Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 juillet 2012 1 09 /07 /juillet /2012 01:01
Fête : 9 juillet
 
Amandine
 
Etymologie : Qui est aimée (latin).
 
Particulièrement secrète et réservée, elle semble très mystérieuse. C'est une introvertie qui se pose beaucoup de questions. Son côté inquiet et angoissé, peut déboucher aussi sur des intérêts philosophiques ou spirituels. Il est vrai que, plus que toute autre, Amandine a le sens de l'analyse, et possède un certain esprit critique. Si elle ne l'emploie pas dans l'activité intellectuelle, elle est susceptible de connaître des états dépressifs, ce qui est assez logique chez une hypersensible. Chez elle, l'amitié est sacrée, et elle est très éloignée de la superficialité. Toutefois, elle tend à être solitaire. Son personnage est hors normes. Elle possède une très forte intuition et a souvent des pressentiments. Elle cherche à acquérir la sagesse. D'une timidité et d'une émotivité, elle fuit les affrontements et se replie sur elle-même au moindre choc. 
 



https://img1.picmix.com/output/pic/original/5/4/7/9/2529745_9e90c.gif


 
https://img1.picmix.com/output/pic/original/9/4/8/3/1943849_10c92.gif
 
Partager cet article
Repost0
8 juillet 2012 7 08 /07 /juillet /2012 02:59
 
Émile NELLIGAN
 
né le 24 décembre 1879 à Montréal et mort le 18 novembre 1941 à Montréal
 
est un poète canadien (québécois).
 
Disciple du symbolisme, il a été profondément influencé par Octave Crémazie, Louis Fréchette, Charles Baudelaire, Paul Verlaine, Arthur Rimbaud, Georges Rodenbach, Maurice Rollinat et Edgar Allan Poe. Parmi les thèmes récurrents de ses poèmes, on note l'enfance, la folie, la musique, l'amour et la mort.
 
 
 
Nuit d'été
 
Le violon, d'un chant très profond de tristesse,
Remplit la douce nuit, se mêle aux sons des cors,
Les sylphes vont pleurant comme une âme en détresse,
Et les coeurs des arbres ont des plaintes de morts.
 
Le souffle du Veillant anime chaque feuille ;
Aux amers souvenirs les bois ouvrent leur sein ;
Les oiseaux sont rêveurs ; et sous l'oeil opalin
De la lune d'été ma Douleur se recueille...
 
Lentement, au concert que font sous la ramure
Les lutins endiablés comme ce Faust ancien,
Le luth dans tout mon coeur éveille en parnassien
 
La grande majesté de la nuit qui murmure
Dans les cieux alanguis un ramage lointain,
Prolongé jusqu'à l'aube, et mourant au Matin.
 
https://img1.picmix.com/output/pic/original/5/7/8/7/1907875_4b2b5.gif
 
Partager cet article
Repost0
8 juillet 2012 7 08 /07 /juillet /2012 02:45
Fête : 8 juillet
 
Thibaud
 
Etymologie : Peuple courageux (germanique).
 
Thibaud est un homme introverti, secret et réservé qui tend à se préserver du monde qu'il redoute quelque peu. Souvent timide, sa sociabilité est indissociable d'un certain élitisme: Thibaud préfère être seul plutôt que mal accompagné. C'est un homme cérébral, enclin aux spéculations de l'esprit, facilement inquiet et tourmenté, pessimiste devant la vie qu'il juge d'emblée inquiétante. Pragmatique et rationnel, il a besoin de se rassurer et est animé par une certaine méfiance instinctive. Cependant, c'est quelqu'un de sérieux, sur qui l'on peut compter. Il possède une bonne moralité et est à l'écoute des autres. Il est sensible, impressionnable, et recherchera surtout la sécurité. Affectif, tendre, réceptif aux autres, il tend avant tout à se protéger.
 


https://img1.picmix.com/output/pic/original/4/0/4/8/2528404_5f8f1.gif

 
https://img1.picmix.com/output/pic/original/2/7/3/2/1942372_8db4d.gif
 
Partager cet article
Repost0
7 juillet 2012 6 07 /07 /juillet /2012 02:56
 
Charles Marie René LECONTE DE LISLE 
 
est un poète français, né le 22 octobre 1818 à Saint-Paul sur l’Île Bourbon et mort le 17 juillet 1894 à Voisins
 
Il est connu sous son seul nom de famille Leconte de Lisle, sans mentionner de prénom, qu’il adopta comme nom de plume
 
Son œuvre est dominée par trois recueils de poésie, Poèmes antiques (1852), Poèmes barbares (1862) et Poèmes tragiques (1884), ainsi que par ses traductions d’auteurs anciens.
 
