue 
Une goutte de rosée 
Un amour d'oiseau peureux 
Ils cassent le monde 
Avec leurs marteaux pesants 
Il en reste assez pour moi 
Il en reste assez, mon cœur
Boris VIAN - poète -   Ils cassent le monde 
Partager cet article
Repost0
8 mars 2012 4 08 /03 /mars /2012 02:31
C'est aujourd'hui la fête des Françoise, et je voulais faire un clin d'oeil
à :
 
Françoise Sagan
(de son vrai nom Françoise Quoirez), écrivaine et poète française, née le 21 juin 1935 à Cajarc (Lot) et décédée le 24 septembre 2004 à Honfleur 
Souvent considérée comme faisant partie de la Nouvelle Vague, elle a contribué à la co-écriture de scénarios et de dialogues de films,  elle est surtout connue pour ses romans mélancoliques et romantiques 
Parmi ses nombreux  romans , les plus célèbres sont
Bonjour tristesse
et Aimez-vous Brahms..., dont elle a écrit  les paroles de la musique  du film
                                 
                             Quand tu dors près de moi
(chanson)
 
Quand tu dors près de moi
Tu murmures parfois
Le nom mal oublié
De cet homme que tu aimais
 
Et tout seul près de toi
Je me souviens tout bas
Toutes ces choses que je crois
Mais que toi, ma chérie, tu ne crois pas
 
Les gestes étourdissants
Etourdis de la nuit
Les mots émerveillés
Merveilleux de notre amour
 
Si cet air te rejoint
Si tu l'entends soudain
Je t'en prie, comme moi
Ne dis rien, mais rappelle-toi, chérie 
Françoise SAGAN - Quand tu dors près de moi
Partager cet article
Repost0
7 mars 2012 3 07 /03 /mars /2012 04:02
8 MARS - JOURNEE DE LA FEMME
 
En cette journée, ayons une pensée pour toutes les femmes, sur tous les continents,
 
Le thème officiel de la Journée internationale de la femme 2012 est :
 « L’autonomisation des femmes rurales et leur rôle dans l’éradication de la pauvreté et de la faim, le développement et les défis actuels ».
 
La Journée internationale de la femme est célébrée le 8 mars de chaque année par des groupes de femmes dans le monde entier.
 
 
https://img1.picmix.com/output/pic/original/4/9/2/4/1744294_1ea11.gif
 
 
Elle est également célébrée à l’ONU et, dans de nombreux pays, c’est un jour de fête nationale.
Lorsque les femmes de tous les continents, souvent divisées par les frontières nationales et par des différences ethniques, linguistiques, culturelles, économiques et politiques, se réunissent pour célébrer leur Journée, elles peuvent voir, si elles jettent un regard en arrière, qu’il s’agit d’une tradition représentant au moins 90 ans de lutte pour l’égalité, la justice, la paix et le développement.
 
https://img1.picmix.com/output/pic/original/7/5/2/3/1743257_9946b.gif
 
 
 
8 mars 1977 
Les Nations Unies officialisent la Journée Internationale des Femmes.
La Journée internationale de la femme est l’histoire de femmes ordinaires qui ont fait l’histoire; elle puise ses racines dans la lutte que mènent les femmes depuis des siècles pour participer à la société sur un pied d’égalité avec les hommes. Dans l’antiquité grecque, Lysistrata a lancé une « grève sexuelle » contre les hommes pour mettre fin à la guerre; pendant la Révolution française, des Parisiennes demandant « liberté, égalité, fraternité » ont marché sur Versailles pour exiger le suffrage des femmes.
 
L’idée d’une Journée internationale de la femme s’est au tout début fait jour au tournant du XIXe et du XXe siècles, période caractérisée dans le monde industrialisé par l’expansion et l’effervescence, une croissance démographique explosive et des idéologies radicales.
 
 
 
mars 1911 
Un million de femmes manifestent en Europe.
 
8 mars 1982 
Statut officiel de la Journée en France.
https://img1.picmix.com/output/pic/original/7/6/2/3/1743267_96846.gif
Partager cet article
Repost0
6 mars 2012 2 06 /03 /mars /2012 03:54
Le printemps de Francis Carco
 
François Carcopino-Tusoli, dit Francis Carco, est un écrivain (L'homme traqué), poète (La bohème et mon coeur), journaliste et auteur de chansons (Le doux Caboulot) français d'origine corse, né le 3 juillet 1886 à Nouméa (Nouvelle Calédonie) et mort le 26 mai 1958 à Paris. Il était connu aussi sous le pseudonyme de Jean d'Aiguières.
 
 
Printemps
 
C'est dans le ciel clair
Un sifflement d'ailes,
Les roses nouvelles
Frissonnent à l'air
Bourdonnant d'abeilles.
 
Le soleil léger
Caresse les feuilles.
Ah ! que tu le veuilles
Ou non, va, chargé,
Du fruit de tes veilles.
 
Mais sois ingénu
Comme cette brise
Qui souffle et te grise
D'un philtre inconnu !
 
Francis Carco, 1913
("La Bohème et mon cœur") 
 
 
LE PRINTEMPS (poème) - de Francis CARCO
Partager cet article
Repost0

 

 

 

 

 

 

 

*

 

 

 

 

Recherche

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Catégories

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Evans - Jura

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Evans - Forêt

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mes Blogs Amis À Visiter