Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 décembre 2021 7 19 /12 /décembre /2021 21:56

 

 

Laurent Drelincourt (1625-1680) poète et pasteur français. 

Sonnets Chrétiens

Admiration (extraits)

 

 

Sur la naissance de Notre-Seigneur

 

O mystère fertile en merveilles étranges !

Ouvrez-ici, Mortels, et vos cœurs et vos yeux,

Et vous, purs Séraphins, sainte Troupe des Anges,

Venez, d’un vol ardent, en ces terrestres Lieux.

Celui dont, jour et nuit, vous chantez les Louanges,

A quitté, pour un temps, la demeure des Cieux :

Son Habit de Lumière est caché sous des Langes ;

Il change, en un toit Vil, son Palais glorieux

Carle van Loo (1705-1765) - Nativité et adoration des anges  -1751

Carle van Loo (1705-1765) - Nativité et adoration des anges -1751

Partager cet article
Repost0
19 décembre 2021 7 19 /12 /décembre /2021 21:55

 

 

Pierre Corneille, aussi appelé "le Grand Corneille " ou "Corneille l'aîné" (1606-1684) dramaturge et poète français.

 

Pour le jour de Noël

 

Christ, Rédempteur de tous, Fils unique du Père,

       Seul qu'avant tout commencement

Engendrant en soi-même et produisant sans mère,

       Il fit naître ineffablement.

 

Adorable splendeur des clartés paternelles,

       Espoir immuable de tous,

Daigne écouter, Seigneur, les vœux que tes fidèles

       En tous lieux t'offrent comme nous.

 

Souviens-toi qu'autrefois, pour réparer l'injure

       Que te fit l'homme criminel,

Tu pris chair dans les flancs d'une Vierge très pure,

       Et voulus naître homme, et mortel.

 

Vois comme tous les ans ce grand jour fait entendre,

       Par l'hommage de nos concerts,

Que du sein paternel il te plut de descendre

       Pour le salut de l'Univers.

 

C'est ce jour que le Ciel, que la Terre, que l'Onde,

       Que tout ce qui respire en eux,

Bénit cent et cent fois d'avoir sauvé le Monde

       Par ton avènement heureux ;

 

Nous y joignons nos voix, nous que par ta clémence

       Ton sang retira du tombeau,

Et pour renouveler le jour de ta naissance,

       Nous chantons un hymne nouveau ;

 

Gloire à toi, sacré Verbe, et merveille suprême,

       Dieu par une Vierge enfanté ;

Même gloire à ton Père, au saint Esprit là-même,

       Durant toute l'éternité !

Pierre Corneille (1606-1684) - dramaturge et poète français - Pour le jour de Noël
Partager cet article
Repost0
19 décembre 2021 7 19 /12 /décembre /2021 21:55

 

 

Honorat de Racan (1589-1670)

Honorat de Bueil, seigneur (dit marquis) de Racan, poète et écrivain français.

 


Noël

 

Maintenant que l’astre doré

Par qui le monde est éclairé

A cédé la place aux étoiles,

Par un miracle non pareil

La nuit au milieu de ses voiles

A vu naître un nouveau soleil.

 

Un bienheureux enfantement

Remplit l’enfer d’étonnement,

Réjouit les âmes captives

Et rend le Jourdain glorieux

De voir naître dessus ses rives

Le Roi de la terre et des cieux.

 

Ce roi des astres adoré

N’est point né dans un lieu paré

Où la pompe étale son lustre :

Un haillon lui sert au besoin

Et n’a pour dais ni pour balustre

Qu’une crèche pleine de foin.

 

Ces petits bras emmaillotés

Sont ces mêmes bras redoutés

Du ciel, de l’onde et de la terre ;

Ils se sont à notre aide offerts,

Et ne s’arment plus du tonnerre

Que pour foudroyer les enfers.

 

Voyez que son divin pouvoir

Surpasse tout humain savoir

De quiconque le considère :

Dieu de son corps est créateur.

Une vierge enfante son Père

Et l’œuvre produit son auteur.

Honorat de Racan (1589-1670) - poète et écrivain français - Noël
Partager cet article
Repost0
19 décembre 2021 7 19 /12 /décembre /2021 21:54


 

Mathurin Régnier (1573-1613) poète satirique français.

 

 

Sur la Nativité de Notre-Seigneur 

 

Pour le salut de l'univers

Aujourd'hui les cieux sont ouverts,

Et par une conduite immense

La grâce descend dessus nous.

Dieu change en pitié son courroux,

Et sa justice en clémence.

 

Le vray fils de Dieu tout-puissant

Au fils de l'homme s'unissant

En une charité profonde,

Encor qu'il ne soit qu'un enfant,

Victorieux et triomphant,

De fers affranchit tout le monde.