Il est considéré comme le chef de file du mouvement parnassien, autant par l’autorité que lui a conférée son œuvre poétique propre que par des préfaces dans lesquelles il a exprimé un certain nombre de principes auxquels se sont ralliés les poètes d’une génération — entre la période romantique et le symbolisme — regroupés sous le vocable de parnassiens à partir de 1866.
Leconte de Lisle fut élu à l'Académie française en 1886, succédant à Victor Hugo.Lisle fut reçu par Alexandre Dumas fils.
 
 
 
Un coucher de soleil
 
Sur la côte d'un beau pays,
Par delà les flots Pacifiques,
Deux hauts palmiers épanouis
Bercent leurs palmes magnifiques.
 
À leur ombre, tel qu'un Nabab
Qui, vers midi, rêve et repose,
Dort un grand tigre du Pendj-Ab,
Allongé sur le sable rose ;
 
Et, le long des fûts lumineux,
Comme au paradis des genèses,
Deux serpents enroulent leurs noeuds
Dans une spirale de braises.
 
Auprès, un golfe de satin,
Où le feuillage se reflète,
Baigne un vieux palais byzantin
De brique rouge et violette.
 
Puis, des cygnes noirs, par milliers,
L'aile ouverte au vent qui s'y joue,
Ourlent, au bas des escaliers,
L'eau diaphane avec leur proue.
 
L'horizon est immense et pur ;
À peine voit-on, aux cieux calmes,
Descendre et monter dans l'azur
La palpitation des palmes.
 
Mais voici qu'au couchant vermeil
L'oiseau Rok s'enlève, écarlate :
Dans son bec il tient le soleil,
Et des foudres dans chaque patte.
 
Sur le poitrail du vieil oiseau,
Qui fume, pétille et s'embrase,
L'astre coule et fait un ruisseau
Couleur d'or, d'ambre et de topaze.
 
Niagara resplendissant,
Ce fleuve s'écroule aux nuées,
Et rejaillit en y laissant
Des écumes d'éclairs trouées.
 
Soudain le géant Orion,
Ou quelque sagittaire antique,
Du côté du septentrion
Dresse sa stature athlétique.
 
Le Chasseur tend son arc de fer
Tout rouge au sortir de la forge,
Et, faisant un pas sur la mer,
Transperce le Rok à la gorge.
 
D'un coup d'aile l'oiseau sanglant
S'enfonce à travers l'étendue ;
Et le soleil tombe en brûlant,
Et brise sa masse éperdue.
 
Alors des volutes de feu
Dévorent d'immenses prairies,
S'élancent, et, du zénith bleu,
Pleuvent en flots de pierreries.
 
Sur la face du ciel mouvant
Gisent de flamboyants décombres ;
Un dernier jet exhale au vent
Des tourbillons de pourpre et d'ombres ;
 
Et, se dilantant par bonds lourds,
Muette, sinistre, profonde,
La nuit traîne son noirs velours
Sur la solitude du monde
 
 
https://img1.picmix.com/output/pic/original/9/9/5/9/1929599_063d4.gif
Partager cet article
Repost0
7 juillet 2012 6 07 /07 /juillet /2012 02:31
 
Fête : 7 juillet
 
Raoul
 
Etymologie : Loup renommé (germanique).
 
Raoul a de la personnalité à revendre et entend bien le faire . Il n'est pas dépourvu d'un certain charisme : charme, séduction et sociabilité sont autant d'atouts qui le rendent plaisant. Mais ne vous fiez pas à cette apparence sympathique, Raoul est profondément déterminé et sait pertinemment ce qu'il désire et, avec son sourire envoûtant, il saura vous faire aller où il veut, d'autant plus qu'il a de la suite dans les idées et ne manque ni d'astuce ni de persuasion. Par ailleurs, orgueilleux et vaniteux...  En dépit d'un aspect léger, voire superficiel dans certains domaines, il se montre efficace et appliqué dans d'autres ; le mot clé pour lui est certainement la motivation. 
 
             https://img1.picmix.com/output/pic/original/3/4/9/6/2526943_f5caa.gif


 
https://img1.picmix.com/output/pic/original/5/7/8/0/1940875_4b73e.gif
 
Partager cet article
Repost0
6 juillet 2012 5 06 /07 /juillet /2012 02:55
Étienne Jean Baptiste Claude Théodore Faullain de Banville,
né le 14 mars 1823 à Moulins (Allier) et mort le 13 mars 1891 à Paris, fils du lieutenant de vaisseau Claude Théodore Faullain de Banville et de Zélie Huet, est un poète, dramaturge et critique français. Célèbre pour les Odes funambulesques et les Exilés, il est surnommé « le poète du bonheur ».
 
