Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
11 août 2013 7 11 /08 /août /2013 00:29
Paul-Jean Toulet, 

né à Pau (Basses-Pyrénées) le 5 juin 1867 et mort à Guéthary (Basses-Pyrénées) le 6 septembre 1920, 

est un écrivain et poète français, célèbre par ses Contrerimes, une forme poétique qu'il avait créée.


Nocturne

Ô mer, toi que je sens frémir 
A travers la nuit creuse, 
Comme le sein d'une amoureuse 
Qui ne peut pas dormir ;

Le vent lourd frappe la falaise...
Quoi ! si le chant moqueur 
D'une sirène est dans mon coeur -
Ô coeur, divin malaise.

Quoi, plus de larmes, ni d'avoir 
Personne qui vous plaigne... 
Tout bas, comme d'un flanc qui saigne,
Il s'est mis à pleuvoir.

Jean Francis Auburtin (1866-1930) 
falaise et mer agitée
z-auburtin-falaise-et-mer-agitee-copie-1.jpg
Repost 0
Published by le-blog-de-mcbalson-palys - dans poèmes "nature - fleurs - paysages"
commenter cet article
10 août 2013 6 10 /08 /août /2013 01:10
Charles-Nérée Beauchemin

né le  le 20 février 1850 à Yamachiche, au Québec et mort à Yamachiche le 29 juin 1931, 

est un écrivain et médecin québécois.


La mer

Loin des grands rochers noirs que baise la marée, 
La mer calme, la mer au murmure endormeur, 
Au large, tout là-bas, lente s'est retirée, 
Et son sanglot d'amour dans l'air du soir se meurt.

La mer fauve, la mer vierge, la mer sauvage, 
Au profond de son lit de nacre inviolé 
Redescend, pour dormir, loin, bien loin du rivage, 
Sous le seul regard pur du doux ciel étoilé.

La mer aime le ciel : c'est pour mieux lui redire, 
À l'écart, en secret, son immense tourment, 
Que la fauve amoureuse, au large se retire, 
Dans son lit de corail, d'ambre et de diamant.

Et la brise n'apporte à la terre jalouse, 
Qu'un souffle chuchoteur, vague, délicieux : 
L'âme des océans frémit comme une épouse 
Sous le chaste baiser des impassibles cieux.


Claude Monet (1840-1926)
Falaises de Pourville
Monet-Falaise-a-Pourville--soleil-couchant.jpg

Repost 0
Published by le-blog-de-mcbalson-palys - dans poèmes "nature - fleurs - paysages"
commenter cet article
9 août 2013 5 09 /08 /août /2013 00:55
Henri Cazalis, (Jean Lahor)

né à Cormeilles-en-Parisis (Val-d'Oise) le 9 mars 1840 et mort à Genève (Suisse) le 1er juillet 1909,

est un médecin et poète symboliste français. Il se fit connaître sous le pseudonyme de Jean Caselli et, surtout, de Jean Lahor

Ouragan nocturne

Le vent criait, le vent roulait ses hurlements, 
L'Océan bondissait le long de la falaise,
Et mon âme, devant ces épouvantements, 
Et ces larges flots noirs, respirait plus à l'aise.

La lune semblait folle, et courait dans les cieux, 
Illuminant la nuit dune clarté brumeuse ;
Et ce n'était au loin qu'aboiements furieux, 
Rugissements, clameurs de la mer écumeuse.

- Ô Nature éternelle, as-tu donc des douleurs ? 
Ton âme a-t-elle aussi ses heures d'agonie ? 
Et ces grands ouragans ne sont-ils pas des pleurs,
Et ces vents fous, tes cris de détresse infinie ?

Souffres-tu donc aussi, Mère qui nous a faits ? 
Et nous, sombres souvent comme tes nuits d'orage,
Inconstants, tourmentés, et comme toi mauvais, 
Nous sommes bien en tout créés à ton image.

John William Waterhouse (1849-1917) 
Miranda - La tempête
Waterhouse---Miranda---La-tempete-copie-1.jpg

Repost 0
Published by le-blog-de-mcbalson-palys - dans poèmes "nature - fleurs - paysages"
commenter cet article
6 août 2013 2 06 /08 /août /2013 01:28

Marceline Desbordes-Valmore, 

née à Douai le 20 juin 1786 et morte à Paris le 23 juillet 1859,

est une poétesse française.



