Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 septembre 2014 5 05 /09 /septembre /2014 23:26

Église Saint-André - Clerval - Doubs

est un édifice construit en 1761, un transept et des bas-côtés seront ajoutés en 1864. Le clocher a été restauré en 2003. On y trouve une statue de saint Ermenfroy du XV° siècle, ainsi qu'une Vierge en bois du XVI°

Eglise - Clerval - Doubs - mcp

Eglise - Clerval - Doubs - mcp

Partager cet article
Repost0
5 septembre 2014 5 05 /09 /septembre /2014 00:17

L'abbaye du Grandvaux - Jura
Commune de Grande Rivière


Abbaye dépendante de celle de Saint-Claude installée sur les bords du lac de l'Abbaye, au XIIe siècle et dont il ne reste que l'église remaniée au XIXe siècle.

Abbaye du Grandvaux - Jura

Abbaye du Grandvaux - Jura

Partager cet article
Repost0
3 septembre 2014 3 03 /09 /septembre /2014 23:23

Église Saint-Just -  Arbois - Jura
Cernée de vignes (rendues célèbres par Louis Pasteur, l'enfant du pays), l'église catholique de style romane et gothique du XIIe siècle, est classée au titre des monuments historiques depuis 1913.

Au fond à gauche, l'Ancienne collégiale Notre-Dame (XIVe-XVIIIe siècles),
 est transformée en halle à blé en 1802, et actuellement en centre culturel.

 

Eglises Saint-Just - Arbois - Jura - mcp

Eglises Saint-Just - Arbois - Jura - mcp

Partager cet article
Repost0
2 septembre 2014 2 02 /09 /septembre /2014 23:58

Eglise de Auxelles-Haut - Territoire de Belfort

 

L'église du village date de 1841, elle est située où s'élevait autrefois le château médiéval. 

 

Eglise de Auxelles-Haut - Territoire de Belfort  - mcp

Eglise de Auxelles-Haut - Territoire de Belfort - mcp

Partager cet article
Repost0
2 septembre 2014 2 02 /09 /septembre /2014 00:32

L'abbaye de Montbenoît  - Doubs


est une abbaye bénédictine édifiée du XIe siècle jusqu'au XXe siècle (clocher, voûte en bois, parties attenantes), , le cloître des XIIe ‑ XVe siècles, chœur gothiqueXVIe siècle, 
Son cloître fait l’objet d’un classement au titre des monuments historiques.

 

Abbaye - Montbenoît - Doubs - mcp

Abbaye - Montbenoît - Doubs - mcp

Partager cet article
Repost0
12 août 2014 2 12 /08 /août /2014 23:38

Eglise Saint-Martin de Mercey-Le-Grand - Doubs

L'Eglise en forme de croix latine, a été édifiée une première fois au XII° siècle, détruite, puis reconstruite au XIII° siècle, et remaniée plusieurs fois, notamment en 1626, puis en 1621


Son avant-porche dont la charpente apparente est en chêne massif, repose sur un mur-bahut de pierres.
Le clocher de la fin du XIII° siècle s'est vu ajouter un étage en 1576, et possède deux cloches.
La nef est ornée de chapiteaux du XIII°. Dans le choeur deux magnifiques vitraux représentent Saint-Martin patron de la paroisse, et Saint-Isidore patron des laboureurs.


L'Eglise possède un remarquable retable en pierre sculptée, représentant le Christ et les douze apôtres, datant de la fin du XIV° siècle.

 

L'Eglise est inscrite à l'inventaire des monuments historiques depuis 1926.

 

Eglise de Mercey-Le-Grand - Doubs - photo mcp

Eglise de Mercey-Le-Grand - Doubs - photo mcp

Eglise de Mercey-Le-Grand - Doubs - photo mcp

Eglise de Mercey-Le-Grand - Doubs - photo mcp

Eglise de Mercey-Le-Grand - Doubs - photo mcp

Eglise de Mercey-Le-Grand - Doubs - photo mcp

Eglise de Mercey-Le-Grand - Doubs - photo mcp

Eglise de Mercey-Le-Grand - Doubs - photo mcp

Eglise de Mercey-Le-Grand - Doubs - photo mcp

Eglise de Mercey-Le-Grand - Doubs - photo mcp

Partager cet article
Repost0
8 août 2014 5 08 /08 /août /2014 23:53

Eglise de Salans - Doubs


Monsieur le Chanoine de Salans (Philippe Paul de Laborey) consacra sa fortune à la construction  de l'Eglise. 
Au-dessus de la porte principale, les armes des Laborey subsistent, défigurées par le temps. 
Elle fut achevée en 1717. La bénédiction de l'Eglise de Salans eut lieu le  Aoüt 1719.