Ami de Victor Hugo, de Charles Baudelaire et de Théophile Gautier, il est considéré dès son vivant comme l’un des plus éminents poètes de son époque. Il a notamment découvert le talent naissant d’Arthur Rimbaud.
 
Il unit dans son œuvre le romantisme et le parnasse, dont il fut l’un des précurseurs. Il professait un amour exclusif de la beauté et la limpidité universelle de l’acte poétique, s’opposant à la fois à la poésie réaliste et à la dégénérescence du romantisme, face auxquelles il affirmait sa foi en la pureté de la création artistique.
 
 
Leïla
 
Il semble qu'aux sultans Dieu même
Pour femmes donne ses houris.
Mais, pour moi, la vierge qui m'aime,
La vierge dont je suis épris,
 
Les sultanes troublent le monde
Pour accomplir un de leurs voeux.
La vierge qui m'aime est plus blonde
Que les sables sous les flots bleus.
 
Le duvet où leur front sommeille
Au poids de l'or s'amoncela.
Rose, une rose est moins vermeille
Que la bouche de Leïla.
 
Elles ont la ceinture étroite,
Les perles d'or et le turban.
Sa taille flexible est plus droite
Que les cèdres du mont Liban !
 
Le hamac envolé se penche
Et les berce en son doux essor.
L'étoile au front des cieux est blanche,
Mais sa joue est plus blanche encor.
 
Elles ont la fête nocturne
Aux lueurs des flambeaux tremblants.
Ses bras comme des anses d'urne
S'arrondissent polis et blancs.
 
Elles ont de beaux bains de marbre
Où sourit le ciel étoilé.
Comme elle dormait sous un arbre,
J'ai vu son beau sein dévoilé.
 
Chaque esclave au tyran veut plaire
Comme chaque fleur au soleil.
Elle n'a pas eu de colère
Quand j'ai troublé son cher sommeil,
 
Dans leurs palais d'or, prisons closes,
Leurs chants endorment leurs ennuis.
Elle m'a dit tout bas des choses
Que je rêve tout haut les nuits !
 
Sa Hautesse les a d'un signe.
Il est le seul et le premier.
Ses bras étaient comme la vigne
Qui s'enlace aux bras du palmier !
 
Quand un seul maître a cent maîtresses,
Un jour n'a pas de lendemain.
Elle m'inondait de ses tresses
Pleines d'un parfum de jasmin !
 
Ce sont cent autels pour un prêtre,
Ou pour un seul char cent essieux.
Nous avons cru voir apparaître
La neuvième sphère des cieux !
 
Quelquefois les sultanes lèvent
Un coin de leur voile en passant.
Nous avions l'extase que rêvent
Les élus du Dieu tout-puissant !
 
Mais ce crime est la perte sûre
Des amants, toujours épiés.
Laissez-moi baiser sa chaussure
Et mettre mon front sous ses pieds !
 
Théodore de BANVILLE - poète - "Leïla"
Theodore de Banville

Theodore de Banville

Partager cet article
Repost0
6 juillet 2012 5 06 /07 /juillet /2012 01:42
Fête : 6 juillet
 
Mariette
 
Etymologie : Celle qui élève (hébreu).
 
