Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
13 mars 2012 2 13 /03 /mars /2012 02:27

 

Paul MORAND,
né le 13 mars 1888 à Paris et mort le 23 juillet 1976 à Paris,
est un écrivain, poète,diplomate et académicien français.
Considéré comme un des pères du « style moderne » en littérature, il s'est imposé comme l'un des grands écrivains français du XXe siècle. Son œuvre a eu une large influence sur les Hussards, en particulier Roger Nimier.
sur des poèmes de Paul Morand,
paul-morand.jpg
Don Quichotte à Dulcinée
est un recueil de trois chansons pour baryton et accompagnement composées par Maurice Ravel en 1932 .

dont

La Chanson romanesque

Si vous me disiez que la Terre
A tant tourner vous offensa,
Je luis dépêcherais Pança :
Vous la verriez fixe et se taire.

Si vous me disiez que l'ennui
Vous vient du ciel trop fleuri d'astres,
Déchirant les divins cadastres,
Je faucherais d'un coup la nuit.

Si vous me disiez que l'espace
Ainsi vidé ne vous plaît point,
Chevalier Dieu, la lance au poing,
J'étoilerais le vent qui passe.

Mais si vous disiez que mon sang
Est plus à moi qu'à vous ma Dame,
Je blêmirais dessous le blâme
Et je mourrais vous bénissant.

Ô Dulcinée...

Paul MORAND
http://img1.picmix.com/output/pic/original/9/5/7/2/1752759_d638d.gif
Repost 0
Published by le-blog-de-mcbalson-palys - dans poèmes "amour"
commenter cet article
8 mars 2012 4 08 /03 /mars /2012 02:31
C'est aujourd'hui la fête des Françoise, et je voulais faire un clin d'oeil à :
Françoise Sagan
(de son vrai nom Françoise Quoirez), écrivaine et poète française, née le 21 juin 1935 à Cajarc (Lot) et décédée le 24 septembre 2004 à Honfleur 
Souvent considérée comme faisant partie de la Nouvelle Vague, elle a contribué à la co-écriture de scénarios et de dialogues de films,  elle est surtout connue pour ses romans mélancoliques et romantiques 
Parmi ses nombreux  romans , les plus célèbres sont
Bonjour tristesse
et Aimez-vous Brahms..., dont elle a écrit  les paroles de la musique  du film
Quand tu dors près de moi
(chanson)

Quand tu dors près de moi
Tu murmures parfois
Le nom mal oublié
De cet homme que tu aimais

Et tout seul près de toi
Je me souviens tout bas
Toutes ces choses que je crois
Mais que toi, ma chérie, tu ne crois pas

Les gestes étourdissants
Etourdis de la nuit
Les mots émerveillés
Merveilleux de notre amour

Si cet air te rejoint
Si tu l'entends soudain
Je t'en prie, comme moi
Ne dis rien, mais rappelle-toi, chérie 
http://img1.picmix.com/output/pic/original/4/0/9/4/1744904_b9e7c.gif
Repost 0
Published by le-blog-de-mcbalson-palys - dans poèmes "amour"
commenter cet article
5 mars 2012 1 05 /03 /mars /2012 03:35
Michelangelo di Lodovico Buonarroti Simoni dit, en français, Michel-Ange

né le 6 mars 1475 au château de Caprese à Caprese, au nord d'Arezzo en Toscane - 18 février 1564 à Rome,

est un peintre, un sculpteur, un poète et un architecte italien de la Renaissance. Michel Ange fut un créateur d’exception par la force de production qui émane de ses œuvres ainsi que par leur diversité et leur caractère grandiose. On lui doit plusieurs piétas,
le « David »,
david.jpg

deux tombeaux médicéens de Florence,

des statues pour le tombeau de Jules II,

les fresques de la chapelle Sixtine,
250px-God2-Sistine_Chapel.png
la création d'Adam

la partie sous coupole de la basilique Saint-Pierre de Rome.