Les roses de Saadi

J'ai voulu ce matin te rapporter des roses ;
Mais j'en avais tant pris dans mes ceintures closes
Que les noeuds trop serrés n'ont pu les contenir.

Les noeuds ont éclaté. Les roses envolées
Dans le vent, à la mer s'en sont toutes allées. 
Elles ont suivi l'eau pour ne plus revenir ;

La vague en a paru rouge et comme enflammée. 
Ce soir, ma robe encore en est tout embaumée...
Respires-en sur moi l'odorant souvenir.

Louis De Schryver (1862-1942)
Beauté et pétales de roses
de Schryver 1Beauty-and-Rose-Petals-
Repost 0
Published by le-blog-de-mcbalson-palys - dans poèmes "nature - fleurs - paysages"
commenter cet article
5 août 2013 1 05 /08 /août /2013 00:30


Marceline Desbordes-Valmore, 

née à Douai le 20 juin 1786 et morte à Paris le 23 juillet 1859,

est une poétesse française.




La fleur d'eau

Fleur naine et bleue, et triste, où se cache un emblème,
Où l'absence a souvent respiré le mot : J'aime !
Où l'aile d'une fée a laissé ses couleurs,
Toi, qu'on devrait nommer le colibri des fleurs,
Traduis-moi : porte au loin ce que je n'ose écrire ;
Console un malheureux comme eût fait mon sourire :
Enlevée au ruisseau qui délasse mes pas,
Dis à mon cher absent qu'on ne l'oubliera pas !

Dis qu'à son coeur fermé je vois ce qui se passe ;
Dis qu'entre nos douleurs je ne sens pour espace
Que ton voile charmant d'amitié, que toujours
Je puise dans ma foi les voeux que tu lui portes,
Que je les lui dédie avec tes feuilles mortes,
Frêles et seuls parfums répandus sur mes jours ;
Dis qu'à veiller pour lui mon âme se consume,
Qu'elle a froid, qu'elle attend qu'un regard la rallume !

Dis que je veux ainsi me pencher sous mes pleurs,
Ne trouver nulle joie au monde, au jour, aux fleurs ;
Que la source d'amour est scellée en mon âme,
Que je sais bien quelle âme y répondrait encor,
Dont je serais la vie, et qui serait ma flamme ;
Il le sait bien aussi : mais cette âme, elle dort ;
Elle dort dans l'absence où s'effeuille ma vie,
Où tu me dis pourtant que j'en serai suivie,
Et ranimée un jour. Mais qu'il nous faut encor,
Lui, brûler ; moi, languir pour contenter le sort.

Va donc comme un oeil d'ange éveiller son courage ;
Dis que je t'ai cueillie à la fin d'un orage ;
Que je t'envoie à lui comme un baiser d'espoir
Et que se joindre ainsi c'est presque se revoir !

Claude Monet (1840-1926)
Nymphéas bleus
zzz-nympheas-bleus-claude-monet.jpg
Repost 0
Published by le-blog-de-mcbalson-palys - dans poèmes "nature - fleurs - paysages"
commenter cet article
31 juillet 2013 3 31 /07 /juillet /2013 02:15
Marceline Desbordes-Valmore, 

née à Douai le 20 juin 1786 et morte à Paris le 23 juillet 1859,

est une poétesse française.


Le bouquet.

Non, tu n'auras pas mon bouquet 
Traite-moi de capricieuse, 
De volage, d'ambitieuse, 
D'esprit léger, vain ou coquet ; 

Non, tu n'auras pas mon bouquet.
Comme l'incarnat du plaisir, 
On dit qu'il sied à ma figure : 
Veux-tu de ma simple parure 

Ôter ce qui peut l'embellir, 
Comme l'incarnat du plaisir ?
Je veux le garder sur mon cœur ; 
Il est aussi pur que mon âme ; 

Un soupir, un souffle de flamme 
En pourrait ternir la fraîcheur : 
Je veux le garder sur mon cœur.
Non, non, point de bouquet pour toi : 

L'éclat de la rose est trop tendre ; 
Demain tu pourrais me le rendre ; 
Demain... qu'en ferais-je ? dis-moi. 
Non, non, point de bouquet pour toi.