Eglise de Salans - photo mcp

Eglise de Salans - photo mcp

Eglise de Salans - photo mcp

Eglise de Salans - photo mcp

Eglise de Salans - photo mcp

Eglise de Salans - photo mcp

Eglise de Salans - photo mcp

Eglise de Salans - photo mcp

Entrée de l'Eglise de Salans - photo mcp

Entrée de l'Eglise de Salans - photo mcp

Intérieur de l'Eglise de Salans - photo mcp

Intérieur de l'Eglise de Salans - photo mcp

Devant l'Eglise de Salans - photo mcp

Devant l'Eglise de Salans - photo mcp

Partager cet article
Repost0
6 août 2014 3 06 /08 /août /2014 23:01

La Basilique Saint-Ferjeux


est une basilique de style éclectique romano-byzantin située dans le quartier de Saint-Ferjeux à Besançon. Elle a été construite sous les saints patronages de Saint Ferjeux et Saint Ferréol (saints patrons de Besançon). La basilique fait l’objet d’une inscription au titre des monuments historiques depuis le 27 octobre 2006.
Vers la fin du IIe siècle, l'évêque saint Irénée de Lyon, disciple de saint Polycarpe de Smyrne, lui-même disciple de l'apôtre Jean, envoie deux prêtres évangélisateurs, Saint Ferjeux et son frère Saint Ferréol (originaires d'Athènes en Grèce) fonder l'église catholique romaine de Vesontio (Besançon en latin) et évangéliser la Séquanie gallo-romaine.
Ils s'installent dans une grotte aux alentours de Besançon (devenu aujourd'hui le quartier Saint-Ferjeux de Besançon) d'où ils mènent leur action. L'église de Saint Ferjeux est construite sur la grotte qui existe encore dans la crypte sous l'église.La Basilique Saint-Ferjeux

 

Basilique st Ferjeux - Besançon - photo mcp

Basilique st Ferjeux - Besançon - photo mcp

Basilique st Ferjeux - Besançon - photo mcp

Basilique st Ferjeux - Besançon - photo mcp

Basilique st Ferjeux - Besançon - photo mcp

Basilique st Ferjeux - Besançon - photo mcp

Basilique st Ferjeux - Besançon - photo mcp

Basilique st Ferjeux - Besançon - photo mcp

Basilique st Ferjeux - Besançon - photo mcp

Basilique st Ferjeux - Besançon - photo mcp

Basilique st Ferjeux - Besançon - photo mcp

Basilique st Ferjeux - Besançon - photo mcp

Basilique st Ferjeux - Besançon - photo mcp

Basilique st Ferjeux - Besançon - photo mcp

Basilique st Ferjeux - Besançon - photo mcp

Basilique st Ferjeux - Besançon - photo mcp

Basilique st Ferjeux - Besançon - photo mcp

Basilique st Ferjeux - Besançon - photo mcp

Basilique st Ferjeux - Besançon - photo mcp

Basilique st Ferjeux - Besançon - photo mcp

Basilique st Ferjeux - Reliquaire - Arnaud 25

Basilique st Ferjeux - Reliquaire - Arnaud 25

Partager cet article
Repost0
12 avril 2013 5 12 /04 /avril /2013 03:00


L'église "Sainte-Marie" de Saint-Hymetière
 
est une église monastique romane datant du XI° siècle
située dans le sud-ouest du département du Jura, en Franche-Comté.
 
Saint Hymetière (Hymeterius) était un religieux du monastère de Condat qui vivait au IVe siècle. Il quitta son abbaye de Saint-Claude et fonda un ermitage au Ve ou au VIe siècle à l'emplacement de l'actuelle église. Il mourut dans sa "cellula".
 
On ne sait pas si un prieuré avait été construit par saint Hymetière de son vivant. Il avait été enterré dans une chapelle qui avait été restituée à l'église de Mâcon par Charles le Chauve le 4 décembre 861. On suivait dans le prieuré la règle de saint Augustin. Ce petit bâtiment monastique dépendit du chapitre de la cathédrale Saint-Vincent de Mâcon jusqu'à la Révolution.
 
La fête de saint Hymetière était célébrée dans le diocèse de Mâcon le 31 juillet, conformément au Martyrologe de Saint-Oyan. Son tombeau fut ouvert dans l'église de Saint-Hymetière le 22 novembre 1653.
 