 Michel Ange
sonnet à son Amour 
écrit par Michel Ange à Vittoria Colonna 
Vittoria_colonna_from_barcelona.jpg
Vittoria Colonna

Comment donc, – et l’exemple en est là, sous nos yeux ! –
Se peut-il qu’un effet soit plus fort que la cause ?
Qu’une image de pierre, et vivante en sa pose,
Au sculpteur bientôt mort survive, et dure mieux ?

L’art, qui rend la nature, en est victorieux ;
Et si quelqu’un le sait, c’est bien moi, je suppose,
Dont la noble sculpture est l’amie et la chose ;
Moi que trahit le temps puisque je tue fais vieux.

Peut-être que je peux allonger notre vie, 
Et mettre dans le marbre, – ou, selon mon envie, 
Sur la toile, – nos traits, nos amours à jamais,

Pour qu’après nous, mille ans après, on se rappelle 
Et comme je t’aimais et comme tu fus belle, 
Et que je n’étais pas un fou, quand je t’aimais !

Au moment même où je n’aime
que vous, je me rappelle mon malheur,
amère pensée, je parle et je pleure :
bien aime qui brûle bien, voilà tout mon séjour.

Pourtant j’en fais une force en tout lieu...
http://img1.picmix.com/output/pic/original/4/2/6/1/1741624_d13eb.gif
Repost 0
Published by le-blog-de-mcbalson-palys - dans poèmes "amour"
commenter cet article
5 février 2012 7 05 /02 /février /2012 05:14
Gaston Couté, né à Beaugency le 23 septembre 1880, mort à Paris 10e le 28 juin 1911, est un poète libertaire et chansonnier français.
En 1898, il monte à Paris. Il a dix-huit ans.

Les poèmes de Gaston Couté ont été régulièrement interprétés : disques et spectacles
 particulièrement par quelques interprètes de marque :
Édith Piaf,
Bernard Lavilliers et certains groupes de musique contemporaine (rap, électro, techno) et hip-hop comme jazzkor, et les 1871 ont aussi repris son répertoire.


SON OEUVRE

La chanson d'un gâs qu'a mal tourné, œuvres complètes en cinq volumes
Parmi ces poèmes

Dans vos yeux

Dans vos yeux 
J'ai lu l'aveu de votre âme 
En caractères de flamme 
Et je m'en suis allé joyeux 
Bornant alors mon espace 
Au coin d'horizon qui passe 
Dans vos yeux.

Dans vos yeux 
J'ai vu s'amasser l'ivresse 
Et d'une longue caresse 
J'ai clos vos grands cils soyeux. 
Mais cette ivresse fut brève 
Et s'envola comme un rêve 
De vos yeux.

Dans vos yeux 
Profonds comme des abîmes 
J'ai souvent cherché des rimes 
Aux lacs bleus et spacieux 
Et comme en leurs eaux sereines 
J'ai souvent noyé mes peines 
Dans vos yeux.

Dans vos yeux 
J'ai vu rouler bien des larmes 
Qui m'ont mis dans les alarmes 
Et m'ont rendu malheureux. 
J'ai vu la trace des songes 
Et tous vos petits mensonges 
Dans vos yeux.

Dans vos yeux 
Je ne vois rien à cette heure 
Hors que l'Amour est un leurre 
Et qu'il n'est plus sous les cieux 
D'amante qui soit fidèle 
A sa promesse... éternelle 
Dans vos yeux.
http://img1.picmix.com/output/pic/original/8/5/6/8/1688658_5bff9.gif




Repost 0
Published by le-blog-de-mcbalson-palys - dans poèmes "amour"
commenter cet article
1 février 2012 3 01 /02 /février /2012 04:00
Charles Borne. - Fabuliste comtois
BORNE (CHARLES, MARIE, JOSEPH), est né le 1" février 1850 à Saint-Hippolyte (Doubs), décédé le 23 août 1913 à Saint-Hippolyte.
Député et sénateur du Doubs de 1898 à 1913.
- Cent fable - 1861.

Les deux Tisons.