Krasický Marcel (1898-1968)
La femme au bouquet
kraziki-copie-1.jpg
Repost 0
Published by le-blog-de-mcbalson-palys - dans poèmes "nature - fleurs - paysages"
commenter cet article
30 juillet 2013 2 30 /07 /juillet /2013 01:38
Marceline Desbordes-Valmore, 

née à Douai le 20 juin 1786 et morte à Paris le 23 juillet 1859,

est une poétesse française.


La fleur renvoyée.

Adieu, douce pensée, 
Image du plaisir ! 
Mon âme est trop blessée, 
Tu ne peux la guérir. 
L'espérance légère 
De mon bonheur 
Fut douce et passagère, 
Comme ta fleur.

Rien ne me fait envie, 
Je ne veux plus te voir. 
Je n'aime plus la vie, 
Qu'ai-je besoin d'espoir ? 
En ce moment d'alarme 
Pourquoi t'offrir ? 
Il ne faut qu'une larme 
Pour te flétrir.

Par toi, ce que j'adore 
Avait surpris mon cœur ; 
Par toi, veut-il encore 
Égarer ma candeur ? 
Son ivresse est passée ; 
Mais, en retour, 
Qu'est-ce qu'une pensée 
Pour tant d'amour ?


Joséphine Wall
Femme et pensées
wall-Josephine--femme-fleur.jpg
Repost 0
Published by le-blog-de-mcbalson-palys - dans poèmes "nature - fleurs - paysages"
commenter cet article
29 juillet 2013 1 29 /07 /juillet /2013 03:05
Marceline Desbordes-Valmore, 

née à Douai le 20 juin 1786 et morte à Paris le 23 juillet 1859, 
est une poétesse française.

On lui doit l'invention de plus d'un rythme : celui des onze syllabes et la genèse de "Romances sans paroles".


Les fleurs

Oh ! de l'air ! des parfums ! des fleurs pour me nourrir !
Il semble que les fleurs alimentent ma vie ;
Mais elles vont mourir.... Ah ! je leur porte envie :
Mourir jeune, au soleil, Dieu ! que c'est bien mourir !

Pour éteindre une fleur il faut moins qu'un orage :
Moi, je sais qu'une larme effeuille le bonheur.
À la fleur qu'on va fuir qu'importé un long courage ?
Heureuse, elle succombe à son premier malheur !

Roseaux moins fortunés, les vents, dans leur furie,
Vous outragent longtemps sans briser votre sort ;
Ainsi, roseau qui marche en sa gloire flétrie,
L'homme achète longtemps le bienfait de la mort !

Et moi, je veux des fleurs pour appuyer ma vie ;
A leurs frêles parfums j'ai de quoi me nourrir :
Mais elles vont mourir.... Ah ! je leur porte envie ;
Mourir jeune, au soleil, Dieu ! que c'est bien mourir !

Krasický Marcel (1898-1968)
Les fleurs
Krasick--Marcel-copie-1.jpg
Repost 0
Published by le-blog-de-mcbalson-palys - dans poèmes "nature - fleurs - paysages"
commenter cet article
28 juillet 2013 7 28 /07 /juillet /2013 01:39
Pierre de Ronsard 

né en septembre 1524 au Château de la Possonnière, près du village de Couture-sur-Loir en Vendômois et mort le 28 décembre 1585 au Prieuré de Saint-Cosme en Touraine, 

est un des poètes français les plus importants du XVIe siècle.
"Prince des poètes et poète des princes", Pierre de Ronsard, est une figure majeure de la littérature poétique de la Renaissance. 



Prends cette rose...

Prends cette rose aimable comme toi
Qui sert de rose aux roses les plus belles,
Qui sert de fleur aux fleurs les plus nouvelles,
Dont la senteur me ravit tout de moi.

Prends cette rose et ensemble reçois
Dedans ton sein mon coeur qui n'a point d'ailes:
Il est constant et cent plaies cruelles
N'ont empêché qu'il ne gardât sa foi.

La rose et moi différons d'une chose:
Un Soleil voit naître et mourir la rose,
Mille Soleils ont vu naître m'amour,

Dont l'action jamais ne se repose.
Que plût à Dieu que telle amour, enclose,
Comme une fleur, ne m'eut duré qu'un jour.