Quel magnétisme ! Sans aucun doute, Mariette possède une personnalité hors du commun : à la fois sensible, affective et très émotive, elle n'en demeure pas moins une femme d'envergure, faite pour prendre à pleines mains les rênes de sa destinée. Particulièrement active, Mariette est volontariste, audacieuse et combative. C'est une individualiste forcenée qui s'enflamme et cherche à s'affirmer et à se réaliser en s'imposant. Si elle n'a pas des moyens à la hauteur de son ambition, elle se révélera agressive ou autoritaire. à moins qu'elle ne vive ses idées de grandeur par personne interposée, en l'occurrence au travers de son compagnon qu'elle stimulera et dynamisera. La motivation est son mot clé... Mariette est une femme d'action qui possède un esprit pratique et le sens du concret et du matériel.  Rapide, impatiente et pressée, elle n'a pas toujours le sens des nuances, elle s'emporte et fait souvent preuve d'intolérance. 
 
https://img1.picmix.com/output/pic/original/6/1/7/5/2525716_3c51c.gif

 
https://img1.picmix.com/output/pic/original/9/1/1/9/1939119_8729f.gif
 
Partager cet article
Repost0
5 juillet 2012 4 05 /07 /juillet /2012 00:11

 Théophile GAUTIER

 
né à Tarbes le 30 août 1811 et mort à Neuilly-sur-Seine le 23 octobre 1872,
 
est un poète, romancier et critique d'art français.
 
 
A une robe rose,
 
Que tu me plais dans cette robe
Qui te déshabille si bien,
Faisant jaillir ta gorge en globe,
Montrant tout nu ton bras païen !
 
Frêle comme une aile d'abeille,
Frais comme un coeur de rose-thé,
Son tissu, caresse vermeille,
Voltige autour de ta beauté.
 
De l'épiderme sur la soie
Glissent des frissons argentés,
Et l'étoffe à la chair renvoie
Ses éclairs roses reflétés.
 
D'où te vient cette robe étrange
Qui semble faite de ta chair,
Trame vivante qui mélange
Avec ta peau son rose clair ?
 
Est-ce à la rougeur de l'aurore,
A la coquille de Vénus,
Au bouton de sein près d'éclore,
Que sont pris ces tons inconnus ?
 
Ou bien l'étoffe est-elle teinte
Dans les roses de ta pudeur ?
Non ; vingt fois modelée et peinte,
Ta forme connaît sa splendeur.
 
Jetant le voile qui te pèse,
Réalité que l'art rêva,
Comme la princesse Borghèse
Tu poserais pour Canova.
 
Et ces plis roses sont les lèvres
De mes désirs inapaisés,
Mettant au corps dont tu les sèvres
Une tunique de baisers.
 
Théophile GAUTIER - poète - "A une robe rose"
Partager cet article
Repost0
5 juillet 2012 4 05 /07 /juillet /2012 00:10

Fête : 5 juillet
 

Zoé
 
Etymologie : Vie (grec).
 
les "Zoé" sont actives, indépendantes, et ont besoin de plaire. Elles subissent deux influences contraires. Une tendance autoritaire et ambitieuse les pousse à agir et à prendre leur destin en main, sans s'occuper des autres. L'autre tendance, plus passive, conciliante et coopérante, timide et paresseuse, les pousse à tout faire pour maintenir la paix. Cela peut les amener à vivre des situations paradoxales dans lesquelles, si elles sont seules, elles dirigent, jusqu'à apparaître orgueilleuses, arrogantes ou opportunistes. En revanche, si elles se sentent soutenues affectivement, elles se montrent plus faibles, plus vulnérables et prêtes à accepter certains compromis. Elles sont impatientes, impulsives, très émotives. Elles se passionnent facilement, mais rien n'est durable car elles sont lunatiques et parfois même capricieuses. Elles possèdent une générosité de cœur, même si elles ne savent pas toujours exprimer leurs sentiments.
 

https://img1.picmix.com/output/pic/original/3/8/0/4/2524083_d1a7f.gif

 

https://img1.picmix.com/output/pic/original/4/2/3/7/1937324_e67af.gif

Partager cet article
Repost0
5 juillet 2012 4 05 /07 /juillet /2012 00:07

 

GIFS CITATIONS

 

"JOIE"

 

 

 

htts://img1.picmix.com/output/pic/original/3/5/2/7/1937253_7f335.gif

 

 

 

 

https://img1.picmix.com/output/pic/original/2/1/6/5/1935612_16343.gif

 

 

 

 

https://img1.picmix.com/output/pic/original/4/7/2/7/1937274_1aa2e.gif

Partager cet article
Repost0

 

 

 

*

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Recherche

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Catégories

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Chêne de la Forêt de Chaux

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Salines d'Arc et Senans


 

 

 

 

 

Cascade de la Billaude

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mes Blogs Amis À Visiter

Fontaine du vigneron - Salins les Bains