 

Dessous sa divine vertu

Le péché languit abattu,

Et de ses mains à vaincre expertes

Etouffant le serpent trompeur,

Il nous assure en notre peur

Et nous donne gain de nos pertes.

 

Les oracles sont accomplis,

Et ce que par tant de replis

D'âge promirent les prophètes

Aujourd'hui se finit en lui,

Qui vient consoler notre ennui

En ses promesses si parfaites.

 

Grand roi, qui daignas en naissant

Sauver le monde périssant,

Comme père, et non comme juge,

De grâces comblant notre roi,

Fais qu'il soit des méchants l'effroi,

Et des bons l'assuré refuge.

 

Qu'ainsi qu'en été le soleil,

Il dissipe, aux rais de son œil,

Toute vapeur et tout nuage ;

Et qu'au feu de ses actions

Se dissipant les factions,

Il n'ait rien qui lui fasse ombrage.
 

Giotto di Bondone (1266-1337) Nativité

Giotto di Bondone (1266-1337) Nativité

Partager cet article
Repost0
19 décembre 2021 7 19 /12 /décembre /2021 21:54


 

Joachim du Bellay (v. 1522-1560) poète français 

 

 

Du Jour de Noël

 

La Terre au Ciel, l’Homme à la Deïté,

Sont assemblés d’un nouveau mariage.

Dieu prenant corps, sans faire au corps outrage,

Nait aujourd’hui de la virginité.

 

La Vierge rend à la Divinité

Son saint dépôt, dont le Monde est l’ouvrage,

Mais aujourd’hui il a fait d’avantage,

S’étant vêtu de notre humanité !

 

Il a plus fait : car si du corps humain

Tenant la vie et la mort en sa main,

Il s’est rendu mortel par sa naissance,

 

Ne s’est-il pas lui-même surmonté ?

Cette œuvre là démontre sa puissance,

Et celle-ci démontre sa bonté.
 

Eduard Veith  - Nativité

Eduard Veith - Nativité

Partager cet article
Repost0
19 décembre 2021 7 19 /12 /décembre /2021 21:53

 

 

Nicolas Denisot (1515-1559) dit le Comte d'Alsinois, poète français de la Pléiade, 

Cantiques du premier advènement de Jésus-Christ. 

 

Heureuse nuict, en beauté plus que rare,

Tu voy Marie en toy, qui se prépare

Sur l’heure et poinct de son enfantement.

Or, dy-moy donc, ô nuict, dy-moy comment,

Toute ravie, en terre elle s’incline

Pour adorer ceste essence divine.

Unique nuict, oh ! quelle jouissance !

Quel vray bonheur ! quelle resjouissance !

Voir le Petit à sa mère riant ;

La mère aussy l’adorant et priant

O vœux sacrés à l’enfant acceptables !

O doux souris à la mère agréables !

(...)

Tu fus présente à ce chant angélique,

Je dy ce chant du tout [tout à fait] évangélique

Annonçant l’heur de cest enfantement.

Dy-moi la joie et le contentement

Que tu reçois, lorsque tu peux entendre

Le premier cri de ceste enfance tendre.
 

Tu l’as donc veu, ô nuict, ce grand miracle :

L’enfant sortir du sacré tabernacle,

Comme l’époux paré de son pourpris ;

Enfant aymé, auquel le Père a pris

Tout son playsir et sa resjouissance,

Et néanmoins ils sont de mesme essence.

 

Dy-moy comment chascun pasteur s’assemble :

Dy comment tous, d’un grand accord ensemble,

Ont entrepris de l’aller visiter.

Nuict, saincte nuict, veuille-moy réciter

Et les propos et cantiques de joye

Qu’ils ont chantés sainctement par la voye.

 

Carlo-Maratta - Nativité

Carlo-Maratta - Nativité

Partager cet article
Repost0
19 décembre 2021 7 19 /12 /décembre /2021 21:52


 

Clément Marot de Cahors (1496-1544) poète français. À la fois héritier des auteurs de la fin du XVe siècle et précurseur de la Pléiade, il est sans conteste le poète le plus important de la cour de François Ier. 


Chanson XXV, 

 

un jour de Noël.


"Et un berger, en un verger,

Lautrehier en jouant à la bille

S’enlredisoient, pour abréger :

Roger

Berger,

Légère

Bergère,

C’est trop à la bille joué :

Chantons Noé, Noé, Noé.

Te souvient il plus du Prophète

Qui nous dit cas’ de si hault faicl,

Que d’une pucelle parfaicte

Naistroit un enfant tout parfaict ?

L’effect

Est faict :

La belle

Pucelle

A un filz du ciel advoué :

Chantons Noé, Noé, Noé."
 