Charles Amable Lenoir (1860-1926)
La rose
Lenoir-charles-aimable.jpg

Repost 0
Published by le-blog-de-mcbalson-palys - dans poèmes "nature - fleurs - paysages"
commenter cet article
27 juillet 2013 6 27 /07 /juillet /2013 02:31
Étienne Mallarmé, dit Stéphane Mallarmé, 

né à Paris le 18 mars 1842 et mort à Valvins (commune de Vulaines-sur-Seine, Seine-et-Marne) le 9 septembre 1898, 

est un poète français.



Les fleurs

Des avalanches d'or du vieil azur, au jour
Premier et de la neige éternelle des astres
Jadis tu détachas les grands calices pour
La terre jeune encore et vierge de désastres,

Le glaïeul fauve, avec les cygnes au col fin,
Et ce divin laurier des âmes exilées
Vermeil comme le pur orteil du séraphin
Que rougit la pudeur des aurores foulées,

L'hyacinthe, le myrte à l'adorable éclair
Et, pareille à la chair de la femme, la rose
Cruelle, Hérodiade en fleur du jardin clair,
Celle qu'un sang farouche et radieux arrose !

Et tu fis la blancheur sanglotante des lys
Qui roulant sur des mers de soupirs qu'elle effleure
A travers l'encens bleu des horizons pâlis
Monte rêveusement vers la lune qui pleure !

Hosannah sur le cistre et dans les encensoirs,
Notre Dame, hosannah du jardin de nos limbes !
Et finisse l'écho par les célestes soirs,
Extase des regards, scintillement des nimbes !

Ô Mère qui créas en ton sein juste et fort,
Calices balançant la future fiole,
De grandes fleurs avec la balsamique Mort
Pour le poète las que la vie étiole.

Joséphine Wall (1947)
wall-8--spring.jpg


Repost 0
Published by le-blog-de-mcbalson-palys - dans poèmes "nature - fleurs - paysages"
commenter cet article

Citation "amour"

Recherche

 

LA BOUGIE DE L'AMITIE

Cette bougie a été allumée 

   Le 15 septembre 1998 

http://idata.over-blog.com/3/02/13/98/photos-jean-claude/images/PHOTOS-JC-2/PHOTOS-JC-3/PHOTOS-JC-4/PHOTO-JC-5/photos-JC-6/photo-7/photos-8/photos-9/PHOTO-10/N--11/ATT22444.gif

 

http://img1.picmix.com/output/pic/original/6/0/7/8/1648706_5c037.gif

 

Pour la lutte contre le cancer

http://img.over-blog.com/600x450/5/05/88/06/divers-internet-2/349e05ce--1-.jpg

 

http://img1.picmix.com/output/pic/original/5/5/8/4/2154855_b5fe3.gif

 

Citation gothique

http://img1.picmix.com/output/pic/original/4/2/8/2/2102824_23208.gif

nymphes

http://img1.picmix.com/output/pic/original/6/0/2/9/1849206_14c73.gif

 

Les oiseaux - cygnes

Oiseaux - cygnes

Humour des années 1960

http://img.over-blog.com/401x600/5/05/88/06/cartes-postales-humoristiques-1960---1970/numerisation0025.jpg           

 

 

 

Le gros chêne à Evans

http://img.over-blog.com/593x446/5/05/88/06/EVANS---jura/evans-le-gros-chene-HPIM2529.jpg

 
Morez - Andelot - Jura - Viaduc -

la ligne des hirondelles

Morez - Andelot - Jura - Viaduc - la ligne des hirondelles -

 

La Loue - 

Ornans - Doubs

La Loue - Ornans - Doubs

 

Fraisans - Jura - canal des forges

Fraisans - Jura - canal des Forges

 

Cascade du Dard - Jura

Cascade du Dard - à l'entrée des grottes - Baume les Messieurs - Jura

 

L'église Saint-Just d'Arbois - Jura

Eglise au bord de la Cuisance - Arbois - Jura

 

Les roses

Catégories

Mes chats

http://img.over-blog.com/500x375/5/05/88/06/HPIM0774.JPG

 

http://images.empreintesduweb.com/originale/1373362006.gif

Le billet d'amour

http://img1.picmix.com/output/pic/original/2/6/0/7/2657062_97b71.jpg

chien et chat

http://img.over-blog.com/600x535/5/05/88/06/chats/numerisation0005-copie-1.jpg

http://img1.picmix.com/output/pic/original/4/6/5/6/1886564_d2f06.gif