Deux tisons séparés dans une cheminée
S'éteignaient en poussant un long gémissement.
Mais la pincette, ou mieux la destinée,
Les ayant réunis, immédiatement
On vit jaillir une étincelle, 
Puis une flamme pure et belle.
L'isolement est la pire des morts,
Soyons unis pour être heureux et forts.

http://img1.picmix.com/output/pic/original/5/8/0/2/1682085_9ce61.gif


La Femme et son Miroir.

Certaine femme et coquette et jolie,
Au physique, du moins, créature accomplie, 
Ne se couchait jamais le soir
Sans que son fidèle miroir
L'eût assurée encor qu'elle était la plus belle.
« Tu ne me trompes pas, ami, lui disait-elle ; »
Aussi, j'ai confiance en toi, »
Bien plus qu'en parole de roi.
» De l'encens des flatteurs aisément on s'enivre,
» Près de la vérité, seulement, je veux vivre, »
Et c'est la vérité qu'en toi je viens chercher. »
Hélas, cette beauté dont elle était si fière,
Un mal affreux, bientôt, la lui vint arracher.
Ce n'était plus la belle de naguère;
Ses attraits étaient remontés 
Aux mains du Créateur qui les avait prêtés.
Au miroir, en tremblant, elle rendit visite. 
Celui-ci franchement lui montre sa laideur, 
La pauvrette le brise et s'enfuit au plus vite 
En s'écriant : « Tu mens, misérable imposteur ! »
La vérité nous plaît lorsqu'elle pous profite ;
Dans le cas contraire on l'évite.

http://img1.picmix.com/output/pic/original/7/8/5/0/1680587_b8cc7.gif
Repost 0
Published by le-blog-de-mcbalson-palys - dans poèmes "amour"
commenter cet article

Citation "amour"

Recherche

 

LA BOUGIE DE L'AMITIE

Cette bougie a été allumée 

   Le 15 septembre 1998 

http://idata.over-blog.com/3/02/13/98/photos-jean-claude/images/PHOTOS-JC-2/PHOTOS-JC-3/PHOTOS-JC-4/PHOTO-JC-5/photos-JC-6/photo-7/photos-8/photos-9/PHOTO-10/N--11/ATT22444.gif

 

http://img1.picmix.com/output/pic/original/6/0/7/8/1648706_5c037.gif

 

Pour la lutte contre le cancer

http://img.over-blog.com/600x450/5/05/88/06/divers-internet-2/349e05ce--1-.jpg

 

http://img1.picmix.com/output/pic/original/5/5/8/4/2154855_b5fe3.gif

 

Citation gothique

http://img1.picmix.com/output/pic/original/4/2/8/2/2102824_23208.gif

nymphes

http://img1.picmix.com/output/pic/original/6/0/2/9/1849206_14c73.gif

 

Les oiseaux - cygnes

Oiseaux - cygnes

Humour des années 1960

http://img.over-blog.com/401x600/5/05/88/06/cartes-postales-humoristiques-1960---1970/numerisation0025.jpg           

 

 

 

Le gros chêne à Evans

http://img.over-blog.com/593x446/5/05/88/06/EVANS---jura/evans-le-gros-chene-HPIM2529.jpg

 
Morez - Andelot - Jura - Viaduc -

la ligne des hirondelles

Morez - Andelot - Jura - Viaduc - la ligne des hirondelles -

 

La Loue - 

Ornans - Doubs

La Loue - Ornans - Doubs

 

Fraisans - Jura - canal des forges

Fraisans - Jura - canal des Forges

 

Cascade du Dard - Jura

Cascade du Dard - à l'entrée des grottes - Baume les Messieurs - Jura

 

L'église Saint-Just d'Arbois - Jura

Eglise au bord de la Cuisance - Arbois - Jura

 

Les roses

Catégories

Mes chats

http://img.over-blog.com/500x375/5/05/88/06/HPIM0774.JPG

 

http://images.empreintesduweb.com/originale/1373362006.gif

Le billet d'amour

http://img1.picmix.com/output/pic/original/2/6/0/7/2657062_97b71.jpg

chien et chat

http://img.over-blog.com/600x535/5/05/88/06/chats/numerisation0005-copie-1.jpg

http://img1.picmix.com/output/pic/original/4/6/5/6/1886564_d2f06.gif