La Nativité et l'adoration des bergers (Ms. 1874)

La Nativité et l'adoration des bergers (Ms. 1874)

Partager cet article
Repost0
19 décembre 2021 7 19 /12 /décembre /2021 21:52

 

 

Jean Daniel (1490-1531) poète français

 


Noël

 


Gentils pasteurs, qui veillez en la prée,

Abandonnez tout amour terrien,

Jésus est né et vous craignez de rien,

Chantez Noël de jour et de vesprée.

Noël !

 

Laissez agneaux repaître en la contrée,

Gloire est aux cieux pour l’amour de ce bien

Qui porte paix, amour et entretien ;

Allez le voir, c’est bonne rencontrée.

Noël !

 

Or est ému tout le pays de Judée,

Pasteurs y vont, ne demandez combien,

Portant présents et de va et de vient ;

Sans celer rien leur bourse fut vidée.

Noël !

 

La toison d’or qui est emprisonnée

Sera dehors de ce cruel détient

Car Jésus est trop plus nôtre que sien :

Pour la tirer la chose est jà sonnée.

Noël !

 

Aurora vient que la nuit est finée,

Honnêtement et de très bon maintien

Rompu sera le fier et âpre chien

Portier d’enfer ; sa cause est assignée.

Noël !

 

Prions Jésus qu’à la sainte journée

Ayons de lui tout appui et soutien.

Vierge Marie, il est nôtre, il est tien,

Compose o lui, que paix nous soit donnée.

Noël !

Nativité et  Adoration des pasteurs - David Teniers le Jeune

Nativité et Adoration des pasteurs - David Teniers le Jeune

Partager cet article
Repost0
19 décembre 2021 7 19 /12 /décembre /2021 21:51

 

 

Jean Tauler (v. 1300-1361), théologien, un mystique et un prédicateur alsacien influent. 


Il fut le disciple strasbourgeois de Maître Eckhart, théologien et philosophe dominicain, le premier des mystiques rhénans.

L’œuvre de Tauler se distingue par son talent de prédicateur, concret, évitant les longues spéculations. Il recourt volontiers à la poésie et fait comprendre les intuitions d’Eckhart à l’aide d’images. Ainsi ce navire à la charge précieuse est un don du ciel, le soir de Noël :

- Recueil de Cantiques, 1543.

 

Il nous arrive un navire,

Il porte une charge précieuse,

Des troupes d'anges s'y trouvent,

Il a un grand mât.

 

Le navire nous arrive, chargé,

C'est Dieu le Père qui l'a envoyé,

Il nous apporte un grand secours,

Jésus, notre sauveur.

 

Le navire nous arrive doucement,

Il touche au bord ;

Il a ouvert le ciel,

Et nous a envoyé le fils.

 

Marie a conçu

De sa chair et de son sang

Le petit enfant prédestiné.

Il fut homme et le vrai Dieu.

 

Le voici couché dans le berceau,

Le cher enfançon,

Sa figure rayonne comme un miroir :

Qu'il soit loué !

 

Marie, mère de Dieu,

A toi nos louanges !

Jésus est notre frère,

Le cher petit enfant.

 

Je voudrais embrasser l'enfant

Sur sa bouche gracieuse,

Et si j'étais malade, pour sûr,

Cela me donnerait la guérison.

 

Marie, mère de Dieu,

Tes louanges se chantent partout !

Jésus est notre frère,

Il te donne une grande dignité.


 

Jean Tauler (v. 1300-1361),- théologien -  Recueil de Cantiques, 1543. - "Il nous arrive un navire",
Partager cet article
Repost0
19 décembre 2021 7 19 /12 /décembre /2021 21:50

 

 

Romain le Mélode ou Romanos le Mélode dit l’Hymnographe (vers 493-555) moine, hymnographe et poète byzantin. Considéré comme l’un des plus grands hymnographes de son temps, il a été surnommé "le Pindare de la poésie rythmique". 


Les Églises catholique et orthodoxe le considèrent comme saint et le fête le 1° octobre.

 


Kontarion (homélies rythmées et chantées) 

 

"La Vierge aujourd'hui met au monde l'Éternel

Et la terre offre une grotte à l'Inaccessible.

Les anges et les pasteurs Le louent

Et les mages avec l'étoile s'avancent,

Car Tu es né pour nous,

Petit Enfant, Dieu éternel !"

Romain le Mélode (v.493-555) - moine, hymnographe et poète byzantin -  "La Vierge aujourd'hui met au monde l'Éternel"
Partager cet article
Repost0

 

*

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Recherche

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Catégories

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Etang de la Grue - Jura

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Village de Busy - Doubs

 

 

 

 

 

 

 

Evans - Jura - l'étang

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Paysage du Jura

 

 

 

 

 

 

 

 

Mes Blogs Amis À Visiter

Fontaine du vigneron - Salins les Bains