Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
29 septembre 2022 4 29 /09 /septembre /2022 23:21

 

 

Cicely Mary Barker (1895-1973) illustratrice britannique 

 

 

La fée des fleurs de poirier


Chantez, chantez, chantez, merles !

Chante, belle grive !

C'est le printemps, le printemps, le printemps ;

alors chante, chante, chante,

De l'aube jusqu'à ce que les étoiles disent "chut".

 

Regarde, vois, vois la fleur

Sur le poirier qui brille d'un blanc éclatant !

Il tombera comme neige, mais les poires pousseront

Pour le plaisir des hommes et des oiseaux.

 

Construisez, construisez, construisez, vous pinson ;

Construisez, merles et troglodytes,

Un nid chaud et sûr où vos œufs pourront reposer ;

Alors assieds-toi, assieds-toi, petite poule !

 Cicely Mary Barker (1895-1973) - illustratrice britannique - La fée des fleurs de poirier
Partager cet article
Repost0
25 septembre 2022 7 25 /09 /septembre /2022 22:51

 

 

Gilbert Pommier (1960) Poète, musicien 

Confidences, 

 


Laisse poire tomber

 

Laisse poire tomber de secrète volupté

Dans la bouche fondante d’une sangsue alitée ;

Sur un nid de pierre en copeaux débités

Un coq de bruyère s’est demain allongé.

 

Est-ce passe intime par tes mains cha(t)-hut(t)ée,

Qui sur mon corps dévoile ce bestiaire adulé ?

Baie de chevrotine à dessein bien placée,

Là où nul cœur ne l’en pourra déloger.

 

Lièvre fou de l’automne, éblouissant batik

D’une rousseur tachetée en forme de viatique

Sur la forêt en fleurs d’une douce ère au tiques

 

Piquaillant sonnaillant sonne tout sonne l’heure

Du sonnet guerroyant à la brune douceur

D’une toison à-doré(r)(e)de brûlante chaleur !

Gilbert Pommier (1960) - Poète, musicien - Laisse poire tomber
Partager cet article
Repost0
23 septembre 2022 5 23 /09 /septembre /2022 23:35

 

 

Jacques Darras (1939) poète français

Poème publié dans l’anthologie

Une salve d’avenir.

L’espoir, anthologie poétique,

parue chez Gallimard en Mars 2004

 

Les poires


est-ce pomme

est-ce poire

le fruit défendu

(le fruit d’Ève fendue)

qu’Adam consomma

toutes lèvres confondues

au verger des plantes

Dieu a répondu :

c’est le fruit du pêcher

c’est la pêche charnue

qu’en mon jardin j’ente

-les pommiers sont déçus

les poires déshespérues

Jacques Darras (1939) - poète français - Les poires
Partager cet article
Repost0
23 septembre 2022 5 23 /09 /septembre /2022 23:04

 

 

Johannes Kühn (1934) poète, dramaturge, écrivain allemand.

À qui appartient ce long cortège de nuages blancs

Traduit de l'allemand par Joël Vincent

Cheyne, 2015


 

Le poirier au vent d'automne

 
Il croule presque sous le poids

des poires mûres,

d'être si garni.

Il gémit au vent d'automne,

appelle à une délivrance

de ses tourments.

C'est qu'il n'était pas apprécié

du temps de la floraison

dans le bonheur des bruissements

plein de candeur de mars

comme aujourd'hui avec ses fruits

gorgés d'odeurs sucrées.

Et on va le secouer, jure l'agriculteur,

à en remplir à la file sacs et paniers

par des mains adroites.

Seront

tous comblés et joyeux

ceux qui habitent le même toit que lui.

Les fruits étalés, on va les cuire

dans un chaudron en cuivre.

Les flammes chaufferont le tout.

En l'honneur de l'aïeul

qui a planté l'arbre,

et pour le remercier, on placera

sur sa tombe dans un vase décoré

les dernières fleurs du jardin.

Johannes Kühn (1934) - poète, dramaturge, écrivain allemand - Le poirier au vent d'automne
Partager cet article
Repost0
15 septembre 2022 4 15 /09 /septembre /2022 23:24

 

 

Alain Hannecart, poète français

 


Portraits de poires


Tant il est gorgé d’eau tant il donne à boire

Ce fruit délicieux porte le nom de poire

Ainsi qu’un sein gonflé que l’on mène au palais

Il faut le suçoter pour qu’il donne son lait

 

Il suffit simplement de lui ôter sa peau

Pour qu’une eau savoureuse vous coule entre les doigts

Vive comme la source qui court à travers bois

Semblable à ces naïades qui enchantait Sappho

 

Qu’elle mûrisse au verger ou dans un murissoir

Ainsi qu’un enfant joue sur une balançoire

A trop passer ses heures sur le fil du rasoir

Un jour elle finira par se fendre la poire

 

Elle murit sagement avec gravité

Ainsi qu’une petite cloche sans jamais s’agiter

Détachée désormais des pesanteurs terrestres

Elle vous donne son âme d’une blancheur de neige

Alain Hannecart -  poète français -  Portraits de poires
Partager cet article
Repost0
15 septembre 2022 4 15 /09 /septembre /2022 18:02