L’Église romane est très bien conservée, avec son clocher octogonal, et subsiste en retrait du village. Elle a été classée Monument historique le 22 octobre 1913.
Elle est considérée comme un joyau du patrimoine jurassien.


numerisation0145.jpg



 
numerisation0062.jpg




http://img.over-blog.com/600x774/5/05/88/06/franche-comte/numerisation0102.jpg

 
numerisation0155.jpg
numerisation0064.jpg

numerisation0143.jpg

numerisation0142.jpg

numerisation0144.jpg
 
Partager cet article
Repost0
23 mars 2013 6 23 /03 /mars /2013 02:04
à 15 kms d'Evans


ABBAYE d'ACEY

Abbaye cistercienne de Notre Dame d'Acey

DSC03096.JPG




Vers 1130, dans un vallon du massif de la Serre, vivaient en ermites deux frères sous la vigilance d'Anséric, archevêque de Besançon.

C'est non loin de là, mais dans la vallée et sur les bords même de l'Ognon, que l'abbaye d'Acey va voir le jour, avec les faveurs du même archevêque et de Raynaud III, comte de Bourgogne.

Renaud III
Renaud_III_de_Bourgogne.jpg


Par vagues successives, des troupes armées de diverses obédiences envahissent et ravagent la contrée, la laissant exsangue et en ruines. On devine les répercussions de ces douloureux évènements sur l'abbaye souvent vidée de ses moines partis chercher ailleurs un refuge plus sûr.

Les bâtiments à l'abandon souffrent du manque d'entretien, et vers 1650 les voûtes des six premières travées de la nef centrale de l'église s'effondrent. Quelque temps après, en 1683, un incendie détruit le monastère du 12ème siècle.

Au 18ème siècle, la Franche-Comté est désormais française et en même temps contrée paisible. Ce sera une période de reconstruction dont bénéficiera l'abbaye d'Acey.

Si pour l'église on se contente d'élever un mur pour préserver et consolider ce qui reste de l'origine, on reconstruit à neuf les trois ailes du monastère selon les plans de l'architecte Attiret de Dole : bâtiment de belle allure mais qui conserve une note de simplicité cistercienne, loin du grandiose de certaines constructions du 18ème siècle.

numerisation0237.jpg



Le portail d'entrée comporte une très belle grille qui porte en écusson la date de 1780 c'est la fin des travaux de reconstruction, et dix ans après c'est la Révolution. Celle-ci disperse les quelques moines restants et vend terres et bâtiments, regroupés en lots divers.

DSC03101-copie-1.JPG


A la différence de tant d'autres monastères, celui d'Acey ne fut pas démoli, et dès 1829 les sœurs Marianistes y établissent un pensionnat de jeunes filles.

A leur départ pour Lons-le-Saunier en 1853, la vie monastique reprend à Acey, mais de façon laborieuse: un prieuré de Bénédictins, fondé par Solesmes, ne dura que quelques années; puis ce furent des essais d'implantation de Cisterciens, des Neiges d'abord, puis des Dombes, qui n'eurent pas plus de succès.

En 1873, l'abbaye d'Aiguebelle (Drôme) devient maison-mère et cette fois la vie monastique reprend de façon durable. La restauration de l'église, 1900-1910, est de bon augure. Mais la situation reste inconstante et fragile tant au point de vue des effectifs que des ressources.

En 1937 enfin arrive d'Aiguebelle un jeune Supérieur à la tête d'une bonne dizaine de jeunes moines. Acey retrouve son titre d'abbaye et reprend une vitalité nouvelle qui ne s'est pas démentie jusqu'à nos jours. 
numérisation0237


Aussi insolite que cela puisse paraitre, après l'élevage et le travail de la terre, les frères se sont lancés dans le secteur industriel, grâce à un atelier d'électrolyse judicieusement lancé et géré, leurs clients, des équipementiers automobiles, des donneurs d'ordres dans l'électronique, des décolleteurs etc...
Les ressources deviennent florissantes et permettent de faire face à des travaux importants de construction, de réhabilitation ou d'entretien, concernant l'église, le monastère, l'hôtellerie, le bâtiment d'accueil des groupes de jeunes.
numerisation0238.jpg


C'est dans ce cadre renouvelé et à partir de cet élan de vitalité que la communauté d'aujourd'hui s'efforce de garder l'esprit du premier Cîteaux en notre temps, seule héritière des treize monastères d'hommes fondés en Franche-Comté au 12ème siècle.


La communauté de Notre-Dame d'Acey compte 18 frères
numérisation0236

Pays comtois
Partager cet article
Repost0

 

 

 

*

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Recherche

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Catégories

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Chêne de la Forêt de Chaux

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Village de Busy - Doubs

 

 

 

 

 

 

 

Evans - Jura - l'étang

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Paysage du Jura

 

 

 

 

 

 

 

 

Mes Blogs Amis À Visiter

Fontaine du vigneron - Salins les Bains