 

 

Michèle Bernard (1947) auteure française et Jean-Claude Touzeil (1946) poète français

Extrait du conte musical

 

Chanson des poires

 

Passecrassane

Fondante des bois

Doyenne du comice

Nous sommes un délice

Conférence

Belle épine du mas

Louise bonne et concorde

On aime qu’on nous morde

Docteur guyot, poire de fisée

Soldat laboureur et curé

 

Beurré giffard

Alexandrine

On vous attend dans la cuisine

 

Et c’est parti pour la charlotte

Sortie du four, ça ravigote

La belle hélène est au frigo

Elle attend son chocolat chaud

 

Mais nous

En tranche fine ou en compote

Sur la pâte à chou on mijote

Dans un lit de crème on barbo

Les poires sens dessus dessous

Ça danse le tiramisu

Les poires sens dessus dessous

 

Ça danse le tiramisu

Mais nous restons très raffinées

Nous sommes des dames bien nées

Mais oui, très chère, nous adorons

Qu’on retienne nos petits noms

Michèle Bernard (1947) auteure française et Jean-Claude Touzeil (1946) poète français - Chanson des poires
Partager cet article
Repost0
15 septembre 2022 4 15 /09 /septembre /2022 17:47

 

 

Michèle Bernard (1947) auteure française et Jean-Claude Touzeil (1946) poète français

 

Vieux poirier

 

Vieux poirier

On ne sait pas qui t’a semé

Le vent peut-être

Vieux poirier

On ne sait pas qui t’a planté

Devant ma fenêtre

 

Tu as dû échapper

Aux dents des bêtes

À l’orage, à la tempête

Tu as dû échapper

Aux bûcherons

Aux pucerons

 

Tu n’es pas au Japon

Une aquarelle

Ni chez un bonze au Tibet

Tu es en Normandie

Chez un poète

C’est bien plus près

 

Bien des gens sont passés

Par ta prairie

Et tu te souviens de tout

Chaque poire une histoire

Un bout de vie


Raconte-nous

Michèle Bernard (1947) - auteure française et Jean-Claude Touzeil (1946) poète français - Vieux poirier
Partager cet article
Repost0
14 septembre 2022 3 14 /09 /septembre /2022 20:49

 

 

Vette de Fonclare (1937) écrivaine et poétesse française.

 

La poire

 

Sa bedaine renflée est parfois un peu molle :

Ne la tâtez pas trop, vous allez la taler !

Est-elle jaune-beige ? Est-elle beige-jaune

Comme les rayons blonds de la fin de l’été ?

 

Bonne bouille dorée aux bajoues éboulées,

Elle a la forme outrée d’une caricature,

Telle un Louis-Philippe aux gros traits effacés ;

Et c’est encor bien pis quand elle est un peu mûre.

 

Sa peau jaune est épaisse et il faut la peler !

Mais quand c’est fait : miracle ! Une crème fondante

Se répand sur la langue en un doux velouté

Sucré comme il le faut. La poire est succulente,

 

Juteuse et délicate, et sa chair toute blanche

A une texture tendre et douce sous les dents.

La grosse piroïde a bien pris sa revanche

Car ce n’est pas un fruit, c’est un enchantement !

Vette de Fonclare (1937) - écrivaine et poétesse française - La poire
Partager cet article
Repost0
14 septembre 2022 3 14 /09 /septembre /2022 20:38

Arthur Rimbaud (1854-1891) poète français, 

Album Zutique

 

Jeune goinfre

 

Casquette,

De moire,

Quéquette

D’ivoire,

 

Toilette

Très noire,

Paul guette

L’armoire,

 

Projette

Languette

Sur poire,

 

S’apprête,

Baguette,

Et foire.

Arthur Rimbaud (1854-1891) - poète françai - Jeune goinfre
Partager cet article
Repost0
14 septembre 2022 3 14 /09 /septembre /2022 18:14

 

 

Hilda Doolittle(1886-1961). - auteur américaine

traduction Pierre Vinclair d’un poème issu du premier recueil "Sea garden", 1916.

 


Le poirier

 

Poussière d’argent,

Levée depuis la terre,

Plus haut que n’atteignent mes bras,

Tu es montée.

O argent,

Plus haut que n’atteignent mes bras,

Tu nous fais face, en grosses masses ;

 

Jamais fleur n’ouvrit

Feuille blanche si dévouée

Jamais fleur ne divisa l’argent

D’un argent si rare ;

 

O poire blanche,

Tes touffes de fleurs,

Épaisses sur la branche,

Offrant les fruits mûrs de l’été

Dans leur coeurs pourpres.

Hilda Doolittle(1886-1961). - auteur américaine - "Sea garden", Le poirier
Partager cet article
Repost0

 

 

 

*

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Recherche

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Catégories

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Chêne de la Forêt de Chaux

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Village de Busy - Doubs

 

 

 

 

 

 

 

Evans - Jura - l'étang

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cascade de la Billaude

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mes Blogs Amis À Visiter

Fontaine du vigneron - Salins les Bains